SPORTS D'HIVER A SAINT-SORLIN D'ARVES - LES SYBELLES

Du 19 au 21/03/2018

Après Tignes en décembre, retour dans les Alpes pour un séjour express de 3 jours dans la neige, réservé en "very last minute" juste quelques heures avant d'arriver ! Les conditions étaient excellentes étant donné qu'il avait bien neigé durant tout l'hiver et jusque la semaine avant, et qu'on annonçait un coup de froid. Une bonne occasion d'aller dans une station de moyenne altitude, plus précisément à Saint-Sorlin d'Arves, faisant partie du domaine des Sybelles. La station-village n'est pas très grande et pas très connue, on est très loin des "usines à touristes" comme Tignes, La Plagne ou encore Val Thorens, et pourtant le domaine skiable est un des plus grands en France, avec environ 300km de pistes. En revanche les 2 autres stations du domaine - Le Corbier et La Toussuire - ont beaucoup moins de charme (mais vraiment), mais ne sont pas très grande non plus au final.

La majorité du domaine se trouve entre 1600 et 2300m, ce qui n'est pas si haut, mais la neige était fraîche, présente en abondance, et est restée excellente durant les 3 jours, même tout en bas des pistes. Etonnant d'avoir de si bonnes conditions à cette altitude alors qu'on avait déjà passé la mi-mars, c'était vraiment le bon moment d'en profiter ! Niveau météo, pas de grand ciel bleu, mais une première journée avec un soleil tout de même généreux, surtout l'après-midi.

Première série de photos prises à la "Tête de Bellard" à 2200m, au-dessus de la station de La Toussuire, depuis la terrasse d'un resto après une rapide pause-tartiflette !

La Toussuire vu d'en haut. Une partie de la station ne comprend que des petits chalets, l'autre partie des horribles immeubles dignes des banlieues françaises. On peut le dire, c'est moche !

Station du Corb(us)ier, pas très belle non plus mais mieux que la Toussuire quand même, car au moins tous les bâtiments ont le même style d'architecture, c'est plus cohérent. Et puis la station n'est pas très grande, elle se limite aux quelques immeubles situés sur le front de neige.

Pointe du Corbier, à 2200m d'altitude, vue vers le village de Saint-Sorlin d'Arves.

Piste de retour vers le village de Saint-Sorlin.

Sommet de la Balme, à 2200m d'altitude, au-dessus du village de Saint-Sorlin.

La vue depuis l'appartement, situé tout au-dessus du village. Il y a pire comme vue !

Deuxième jour, fini le soleil, la matinée commence sous une grosse couche de nuages qui a l'air bien épaisse, mais en apparence seulement ! Car en empruntant le télésiège menant au sommet des pistes, ça s'éclaircit de plus en plus en l'espace de quelques secondes, et une fois arrivé tout en haut ... tadaaaaa ! Grand soleil et mer de nuages ! Première fois que je vois ça, c'est vraiment superbe ! Pour une fois ça valait vraiment la peine de monter malgré le fait que ce n'était pas du tout encouragent vu d'en bas !

Ce seront par contre les seules photos de la journée, car seul ce sommet du domaine se trouvait au soleil, après quelques centaines de mètres de descente, c'était de nouveau le blizzard total. Cela dit, mis à part les 200m de dénivelé (à peu près) qui se trouvaient vraiment dans les nuages, et où la visibilité n'était que de quelques mètres, plus bas dans le domaine la visibilité était encore relativement bonne malgré le ciel couvert, avec même une petite éclaircie très localisée pendant environ 1h.

3° et dernier jour, qui a commencé exactement comme la veille avec une mer de nuages ! Les éclaircies étaient tout de même plus nombreuses que la veille pendant le reste de la journée. A certains moments, le soleil arrivait même à bien percer, mais en même il neigeait de minuscules flocons, ça brillait de partout c'était assez joli !

Par contre, la météo ne s'était pas trompé par rapport au coup de froid, il faisait vraiment glacial même au soleil, j'ai rarement eu aussi froid au ski. Un mal pour un bien au final, car il était possible de descendre jusqu'au point le plus bas du domaine, à seulement 1100m, et même à cette altitude la neige était encore excellente. C'était assez exceptionnel, d'autant plus qu'on était officiellement au premier jour du printemps !

Sommet du Grand Truc, à 2200m, au-dessus de La Toussuire, avant de descendre vers les Bottières, un petit hameau à l'extrémité du domaine, 1000m plus bas.

Milieu de journée à la "Tête de Bellard" au-dessus de la station de La Toussuire, après une dernière pause-tartiflette ! Rien de tel qu'un peu de gras pour lutter contre le froid !

Dernières photos au-dessus du Corbier, avant de repartir vers Saint-Sorlin.