TCHEQUIE - ADRSPACH-TEPLICE ROCKES

12/06/2018

> Château de Loket
> Karlovy Vary
> Château de Karlstejn
> Prague
> Pravcicka Brana
> Panska Skala
> Adrspach-Teplice Rocks
> Dolni Morava Skywalk
> Telc
> Holasovice
> Cesky Krumlov

> Carte du voyage
> Feux d'artifice : Ignis Brunensis

Tchéquie, 5° jour, je ne le sais pas encore mais ce sera incontestablement la meilleure journée du voyage ! Programme du jour : les rochers d'Adrspach et de Teplice, dont les quelques photos que j'avais vues avaient l'air assez alléchantes. Un peu plus de 100km à faire avant d'arriver à destination, c'est pas énorme mais il me faudra plus de 2h pour y arriver ! Ce ne sont en effet que des toutes petites routes, avec pleins de tournants, pleins de traversées de voies de chemin de fer et de petits villages, sans compter que les gens roulent en général assez lentement (et c'est encore pire lorsque c'est un camion ou un tracteur devant...).

Au vu de la difficulté d'accès, je pensais que ce serait une journée bien tranquille... perdu ! En arrivant sur place, je constate que le parking est rempli d'autocars, la plupart polonais (étant donné que c'est juste à côté de la frontière). Pour une fois ce ne sont pas des chinois, mais bien des centaines d'enfants, probablement en voyage scolaire de fin d'année. Moi qui croyait être bien au calme dans la nature comme la veille, c'est bien raté pour le coup, mais il faudra faire avec.

Histoire de ne pas partir juste en même temps que tous ces groupes, je les laisse prendre un peu d'avance et j'en profite pour faire le tour du "Blue lake" à l'entrée du site, qui porte très bien son nom, même si ça aurait encore été mieux avec du ciel bleu. En tout cas ici, c'est calme, il n'y a personne !

Les groupes scolaires étant passés, j'entame la boucle principale, au milieu des rochers. Dès le départ, le chemin évolue au milieu de gros monolithes de pierre, dont certains assez imposants. C'est déjà assez spectaculaire, mais ce n'est encore rien par rapport à la suite...

Après quelques centaines de mètres, le chemin mène à une porte gothique, qui marque véritablement l'entrée du "labyrinthe". C'est précisément cette photo que j'avais vue avant de partir et qui avait attiré mon attention. Une fois n'est pas coutume mais juste pour ce spot, je suis content que le soleil ne soit pas trop présent, car avec les falaises tout autour, ça donne vraiment un aspect assez lugubre au lieu, on se croirait presque devant une porte d'entrée du Mordor dans le Seigneur des Anneaux !

Une fois passé cette porte, le chemin se rétrécit fortement et on se retrouve entouré de grandes falaises très sombres de chaque côté. Le côté "slot canyon" me fait fort penser à Antelope Canyon" aux USA, même si les couleurs et les formes sont complètement différentes.

La suite de la balade est un dédale de chemins au milieu des rochers, un vrai régal pour les yeux !

Vers la fin du parcours, il faut traverser le "Mouse Hole", un passage de quelques dizaines de centimètres de large. A proscrire pour les personnes en surpoids au risque de rester coincé en plein milieu ! Même moi je passais tout juste, et mon sac à dos frottait contre les parois !

Après plus de 2h de balade, je reprends la voiture pour aller quelques kilomètres plus loin, à Teplice, afin de visiter l'autre partie du site. Alors que le site d'Adrspach était envahi de touristes, ici bizarrement il n'y a quasiment personne, et le parking est d'ailleurs beaucoup moins grand que l'autre. Je me dis que cette partie du site en vaut peut-être moins la peine, mais il n'en sera rien !

Contrairement à Adrspach où on est assez vite au coeur du décor, ici il faut d'abord marcher dans les bois pendant environ 2km avant de se retrouver dans la partie intéressante du site, et ça monte un peu, surtout au début. A mi-chemin, il est possible de grimper au sommet de la colline, à l'endroit où se trouvait apparemment le "Strmen Castle", deux petites tours de garde en bois construites sur les rochers. C'était il y a plus de 600 ans, il ne reste donc absolument rien de ce chateau, mais on peut toujours y monter par un enchaînement d'escaliers et d'échelles totalisant pas moins de 300 marches. Au sommet, on a une belle vue sur les environs mais rien de vraiment incroyable au final, on ne voit que des arbes !

Après environ 2km de marche, comme à Adrspach, une petite porte symbolise l'entrée du labyrinthe de rochers, mais celle-ci est beaucoup moins "sexy". Par contre, la suite du parcours est du même acabit qu'à Adrspach : les vues sont à couper le souffle ! Les deux sites sont assez complémentaires, celui-ci paraît un peu plus "sauvage" par moments, sans doute parce qu'il n'est pas aussi bien aménagé et qu'il n'y a quasiment personne. Avec l'absence de soleil, certains passages sont vraiment lugubres, le décor est même un peu flippant par moments !

La fin de la boucle est particulièrement impressionnante, c'est la surprise à chaque tournant, on a vraiment l'impression d'être perdu dans un labyrinthe de rochers, et avec le ciel bien gris l'ambiance est sinistre au possible ! Et il y fait particulièrement frisquet, pas plus de 10° au thermomètre, soit moins de la moitié de la température ambiante en-dehors du site !

Ces deux balades auront en tout cas été incontestablement mon gros coup de coeur du voyage ! Je ne m'attendais vraiment pas à découvrir un site aussi spectaculaire ! Je crois d'ailleurs que je n'avais plus été émerveillé comme ça depuis mes 2 voyages aux USA ! Bref, je recommende vivement, et j'y retournerai très certainement un jour !

> Château de Loket
> Karlovy Vary
> Château de Karlstejn
> Prague
> Pravcicka Brana
> Panska Skala
> Adrspach-Teplice Rocks
> Dolni Morava Skywalk
> Telc
> Holasovice
> Cesky Krumlov

> Carte du voyage
> Feux d'artifice : Ignis Brunensis