TCHEQUIE - CHATEAU DE KARLSTEJN

09/06/2018

> Château de Loket
> Karlovy Vary
> Château de Karlstejn
> Prague
> Pravcicka Brana
> Panska Skala
> Adrspach-Teplice Rocks
> Dolni Morava Skywalk
> Telc
> Holasovice
> Cesky Krumlov

> Carte du voyage
> Feux d'artifice : Ignis Brunensis

Avant de rejoindre Prague, petit détour par le village de Karlstejn, dominé par un grand chateau, un des plus célèbres et des plus visités du pays. Petite anecdote : quelques kilomètres avant d'arriver à destination, en passant par le village de Srbsko (oui oui, il y a bien 5 consonnes qui se suivent, aucune idée de comment on prononce ça...), je me rends compte que j'étais déjà venu ici plus de 20 ans auparavant lors d'un voyage avec les Mutuelles. Je ne me souvenais plus du nom exact, et je me rappelais juste que c'était quelque part autour de Prague, à environ 1/2h en train. J'avais bien essayé de retrouver le village sur Google Maps avant de partir, mais sans succès. Voilà qui est fait, et ce par un pur hasard, fin de l'anecdote !

Le village de Karlstejn étant piéton, il faut obligatoirement se garer sur le parking situé en bas du village. Celui-ci est relativement grand, et il y a pas mal de monde, on se rend vite compte que c'est prévu pour un tourisme de masse.

Une fois à l'entrée du chateau, impossible de pénétrer dans celui-ci sans acheter un billet d'entrée. Il n'y a pas d'accès "libre", seulement 3 options de visites guidées, dont les 2 premières ne m'intéressaient pas vraiment, d'autant plus que j'avais lu plusieurs avis avant de partir disant que ce n'était pas exceptionnel. Seul le 3° tour m'intéressait, à savoir une simple montée au sommet de la grande tour, offrant une vue panoramique sur les environs. Seule contrainte : les photos sont interdites ! La décision est simple : pas de photos, pas de Nico ! Ca ne me dérange pas de payer l'entrée, loin de là, mais qu'on me laisse au moins faire quelques photos ! Au final je me contenterai donc juste de quelques clichés depuis l'extérieur. Ce n'était peut-être pas plus mal de ne pas trop traîner, car le ciel devenait de plus en plus menaçant et les orages s'approchaient à vue d'oeil.

Retour vers le parking par la rue piétonne qui traverse le village et monte jusqu'au chateau. Outre quelques petites maisons habitées assez jolies, cette rue se compose surtout d'un enchaînement de buvettes, restaurants, marchands de glace et autre magasins de "souvenirs" dont la majorité des articles n'ont rien à voir avec le chateau ou la région. Bref, une belle concentration d'attrappe-touristes (mais qui ont l'air de ravir les touristes chinois...)

Et ce qui devait arriver arriva : environ 1h plus tard, déluge monstrueux en arrivant à Prague ! Aucune difficulté pour trouver une place de parking pas trop loin de l'hôtel, celui-ci se trouvant à l'extérieur du centre-ville. Par contre, au vu des conditions météo vraiment apocalyptiques, pas question de sortir de la voiture directement, même s'il n'y a que quelques dizaines de mètres jusque la porte de l'hôtel ! Il faudra plus d'1/2h avant que la pluie ne se calme enfin...

L'hôtel est assez bizarre, ce ne serait pas étonnant que ce soit un vestige de l'époque communiste, c'est très grand, et très "froid" (tout comme l'attitude de la réceptionniste), avec un éclairage assez blafard et sans vraiment de déco. Visiblement d'après son nom (DAP - Military Club Prague), il appartient ou a appartenu à l'armée. Ceci dit, il mérite bien ses 3 étoiles, car tout est très bien entretenu et les chambres sont vraiment très grandes (ça vaut très largement les 50€ par nuit). Et malgré le fait qu'il soit excentré, il est très bien situé, à côté d'une station de métro et à 10' à pieds du chateau de Prague.

Pour la visite de la ville, ça attendra un peu ! Car après une courte tentative de sortie dans la soirée, voilà que la pluie se remet à tomber de plus belle...

> Château de Loket
> Karlovy Vary
> Château de Karlstejn
> Prague
> Pravcicka Brana
> Panska Skala
> Adrspach-Teplice Rocks
> Dolni Morava Skywalk
> Telc
> Holasovice
> Cesky Krumlov

> Carte du voyage
> Feux d'artifice : Ignis Brunensis