ROAD TRIP USA - JOUR 8
LAS VEGAS

21/05/2015

> Itinéraire & infos générales
> Jour 1 - Départ + San Francisco
> Jour 2 - San Francisco
> Jour 3 - San Francisco
> Jour 4 - Yosemite National Park
> Jour 5 - Yosemite National Park
> Jour 6 - Bodie + Mono Lake + Death Valley
> Jour 7 - Death Valley + Las Vegas
> Jour 8 - Las Vegas
> Jour 9 - Valley of Fire
> Jour 10 - Zion National Park
> Jour 11 - Bryce Canyon
> Jour 12 - Antelope Canyon + Horseshoe Bend + Monument Valley
> Jour 13 - Monument Valley + Grand Canyon
> Jour 14 - Route 66
> Jour 15 - Universal Studios Hollywood
> Jour 16 - Los Angeles
> Trip report avec photos "people"

Après une bonne nuit de sommeil suite à notre petite fiesta de la veille, un Nurofen préventif, et c’est reparti ! On se dirige vers la piscine histoire de se remettre les idées en place et en profiter quand même un peu, vu qu’on avait choisi le MGM en partie pour ça, son complexe aquatique étant en effet un des plus grands parmi tous les hôtels du Strip. Dommage qu’il n’y ait pas de tyrolienne qui permette de rejoindre la piscine directement depuis la chambre, car pour y arriver, il faut traverser une bonne partie du bâtiment. C’est là qu’on se dit qu’il vaut mieux ne rien avoir oublié dans sa chambre, car de porte à porte, chaque aller-retour nécessite tout de même environ 1km de marche !

Le complexe est relativement grand, il y a plusieurs piscines, jacuzzis, et une rivière lente assez sympa avec cascades et autres effets d’eau. Tout ça dans un décor exotique avec pleins de palmiers. L’eau est à une température correcte, mais pas super chaude non plus (ce qui est apparemment une "astuce" des hôtels-casinos pour ne pas que les gens restent trop longtemps). Il y a pleins de transats libres d’accès, mais aucun parasol nulle part. Si on veut de l’ombre, il faut louer un des nombreux "cabanas", à des prix exorbitants.

Il est environ 11h, et il n’y a pas encore énormément de monde à cette heure de la journée. On constate que beaucoup de gens boivent des bières Bud Light, dans des bouteilles métalliques ressemblant étrangement à des bombes de déodorant ! On se laisse tenter aussi, mais à 8$ la bière (toujours sans les pourboires), on ne prendra qu’une tournée ! Des haut-parleurs diffusent de la techno sur tout le site, on s’entend encore parler sans problème mais le volume est tout de même assez élevé, ce n’est donc pas nécessairement un endroit très reposant (j’imagine que c’est aussi fait exprès pour que les gens ne se prélassent pas trop longtemps et aillent dépenser leur temps et leur argent ailleurs).

Après environ 2h, on remonte se changer en vue d’aller manger. Je profite de re-traverser le casino pour prendre quelques photos, notamment le dragon qui trône à l’entrée de l’amphithéâtre du Cirque du Soleil où nous étions hier soir. Contrairement à la veille, il était enfin possible de le photographier sans une armée de touristes asiatiques tout autour !

Quelques photos d’une partie du casino, où les machines à sous s’étalent à perte de vue. L’endroit est gigantesque, mais assez bas de plafond. J’imagine que c’est fait exprès pour ne pas pouvoir se repérer facilement et ne pas trouver la sortie.

Tout autour des machines à sous et autres tables de jeux, il y a une multitude de restaurants, bars et snacks. Nos finances ne nous permettant pas de nous rendre à l’Atelier de Joel Robuchon (3 étoiles au Michelin !), on se rabat sur le Buffet, c’était ce qu’on avait prévu de faire de toutes façons ! Aucune file à l’entrée, on peut donc accéder directement au festin !

D’après différents avis lus sur le net, ce n’est pas spécialement le meilleur "buffet" de Las Vegas, mais n’ayant aucun point de comparaison, difficile de juger. En tout cas ça nous a déjà semblé très bien, aussi bien au niveau du choix qu’au niveau qualité (même si ce n’est sans doute pas du niveau de Joel Robuchon évidemment). Il y a un peu de tout : sushis, poissons, salades, grillades, plats chinois, pâtes, pizzas, desserts,... le tout réparti sur plusieurs dizaines de mètres de comptoirs ! Malgré 5 ou 6 passages, impossible de tout goûter ! Les serveuses passent constamment entre les tables pour ramasser les assiettes vides... et pour demander si on veut qu’elle remplisse nos énormes verres avec de l’eau ou des softs. Elles le proposent tellement souvent que ça en devient limite énervant à la longue, on n’est pas du genre à boire 3 litres de coca par repas !

