PUY-DU-FOU

13/06/2017

En guise de première journée de pré-Hellfest, une visite au parc du Puy-du-Fou, situé à quelques dizaines de kilomètres de là. On avait déjà souvent évoqué l’idée d’y aller lors des années précédentes, sans jamais l’avoir concrétisé, voilà qui est fait. De plus, ça faisait un bout de temps que je voulais m’y rendre pour me faire mon propre avis, le parc ayant tout de même une très bonne réputation et ayant gagné plusieurs prix à l’échelle mondiale pour la qualité de ses spectacles.

Arrivée au parc 1/2h avant l’ouverture, histoire d’avoir le temps d’établir le planning de la journée, car comme la majorité des choses à faire ou à voir sont des spectacles à horaires fixes, avec seulement 1 ou 2 représentations par jour pour certains, il vaut mieux très bien préparer sa visite pour pouvoir en profiter un maximum, sachant qu’il est impossible de tout faire en une journée, même en basse-saison. C’est un peu casse-tête car il faut prendre en compte les horaires, la durée des shows, le temps de marche entre chacun d’entre eux, le fait qu’il faut arriver à l’avance, les pauses, etc... Et encore, ici on était en basse-saison, avec une affluence limitée, voire même très limitée si on met de côté les nombreux groupes d’écoliers en excursion de fin d’année.

Attention SPOILERS dans la suite !! Si vous ne voulez pas connaître le contenu des shows pour garder l'effet de surprise, arrêtez-vous ici !!! Sachez juste que les spectacles sont effectivement de très bonne qualité, ça vaut le détour.

Les grilles ouvrent à 9h30, mais la plus grande partie du parc n'est accessible qu'à 10h. Entre-temps, on commence par "La Renaissance du Chateau", un parcours à pieds dans les différentes pièces d'un chateau, où plusieurs acteurs en costume nous racontent différentes anecdotes, avec obligation de saluer le roi et la reine lorsqu'ils passent devant nous pour aller danser ! Sympa dans l'ensemble.

On continue avec "Le Grand Carillon", une des nouveautés de cette année, mettant en scène 4 musiciens, dont un carilloneur, sur une grande tour en bois comprenant plusieurs dizaines de cloches de différentes tailles. La structure est vraiment superbe, avec pleins de parties mécaniques qui se "déplient", c'est assez bien fait. La tour en elle-même se trouve au milieu d'un petit village ancien, très réaliste, on se croirait dans un vrai village.

Le village viking et ses artisans, sympa mais vraiment très petit.

Premier grand spectacle de la journée, celui des Vikings. Le décor est vraiment gigantesque, et très soigné dans l'ensemble. Beaucoup de choses à voir au cours du show, qui met en scène une trentaine d'acteurs, mais aussi beaucoup d'animaux. Outre quelques effets de flammes (prévisibles car en observant un tant soit peu, on voit clairement des traces noires sur certaines parties des décors), il y a 2 scènes assez spectaculaire et inattendues : le premier bateau viking qui sort de nulle part et glisse le long d'une rampe avant de plonger dans le plan d'eau, et le deuxième qui surgit du fond de l'eau comme un sous-marin, avec des vikings dessus (qui, à la fin du show, disparaissent comme ils sont arrivés, en se laissant littéralement couler sur le drakkar). La scène de bataille est aussi particulièrement réussie, on ne sais pas où donner de la tête tellement il y a de choses à regarder de tous les côtés.

On enchaîne avec un show indoor cette fois, "Le Mousquetaire de Richelieu". De l'extérieur, le bâtiment paraît énorme, et est assez massif. C'est évidemment beaucoup plus joli qu'un vulgaire hangar, mais ça manque de fioritures pour que l'on puisse croire qu'il s'agit d'un bâtiment authentique et non d'un bâtiment créé de toutes pièces pour le spectacle. Même constat une fois qu'on pénètre à l'intérieur, avant d'accéder aux gradins.

