ROAD TRIP USA - JOUR 11
BRYCE CANYON

24/05/2015

> Itinéraire & infos générales
> Jour 1 - Départ + San Francisco
> Jour 2 - San Francisco
> Jour 3 - San Francisco
> Jour 4 - Yosemite National Park
> Jour 5 - Yosemite National Park
> Jour 6 - Bodie + Mono Lake + Death Valley
> Jour 7 - Death Valley + Las Vegas
> Jour 8 - Las Vegas
> Jour 9 - Valley of Fire
> Jour 10 - Zion National Park
> Jour 11 - Bryce Canyon
> Jour 12 - Antelope Canyon + Horseshoe Bend + Monument Valley
> Jour 13 - Monument Valley + Grand Canyon
> Jour 14 - Route 66
> Jour 15 - Universal Studios Hollywood
> Jour 16 - Los Angeles
> Trip report avec photos "people"

La nuit a été fort pluvieuse, mais le soleil est enfin de retour à notre réveil ! Après un bref passage au petit supermarché du coin pour se remplir l’estomac et faire quelques provisions pour la journée, on se dirige vers l’entrée du parc. Il est 10h du matin, et le parking du Sunset Point est déjà complet, on se dirige donc vers celui du Sunrise Point, déjà bien rempli également.

Depuis le chemin qui mène jusqu’à l’amphithéâtre, on ne voit rien si ce n’est l’horizon, mais on devine aisément qu’on va vite se trouver face à un panorama époustouflant ! Il ne faudra pas longtemps pour en avoir la confirmation ! Dommage que le soleil du matin ait déjà disparu, mais le paysage n’en reste pas moins grandiose !

On entame la descente dans le canyon, en empruntant le Queens Garden Trail. Le chemin descend assez fort, on s’enfonce assez rapidement au milieu des "hoodoos" aux couleurs orange et ocre. J’avais déjà vu pas mal de photos avant de partir, mais ça ne me semblait pas si impressionnant que ça. Mon point de vue a bien changé une fois sur place : c’est beaucoup plus grand que ça en l’air, et il faut vraiment descendre dans l’amphithéâtre pour se rendre compte de la magie des lieux. Le paysage est surréaliste, ça ne ressemble à rien d’autre que je connaisse, on se croirait sur une autre planète ! C’est encore le genre d’endroit où je ne peux m’empêcher de prendre des photos tous les 10m !

Le but était de descendre rejoindre l’intersection avec la Peek-a-Boo Loop, mais on se trompe de chemin et on continue sur le Horse Trail, normalement réservé aux chevaux. Cela nous fait faire un petit détour (sur un chemin jonché de crottins !), et alors qu’on pensait être un peu perdus, on finit par retrouver l’endroit où on voulait arriver. On est déjà beaucoup plus bas, et le paysage est très différent, il y a beaucoup plus d’arbres.

Deux choix s’offrent à nous : continuer sur Peek-a-Boo Loop, ou bien remonter sur le plateau via Navajo Loop. L’option 2 sera de toutes façons nécessaire pour retourner jusqu’à la voiture, mais comme on a le temps, on décide de poursuivre un peu sur Peek-a-Boo Loop, en se disant qu’on ne fera sans doute pas la boucle complète, et qu’on rebroussera chemin en temps voulu.

La vue sur les hoodoos est encore une fois assez extraordinaire, et assez différente de ce qu’on avait vu jusqu’ici. A chaque tournant on a l’impression de découvrir un nouveau paysage ! Et le soleil commence enfin à refaire son apparition, ce qui est tout de suite beaucoup plus joli pour les photos !

On s’était fixé d’aller jusqu’au lieu-dit "The Cathedral", puis de faire demi-tour. Je suppose qu’il doit s’agir de hoodoos ressemblant à une cathédrale, mais étant donné qu’il y a des hoodoos partout, et ne sachant pas si l’endroit était facilement identifiable ou pas, je ne sais pas trop si on a atteint ce point, ou si on l’a dépassé. Quoiqu’il en soit, on décide de faire demi-tour comme convenu.