Après s’être littéralement remplis la panse pendant 2h, on décide de mettre les voiles et d’entamer notre visite du Strip pour éliminer un peu tout ça ! En tout cas on en aura bien profité, et on ne mangera plus rien d’autre sur le reste de la journée ! Et tout ça pour 25$ par personne, assurément le meilleur rapport qualité-quantité-prix sur tout le voyage !

Juste avant de sortir du MGM, on s’arrête très brièvement à la boutique du Rainforest Café, un bar-restaurant au décor de jungle assez sympa, dont les jours au MGM étaient visiblement comptés car j’avais vu la veille qu’il allait déménager d’ici peu au Planet Hollywood.

15h30, on entame notre visite du Strip, et on retrouve enfin la lumière du jour ! Le ciel est nuageux, mais au moins il ne fait pas trop chaud (+/- 26°). Quelques dizaines de mètres après le MGM, on s’arrête à un endroit où je voulais absolument aller : le M&M’s World ! J’adore les M&M’s, et je commence à avoir une petite collection de figurines chez moi, sans être un collectionneur "professionnel" pour autant !

C’est un magasin avant tout, mais ça fait un peu office de musée en même temps. On y trouve tout ce qu’on pourrait imaginer en terme de souvenirs, déclinés à l’effigie des personnages de la marque : t-shirts, bols, assiettes, bics, porte-clefs, distributeurs, essuies, peluches, figurines en tout genre, et j’en passe ! Et tout ça sur pas moins de 4 étages ! Tout est très "flashy" évidemment, un vrai monde de bisounours (enfin, de M&M’s plutôt !). On y restera plus d’1/2h, mais il y a tellement de choix que je n’ai rien acheté au final ! (comment choisir un truc plutôt qu’un autre ?)

On arrive devant le City Center, le dernier gros complexe ayant vu le jour sur le Strip (2009), et qui est un ensemble de plusieurs hôtels, casinos et appartements. Je ne suis pas fan de l’architecture, beaucoup plus moderne et conventionnelle par rapport aux autres grands complexes tout autour. On rentrera brièvement dans le Cosmopolitan, situé juste à côté, sans aller très loin dans le casino (ce sont les mêmes machines à sous partout de toutes façons !).

Un peu plus loin, dans la série des hôtels-casinos au look plus insolite, on trouve le Paris-Las Vegas, avec sa Tour Eiffel de 160m de haut, son arc de triomphe et ses bâtiments dont l’architecture est plutôt bien inspirée de ce qu’on trouve à Paris. Certains trouveront ça très kitsch et trop "carton-pâte", mais perso moi j’aime bien, c’est ce qui fait le charme de Vegas !

Juste en face se trouve le Bellagio, avec son lac artificiel le long duquel on déambule sur une sorte de mini "croisette" bordée d’arbres, assez sympa.

On ne peut évidemment pas aller plus loin sans avoir assisté au moins une fois au ballet aquatique des célèbres fontaines, réparties sur toute la longueur du plan d’eau. Le show dure quelques minutes, et pour moi qui suis fan de feux d’artifice, j’y trouve mon compte, car c’est un peu la même démarche artistique derrière, au niveau de la conception du show. Je sais qu’il y a plusieurs chorégraphies différentes tout au long de la journée, mais celle-ci n’était peut-être pas la meilleure, car c’était moins impressionnant que dans mes souvenirs. On reviendra au soir !

On continue notre chemin jusqu’au célèbre Caesar’s Palace. On voit que le bâtiment ne date pas d’hier, non pas qu’il soit en mauvais état loin de là, mais plutôt par son aspect un peu trop "massif", ça manque de détails et de fioritures !

A l’intérieur de ce gigantesque complexe, le casino en lui-même ressemble à n’importe quel autre, par contre tout autour, le décor est assez typique et kitsch : le marbre, les arcades, colonnes, statues et plafonds décorés sont légion (romaine !)

On y trouve également une véritable "ville dans la ville", avec plusieurs rues commerçantes, surmontées d’un faux ciel. Le public visé est bien évidemment un public de riches, ce ne sont que des boutiques de luxe dans lesquelles je ne mettrai jamais les pieds, mais j’aime bien le côté "décor" façon parc d’attraction (il faut le considérer comme tel, car il est évident que ça n’a rien à voir avec une vraie ville authentique).

