EAU'TOUR DE SPONTIN

Spontin - 09/10/2016

Pour la 3° année consécutive, je me rends à Eindhoven pour le festival des lumières GLOW. Vu la longueur du parcours et le fait qu'il y ait en général beaucoup de monde, j'arrive sur place dès la tombée de la nuit pour essayer d'éviter le gros de la foule.

On commence avec un tunnel de lumière, constitué de centaines d'ampoules aux couleurs changeantes. Il était possible de passer à l'intérieur, mais vu la file je me suis abstenu, on voyait tout aussi bien de dehors.

Un ensemble de balançoires lumineuses, sans grand intérêt en vrai (à part pour les enfants), mais assez sympa en photo.

Une des meilleures animations du parcours : une grande structure circulaire sur laquelle étaient fixées une trentaine de robots de lumières, dont les faisceaux, visibles d'un peu partout dans la ville, balayaient le ciel, le tout sur une musique d'ambiance un peu mystérieuse qui tournait en boucle. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus original, mais j'ai adoré.

Un petit square bordé de buissons et d'arbres, entièrement éclairés avec des projecteurs LED changeant de couleurs de temps en temps. Simple mais très joli également.

Une première animation de vidéo-mapping, qui avait la particularité d'être en 3D, moyennant l'achat de lunettes. Je n'ai pas tenté le coup, car c'est le genre de lunettes "bas de gamme" avec un oeil rouge et oeil vert, comme on pourrait en trouver dans des paquets de Kellog's. Je m'étais déjà prêté à l'exercice une année, mais j'avais été relativement déçu, la sensation de 3D n'était vraiment pas au rendez-vous. J'ai donc passé mon tour cette fois-ci.

Une autre animation de vidéo-mapping, plus imposante et plus classique, sur la façade de la grande église du centre-ville. Certains séquences étaient très sympas, mais dans l'ensemble, ce n'était pas la meilleure animation que j'aie pu voir dans ce style-là.

Passage par le centre commercial et son dome de verre, sous lequel étaient suspendus plusieurs tubes qui montaient et descendaient en changeant de couleur, selon une chorégraphie rythmée par un DJ. Pas mal du tout, d'autant plus que les tubes se reflétaient sur le dome. Mon deuxième coup de coeur du parcours !

Des dizaines de gros "boudins" en plastique décoré, fabriqués par les enfants des écoles de la ville. Original, mais je préférais les lampions qu'ils avaient fait l'année d'avant, à base de gros bidons d'eau.

Une autre animation de vidéo-mapping, sur la façade de la salle de concert Effenaar, dont l'originalité résidait dans le fait que les images projetées étaient la plupart du temps composées uniquement de lettres, et étaient monochromes, tout en blanc (les différentes couleurs que l'on perçoit ne sont dues qu'à la couleur de la façade).

Une installation que j'avais déjà vue au festival des lumières de Gent en 2015, dans une configuration un peu différente, composée d'une gigantesque toile de fils vert fluo, clignotant sur fond de bruitages d'ambiance futuriste.

Le parcours s'éloigne un peu du centre-ville pour rejoindre le campus universitaire, au centre duquel trône un cube lumineux placé sur un plan d'eau (très joli avec les reflets), et en arrière-plan, une grande cheminée d'usine entourée de LED.

On continue avec une installation composée d'un enchevêtrement de ce qui ressemble à des gros tubes néons changeant de couleurs, accompagnés par des bruits d'ambiance.

Et on arrive à mon troisième coup de coeur de la soirée, dans le même style que le premier : une armée de robots de lumières, formant cette fois une grande allée au milieu d'un parc, et qui exécutaient une chorégraphie sur une musique très sympa, et très différente de la plupart des autres installations du parcours. Pas de sons bizarres ou d'ambiance futuriste ici, mais quelque chose qui resemblait plus à de la musique d'arts forains, assez calme, avec entre autres de l'accordéon, et qui me faisait fort penser au thème principal du film "L'armée des 12 singes".

Et on termine avec une installation composée de dizaines de brosses d'aspirateurs munis de LED, qui clignotaient sur fond de bruitages... d'aspirateurs ! C'était pour le moins original !

Et voici une petite vidéo best-of (la bande-son n'est pas celle des installations).

Liens vidéo : Youtube - Vimeo