GROTTES DE CHORANCHE

01/08/2017

Au lendemain d'une visite aux grottes de Clamouse pour échapper à la chaleur, aujourd'hui ce sera les grottes de Choranche, pour échapper à ... la pluie ! J'avais prévu d'aller faire une balade dans le Vercors, mais la météo en a décidé autrement, c'était vraiment le déluge. Par contre – et je ne m'en plaindrai pas – pour une fois il ne faisait vraiment pas chaud : pas plus de 16° en fond de vallée à la mi-journée, et un petit 8° en montagne vers 1000m d'altitude.

Il y a pas mal de monde à l'entrée, il semblerait que beaucoup de gens aient eu la même idée pour se mettre à l'abri. Les grottes sont très différentes de celles de Clamouse visitées la veille, beaucoup plus vastes. L'entrée se fait par un couloir de quelques mètres qui débouche sur un lac souterrain dont la couleur et la transparence donnent vraiment envie de plonger dedans.

Le parcours emprunte ensuite un tunnel qui suit la rivière souterraine, où on peut notamment voir des centaines de stalactites très fines.

Retour vers la salle principale du début, avant de bifurquer vers un autre tunnel. Le chemin monte, et on longe toujours la rivière souterraine, qui s'écoule faiblement sur la roche en formant plusieurs petits bassins. Le tout est très bien mis en valeur par des jeux de lumières, sympas à prendre en photo (dommage qu'on ne puisse pas avoir de trépied).

Après un escalier d'une centaine de marches dans un tunnel éclairé tout en bleu, on arrive dans une salle où a lieu un son et lumière, beaucoup mieux que celui de la veille même si ça reste assez banal au final. On revient ensuite sur nos pas pour se diriger vers la sortie, l'occasion de reprendre quelques photos des jeux de lumières dans le tunnel.