On a fait un bond de plusieurs centaines de mètres sur le Strip en traversant le Caesar’s Palace ! On arrive devant le Mirage, dont les cascades et les palmiers situées devant l’hôtel sont assez sympas. On y reviendra un peu plus tard pour le spectacle de feu.

On passe devant le célèbre Venetian, dont on visitera l'intérieur un peu plus tard. Sur la route, on croise pas mal de véhicules publicitaires pour des spectacles de strip-tease ou autres shows un peu "olé-olé", sans compter les nombreuses limousines, bien que je pensais qu'on en croiserait plus que ça.

On arrive devant les 2 tours assez élégantes du Wynn et du Encore, les deux derniers gros hôtels, au début de la partie nord du Strip dont la majeure partie est un chancre urbain depuis plusieurs années. C'est assez étonnant de voir comment cette partie du Strip est tombée à l'abandon. On n'ira d'ailleurs pas plus loin.

On commence à rebrousser chemin, en passant devant le Treasure Island. Comparé à ma première visite de 1999, le thème "pirates" a presque totalement disparu. L'enseigne géante en forme de tête de mort a cédé la place à un logo plus moderne et un écran LED, quant aux décors à l'avant de l'hôtel, une grande partie a été détruite. Il reste heureusement 2 bateaux pirates, mais les rochers en forme de tête de mort ainsi que beaucoup de palmiers ont disparu, ce qui est très regrettable, car c'est ça qui illustrait le mieux le thème du resort. D'autant plus qu'ils ont été sacrifiés au profit de surfaces commerciales, dont une énième CVS Pharmacy, ce n'est pourtant pas le genre de commerce qui manque sur le Strip. J'avais d'ailleurs lu un article avant de partir, qui faisait le constat que le Strip avait de plus en plus tendance à se transformer en centre commercial plutôt qu'en lieu de divertissement, ce que je trouve assez dommage.

Juste en face du Treasure Island se trouve le Palazzo, dans un style assez proche du Venetian qui est juste à côté (c’est en fait une extension de ce dernier).

On passe de l’autre côté de la route, afin d’aller visiter l’intérieur du Venetian. Mis à part les canaux qui serpentent le bâtiment, l’ensemble ressemble très fort au Caesar’s Palace en fait, ce qui est un peu redondant. On a aussi ce côté "ville dans la ville", avec un faux ciel, mais les décors sont encore plus poussés, et un peu plus réalistes également.

En sortant du bâtiment, on constate que le "vrai" ciel bleu commence enfin à faire son apparition, juste le temps de profiter des derniers rayons du soleil de la journée !

Ca fait déjà un bout de temps qu’on marche, on décide de se poser quelques minutes et de se prendre une petite bière quelque part. Etant donné qu’on ne voulait pas trop s’éloigner pour assister au spectacle de feu du Mirage, on franchit la porte d’un White Castle, une marque de fast-food dans la lignée de McDo et consorts, où ils ont eu l’air assez surpris qu’on ne commande que des bières ! On s’en fout, au moins c’était pas trop cher, et pas besoin de donner de pourboires dans ce genre d’endroit.

Quelques minutes plus tard, on ressort pour admirer l’éruption du faux Volcan du Mirage. Le trottoir en face étant déjà bien rempli, on restera de l’autre côté de la route. Le show dure un peu moins de 4 minutes, sur fond de bruitages de jungle et de rythmes tribaux. Les éruptions sont simulées par des explosions d’eau éclairée en orange, agrémentées de flammes, et il y a aussi des dizaines de lance-flamme tout autour du volcan. Etant fan de pyro, ça ne vaut pas les jeux de flammes du Groupe F, mais au final c’était assez sympa quand même, alors que je m’attendais à quelques chose d’assez kitsch et un peu dépassé. Et malgré le fait qu’on se trouvait à plusieurs dizaines de mètres, on sentait quand même la chaleur des flammes !

On continue notre chemin, il fait pratiquement nuit maintenant, les lumières se sont allumées partout, ce qui donne un tout autre visage au Strip, beaucoup plus coloré.

A peu près au milieu du Strip, on s’engage dans une petite rue piétonne située entre le Linq et le Flamingo. Cette artère est très récente, mais les bâtiments sont plus modestes, on a plus l’impression de se trouver dans la rue d’une "vraie" petite ville, c’est un peu plus convivial.

Le bout de la rue est dominé par la High Roller, une grande route de plus de 160m de haut, la plus haute du monde à ce jour. On se sent vraiment tout petit quand on est juste en-dessous ! Elle semble un peu flotter dans les airs étant donné qu’avec l’obscurité, on ne distingue pas les câbles qui la relient à son axe central. La vue doit probablement être assez impressionnante, mais je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure vue qu’on puisse avoir sur le Strip, étant donné que la roue se trouve assez en retrait de celui-ci, à l’arrière des hôtels. Et à plus de 35$ le ticket, on passe notre tour, ce sera pour une autre fois !