Le soleil est maintenant bien présent, et on sent qu’il tape bien ! Sans oublier qu’on est à plus de 2000m d’altitude, car dès qu’un nuage venait se placer devant lui, il faisait tout de suite plus frisquet, si bien qu’on passait notre temps à enlever et remettre nos pulls ou nos manteaux.

On bifurque donc vers le Navajo Loop, dans le but de remonter vers le sommet de l’amphithéâtre. Le contraste entre la verdure des arbres, le ciel bleu azur tacheté de gros cumulus blancs, et les rochers oranges vifs est vraiment magnifique ! On se trouve encore sur un chemin relativement dégagé, mais on se rapproche de plus à ce qui ressemble à une véritable forêt de hoodoos !

Le chemin continue dans une sorte de petit canyon étroit, au beau milieu duquel trônent deux grands arbres dont on se demande comment ils ont pu pousser dans un endroit pareil. En y regardant de plus près, il y a même un troisième tronc, qui semble avoir pris racine "dans" l’un des deux autres, jusqu’à transpercer son écorce. En tout cas, une fois de plus, je ne regrette vraiment pas d’avoir pris un ultra grand-angle !

On arrive dans la section dénommée "Wall Street", encore plus étroite, et bordée de parois verticales de plusieurs mètres. C’est assez impressionnant, et beaucoup plus haut que je ne l’imaginais (je dirais 25m à vue de nez). Le chemin remonte ensuite jusqu’au plateau, en une succession de plusieurs lacets très serrés. Cette balade étant la plus populaire du parc, il y a évidemment pas mal de monde. La remontée est un peu éprouvante vu le dénivelé assez important et la chaleur, mais le paysage est tellement génial qu’on en oublie vite la fatigue !

Nous voilà arrivés au sommet, à Sunset Point. Comme son nom l’indique, j’imagine que le coucher du soleil doit être particulièrement impressionnant depuis cet endroit. Mais étant en plein milieu de l’après-midi, le soleil est relativement haut dans le ciel, et éclaire uniformément tout l’amphithéâtre sans créer de jeux d’ombres particuliers. Ca n’enlève rien à la beauté du paysage cela dit ! On en profitera encore un peu en retournant à notre point de départ, en parcourant une partie du Rim Trail qui longe tout l’amphithéâtre.

On reprend la voiture, afin de se rendre jusqu’au point de vue Rainbow Point, situé à l’extrémité sud du parc (la route ne va pas plus loin). C’est un peu plus loin que ce que je pensais, il nous faudra environ une demi-heure pour y arriver. A vol d’oiseau, ce n’est pas si loin de l’endroit où se trouvait, mais pourtant le paysage est très différent. Il y a toujours des hoodoos tout le long de la ligne de falaise qui s’étend sur des kilomètres, mais ils sont moins nombreux, ce sont surtout les arbres qui dominent cette partie du parc. Dommage que le ciel se soit de nouveau couvert en peu de temps, car la vue est grandiose ! On voit à des dizaines de kilomètres, et la variété du paysage est étonnante : falaises et hoodoos oranges, grandes étendues boisées, montagnes rouges et blanches un peu plus loin, et à l’horizon, de plus hautes montagnes avec encore quelques résidus de neige !

Avec un paysage aussi vaste, je ne peux évidemment pas m’empêcher de faire une série de photos panoramiques !

Il est temps de reprendre la route vers notre prochaine destination : Page. Tout comme la veille en quittant Zion, on peut dire qu’on est parti au bon moment, car peu après avoir quitté le parc, on s’est de nouveau ramassé de la grosse pluie sur la route ! Timing parfait une fois de plus !

