MONS 2015 - SOIREE D'OUVERTURE

Mons - 24/01/2015

> Feu d'artifice
> Autres animations et spectacles

Premier grand rendez-vous culturel de l'année : la soirée d'ouverture de Mons 2015, Capitale européenne de la Culture. Pour une fois qu'un tel événement se passe en Belgique, ça aurait été dommage de ne pas y aller. Il y avait évidemment un feu d'artifice, mais également beaucoup d'autres animations aux 4 coins de la ville. Sur le coup de 18h, la nuit commence à tomber, les bâtiments s'illuminent, et le public arrive petit à petit.

Première destination : les jardins du Beffroi, décorés avec des dizaines de sculptures en grillages. Celles-ci, ainsi que les arbres, et le beffroi étaient entièrement illuminés, et les couleurs changeaient au fur et à mesure. C'était assez joli dans l'ensemble, une soirée qui commence bien ! Seule ombre au tableau : l'accès aux jardins, qui se faisait via un petit chemin de 3m de large, ce qui était bien insuffisant pour canaliser toute la foule, d'autant plus que la sortie se faisait par le même chemin. Alors que le public était encore assez clairsemé quelques instants plus tôt, il a débarqué en masse en l'espace de quelques minutes seulement, les rues sont vite devenues noires de monde.

Dans une petite ruelle menant à la Grand Place, des dizaines de draps suspendus au-dessus de la rue, sur lesquels étaient projetés des visages des habitants locaux. Original.

Un peu plus loin, une place entièrement décorée avec pas moins de 170 petits robots, suspendus aux façades ainsi qu'au-dessus de la place. Ils étaient consitués d'un ensemble de tubes, formant une sorte de squelette. On avait parfois du mal à discerner les formes de chaque robot, jusqu'à ce qu'ils s'illuminent les uns après les autres. Une musique assez funky était diffusée, et les robots invitaient les gens à danser en leur montrant la chorégraphie. Le concept était assez sympa et original je trouve. Un peu dommage cependant que les robots, lorsqu'ils s'illuminaient, avaient un aspect très "tube néon", d'un blanc très froid. De la couleur aurait été sympa, j'imagine qu'avec ce doit être possible avec des LEDS.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

J'en viens à ce qui sera pour moi une des plus belles animations de la soirée : les installations de feu de la Compagnie Carabosse, sur la Place du parc. Celle-ci était entièrement décorée avec des dizaines de sculptures métalliques servant de support à de très grosses bougies. Ca faisait partie de ce que j'avais mis dans la catégorie "à voir" avant de venir en lisant le programme. J'avais déjà fait un petit repérage des lieux en arrivant dans la ville lorsqu'il faisait encore clair, et j'avais été impressionné par le nombre de structures, à vrai dire je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il y en ait autant. J'étais impatient de revenir lorsque tout serait illuminé, et je n'ai pas été déçu, c'était superbe !

Une sorte de grosse cheminée d'où jaillissait une énorme flamme, dont l'intensité était contrôlée par un homme en faisant tourner une roue.

Au centre de la place, un groupe de musique se produisait sur un kiosque, en jouant une musique assez planante et mystérieuse. L'ambiance était vraiment très sympa.

A côté de la place, trois énormes boules de feu étaient suspendues à une grue. Un peu plus à l'avant se trouvait une sorte de fontaine de feu, assez originale. Et à côté de ça, un mini-monocycle faisait des allers-retours sur un câble tendu au-dessus du trottoir. Bref, pleins de choses à voir un peu partout, mon coup de coeur de la soirée !

Retour au petit parc située devant la collégiale, là où j'étais en fin d'après-midi en attendant que les animations ne commencent. Plusieurs tentes illuminées sont disposées en cercle, avec à l'intérieur de chacune d'elles, une figurine représentant un musicien. De loin, on entendait un ensemble musical cohérent, mais en s'approchant de chaque tente, on pouvait entendre chaque instrument plus distinctement. Sympa mais sans plus. Sans aucun rapport, une énorme cloche illuminée volait au-dessus du parc.

Il y avait une animation que j'aurais bien voulu voir à l'intérieur de la collégiale, mais j'ai vite renoncé en voyant le monde devant l'entrée. Plusieurs centaines de personnes attendaient sur les marches et sur le parvis, en formant un véritable goulot d'étranglement devant les portes, et ça n'avançait vraiment pas. Tant pis.

Encore une autre réussite de cette soirée : le show de vidéo-mapping de Dirty Monitor. Un spectacle d'une dizaine de minutes, qui avait la particularité de se dérouler sur les 4 façades de la cour intérieure du Carré des Arts. Au niveau de la technique de mapping proprement dite, jouant avec l'architecture du bâtiment, ce n'est pas le meilleur show que j'ai vu. Une bonne moitié du show comprenait "seulement" des projections d'images ou de textures. Je mets "seulement" entre guillemets, car le fait d'avoir un show à 360° était tout de même relativement impressionnant. Au niveau "immersion", c'était juste parfait, on était plongé dans un vrai univers futuriste, par moments on se serait cru en plein dans le film Matrix ! En plus des projections, des dizaines de robots de lumière étaient également disposés tout autour de la cour, et produisaient des effets parfois très sympas. Et pour accompagner tout ça, une bande-son dont le volume était relativement élevé, on sentait bien les basses, ce qui rajoutait un côté grandiose au spectacle.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

En tout cas jusque là, malgré la foule, la soirée était parfaite ! Et puis il y a eu le feu d'artifice... que je vous invite à découvrir sur la page dédiée.

> Feu d'artifice
> Autres animations et spectacles