La salle de théâtre est gigantesque, très haute et très large, ça paraît encore plus grand que vu de l'extérieur, c'est assez impressionnant. Après une introduction des différents personnages, une partie de l'énorme rideau s'ouvre et laisse apparaître un décor de grande villa, où se déroule un combat de cape et d'épée, avec en musique de fond, des morceaux grandiloquent à souhait de Two Steps From Hell !

Ce n'est que la parie émergée de l'iceberg ! Un peu plus tard, la villa disparaît dans l'obscurité, le grand rideau s'ouvre totalement, et on se retrouve alors face à un décor de grande place urbaine, vraiment immense autant en largeur qu'en profondeur.

L'arène qui fait office de place se remplit alors d'une fine couche d'eau, dans laquelle se reflètent les décors, c'est assez joli. S'ensuit alors un spectacle mettant en scène cavaliers, danseuses flamenco, et fontaines. Je ne suis pas spécialement fan de spectacles de danse en général, mais il faut avouer que c'est tout de même bien fait.

Direction l'autre bout du parc, dans le petit village médiéval reconstitué. Oui, car il s'agit bel et bien d'un décor construit de toutes pièces, mais c'est une fois de plus très réaliste. Seul bémol : à l'instar du village des vikings, c'est relativement petit, il n'y a que 2 courtes rues, ce qui est un peu dommage, car visuellement c'est franchement réussi.

Il est temps de se diriger vers le plus grand show du parc, à savoir "Le Signe du Triomphe", se déroulant dans une réplique d'une gigantesque arène romaine pouvant accueillir plusieurs milliers de personnes. Une fois de plus, le décor est très impressionnant.

Le show d'une trentaine de minutes fait revivre les jeux du Cirque à l'époque de l'Empire Romain. En ouverture du show, une sorte de caravane publicitaire fait le tour de l'arène, avec entre autres plusieurs animaux une fois de plus. Le suite est beaucoup plus spectaculaire : combats de gladiateurs, course de chars, et lâché de plusieurs fauves dans l'arène. J'avoue quand même avoir été surpris de voir autant de bêtes de ce genre dans le spectacle, je ne pensais déjà pas qu'ils allaient pousser le réalisme jusque-là ! Personne ne se fait dévorer ni déchiqueter évidemment, il n'y a pas de scène "gore", sauf une, au début, lorsqu'un des gladiateurs se fait trancher la gorge à coup d'épée, on voit bien le sang qui gicle !

Encore un très bon spectacle dans l'ensemble, rien à redire !

Troisième "gros" spectacle du parc : "Le Secret de la Lance". Dans la première partie du show, plusieurs chevaliers en armure munis de lances font des allers-retours devant l'immense mur de chateau-fort, ainsi que plusieurs autres cavaliers réalisant toutes sortes d'acrobaties sur leur cheval en plein galop. Jusque là, vu la configuration du décor, c'était assez prévisible, et je pensais que ça se limiterait à ça.

Mais non ! Après quelques minutes, les anglais passent à l'attaque ! Et voilà que le mur du chateau s'enfonce complètement dans le sol, laissant apparaître un autre décor derrière. J'avoue que je ne m'y attendais pas du tout, c'est assez bluffant ! S'ensuit une scène de bataille où, comme dans les Vikings, il y a pas mal d'action un peu partout.

Il y a notamment beaucoup d'effets de flammes qui jaillissent d'un peu partout et dans toutes les directions. C'est spectaculaire certes, mais je ne peux m'empêcher de penser que ça ne fait pas très réaliste, dans le sens où on se demande un peu d'où elles sortent. Mais il est clair que ça en met plein la vue.