A mi-chemin, on fait une petite pause à Kanab, une petite ville qui a l’air assez sympa, entourée de grandes falaises rouges. Elle comprend pas mal de motels et restaurants, ce qui n’est pas étonnant puisque la ville se situe à une position stratégique d’un point de vue touristique, avec Zion à l’ouest, Bryce Canyon au nord, Page et Monument Valley à l’est, et le Grand Canyon au sud ! On y trouve aussi quelques magasins, et notamment le Denny’s Wigwam dans lequel on est entrés. En plus des souvenirs "classiques" pour touristes, on y trouve aussi une multitude d’accessoires de cowboys et d’indiens, et ce ne sont pas des déguisements ! Les prix ne sont pas spécialement bon marché par contre. J’aurais bien pris un beau chapeau, mais les prix m’ont un peu refroidi ! Et puis le truc très décevant, c’est quand on lit "made in taiwan" sur la majorité des articles...

On poursuit notre route vers Page, et le relief évolue de façon assez étonnante. A un certain moment, on se trouvait dans une grande plaine désertique, et puis tout d’un coup, on se met à descendre et on se retrouve dans un paysage très vallonné, avec pleins de rochers rouges tout autour de nous. C’était très inattendu car de loin, on n’avait pas du tout l’impression qu’on allait arriver dans un paysage comme ça aussi subitement. Quelques kilomètres plus loin, la route est bordée par pleins de petites falaises de différente couleurs, c’est vraiment le genre de route où on ne s’ennuie pas de regarder le paysage tout autour !

Peu avant d’arriver à Page, on commence à apercevoir les méandres du Lake Powell, dont on perçoit très nettement que le niveau est bien plus bas que ce qu’il ne devrait être, à cause de la sécheresse. Un peu plus loin, à l’entrée de Page, on traverse le grand pont situé juste devant le barrage de Glen Canyon. On ne s’arrête pas car on a prévu d’y repasser le lendemain.

Page comprend un grand nombre d‘hôtels et motels. On avait réservé au Travelodge, un motel tout ce qu’il y a de plus banal, sans aucun charme, mais bon marché ! En prenant possession de nos chambres, on constate que l’une d’elles est visiblement encore occupée ! Il n’y avait personne à l’intérieur, mais toutes les affaires personnelles des précédents occupants étaient toujours là ! Je retourne donc à la réception, et après plusieurs minutes, la femme parvient à joindre le client par téléphone. Visiblement il avait réservé une nuit supplémentaire le matin-même, mais la réservation n’avait pas été prise en compte. La femme me donne finalement une autre chambre, mais sachant que l’hôtel était complet ce soir-là, je me dis qu’ils auront sans doute un problème lorsque le dernier client arrivera !

Il ne nous reste qu’à trouver un endroit pour aller manger. On tente d’abord le King Canyon Pizzeria, au sud de Page, car il était renseigné dans un guide, mais il y avait 40’ d’attente. On se rabat sur un Pizza Hut, mais on a vite fait demi-tour car il avait l’air assez pourri ! On terminera finalement au Strombolli’s Pizzeria juste un peu plus loin, où les pizzas étaient relativement bonnes et copieuses. Le seul truc qui nous a un peu dérangé, c’est lorsqu’on a vu que le pourboire était directement inclus dans la note. Rien à faire mais j’aime pas ce principe !

> Itinéraire & infos générales
> Jour 1 - Départ + San Francisco
> Jour 2 - San Francisco
> Jour 3 - San Francisco
> Jour 4 - Yosemite National Park
> Jour 5 - Yosemite National Park
> Jour 6 - Bodie + Mono Lake + Death Valley
> Jour 7 - Death Valley + Las Vegas
> Jour 8 - Las Vegas
> Jour 9 - Valley of Fire
> Jour 10 - Zion National Park
> Jour 11 - Bryce Canyon
> Jour 12 - Antelope Canyon + Horseshoe Bend + Monument Valley
> Jour 13 - Monument Valley + Grand Canyon
> Jour 14 - Route 66
> Jour 15 - Universal Studios Hollywood
> Jour 16 - Los Angeles
> Trip report avec photos "people"