On pénètre quelques minutes dans le Flamingo, à la recherche du Margaritaville, dont j’avais lu qu’il s’agissait d’un bar à cocktail assez sympa. En fait c’est plus qu’un bar, c’est un casino à part entière, avec un bar au milieu. C’est blindé de monde, et comme souvent, il n’y a aucun prix affiché nulle part, on passe donc notre chemin.

Un peu plus tard, on revient devant le Bellagio pour assister à un nouveau ballet de fontaines. Il y a beaucoup plus de monde que durant l’après-midi, et ce sur toute la longueur du bassin, on n’aura pas d’autre choix que de se placer à l’extrémité de celui-ci pour avoir une place au premier rang. Les fontaines étant éclairées, c’est beaucoup plus joli qu’en journée. Néanmoins, il manque encore un petit quelque chose, car d’après mes souvenirs, mais aussi via des vidéos sur le net, je m’attendais à une sorte de "bouquet final" à la fin, avec une explosion des plus grands jets d’eau de plusieurs dizaines de mètres de haut, mais ce ne fut pas le cas.

Le temps qu’on marche jusque l’autre bout du bassin, on aura l’occasion d’assister à une deuxième show, mais même constat. Je ne sais pas si c’est un manque de chance, mais je reste un peu sur ma faim, et Cédric avait la même impression que moi !

On avait prévu de reprendre le bus pour rentrer, mais comme on avait déjà fait la plus grosse partie du trajet, on continue à pieds, ce qui me permettra de profiter encore un peu des lumières et de prendre quelques photos ! De ce point-de-vue là, c’est un vrai paradis pour les photographes ! J’ai déjà pas mal mitraillé, mais si j’avais plus de temps je crois que je pourrais rester là à prendre des photos pendant des jours !

En tout cas le Strip a pas mal changé par rapport à ma première visite 16 ans plus tôt ! A cette époque, le Mandalay Bay, le Palazzo et le Cosmopolitan n’existaient pas encore, et le Paris était en phase d’achèvement mais pas encore ouvert. Certains casinos ont subi pas mal de transformations également, en particulier le Planet Hollywood (anciennement Aladdin), le Caesar’s palace, et le Linq, qui était connu sous le nom d’Imperial Palace avec des pagodes chinoises sur ses toits ! Certains vieux casinos ont aussi complètement disparu et ont été remplacés par de nouveaux gros complexes comme le City Center ou le Wynn/Encore. Sans oublier ceux qui ont disparu pour ne laisser la place à ... rien ! Notamment le Stardust et le Frontier dans la partie nord du Strip. C’est assez dingue d’ailleurs de se dire qu’à l’époque, toute cette partie du Strip, même si elle avait un côté plus "vintage"par rapport aux méga-hôtels de la partie sud, était tout de même encore très "vivante", alors que maintenant, il n’y a quasiment plus rien (à part le Circus Circus qui doit se sentir complètement isolé). Ce n’est plus Sin City, mais Simcity !

Il est environ 22h30 lorsqu’on arrive enfin au MGM, mine de rien ça fait environ 7h qu’on marche quasiment non-stop ! Avec tout ça on se dit qu’on a bien mérité un petit cocktail quand même pour terminer la journée ! On se dirige donc un peu au hasard vers un des bars du casino, le "Rouge", mais on restera sur notre faim, ou plutôt sur notre soif ! Les cocktails étaient bons, mais très chers ! 12$ sans les taxes ni les pourboires... Pour ce prix-là on aurait au moins pu espérer avoir de grands verres, mais même pas...

> Itinéraire & infos générales
> Jour 1 - Départ + San Francisco
> Jour 2 - San Francisco
> Jour 3 - San Francisco
> Jour 4 - Yosemite National Park
> Jour 5 - Yosemite National Park
> Jour 6 - Bodie + Mono Lake + Death Valley
> Jour 7 - Death Valley + Las Vegas
> Jour 8 - Las Vegas
> Jour 9 - Valley of Fire
> Jour 10 - Zion National Park
> Jour 11 - Bryce Canyon
> Jour 12 - Antelope Canyon + Horseshoe Bend + Monument Valley
> Jour 13 - Monument Valley + Grand Canyon
> Jour 14 - Route 66
> Jour 15 - Universal Studios Hollywood
> Jour 16 - Los Angeles
> Trip report avec photos "people"