Vers la fin du spectacle, le mur qui s'était enfoncé dans le sol refait surface, en laissant cette fois apparaître une gigantesque fresque. Dans le même temps, le gros donjon se trouvant à l'arrière du décor tourne sur lui-même. C'est bluffant une fois de plus, car complètement inattendu et assez incroyable d'un point de vue technique, mais ça n'apporte rien à l'histoire, et j'ai un peu l'impression que c'est uniquement destiné à susciter des réactions du style "waouw, t'as vu ? le chateau tourne !". Force est de constater que ça marche évidemment, mais c'est complètement inutile, d'autant plus que la façade se trouvant de l'autre côté n'est pas exploitée, puisque cela se déroule tout à la fin. J'avoue n'avoir pas très bien compris l'intérêt de cette scène, du moins par rapport à l'histoire. Mais encore une fois, d'un point de vue purement visuel et technique, c'est impressionnant.

En attendant le dernier show de la journée, petit détour par "Les amoureux de Verdun", un parcours à pied dans le noir, dans une reconstitution des tranchées de la guerre 14-18. Les décors sont vraiment bien fait, et la présence d'acteurs tout au long du parcours ajoute un petit plus, c'est évidemment beaucoup mieux que des mannequins ou des animatronics.

Non loin de là se trouve également "L'odyssée du Puy-du-Fou". De l'extérieur, le bâtiment ne paye pas de mine et s'intègre assez mal dans la forêt. L'intérieur est également un parcours à pieds, où on traverse différentes époques, guidé par plusieurs acteurs encore une fois. Petit clin d'oeil au manoir hanté de Disneyland dans une des salles, lorsque la pièce circulaire s'allonge verticalement ! Pour le reste, il y a quelques effets sympas, mais aussi quelques-uns assez mal fait, je pense par exemple aux armures des chevaliers, où les visages de ceux-ci sont de simples projections vidéo, mais qui ne s'intègrent pas très dans les contours du casque, et qui et ne sont pas très réalistes. Bref, à faire uniquement pour combler un trou entre deux spectacles.

Dernier show de la journée : "Les Chevaliers de la Table Ronde", mettant en scène la légende du roi Arthur. Le décor est encore une fois très soigné, et le show comprend quelques effets assez réussis. Le plus impressionnant étant lorsqu'un trou béant se forme au milieu du plan d'eau, laissant apparaître la fameuse "table ronde". Il y a clairement un côté fantastique et/ou légendaire dans l'histoire, on ne cherchera donc pas à expliquer le réalisme de la scène, mais une fois de plus, visuellement et techniquement parlant, c'est très réussi.

Au final, le Puy-du-Fou mérite-t-il sa réputation ? Oui et non. Au niveau des spectacles en eux-mêmes, pas grande chose à dire c’est vrai. Tout n’est pas toujours très réaliste, mais au niveau des décors et de la mise en scène, c’est très réussi, sans parler de l’aspect purement technique qui est assez spectaculaire également (le coup du mur du château qui s’enfonce dans le sol, ça m’a scotché !).

En-dehors des spectacles, j’ai été un peu déçu par rapport à l’environnement du parc en lui-même. Je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus immersif, avec énormément de décors, mais ce n’est pas du tout le cas. Il y a bien quelques zones à thème dont les décors sont très réussis et très réalistes, comme le village médiéval, les petites maisons autour du carillon, ou le village de vikings, mais elles sont vraiment petites, on en a très vite fait le tour, ce qui est un peu dommage. Le reste du parc est très "vert", avec énormément d’arbres, et aussi des jardins dans la première moitié. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi, car la nature est préservée au maximum et au moins beaucoup d’allées sont à l’ombre, mais j’avoue que je m’attendais vraiment à des décors beaucoup plus spectaculaires en-dehors des zones de spectacles.

C’est aussi un peu dommage que les employés du parc, du moins ceux qui s’occupent de l’accueil du public aux différents shows, ne soient pas en costume, ça rajouterait pas mal à l'ambiance comparé à leur tenue standard pantalon brun et t-shirt rouge.

Bref, très bon parc pour la qualité de ses shows, mais petite déception par rapport au côté immersif en-dehors des zones de spectacles.