HELLFEST - CLISSON ROCK CITY

Clisson - Du 20 au 22/06/2014

> Hellfest 2014 - Les concerts
> Hellfest 2014 - Photos "people"
> Hellfest 2014 - Clisson Rock City : la déco

Le Hellfest, c'est bien évidemment des concerts, du fun, mais aussi une ambiance particulière, avec des décors de plus en plus grandioses chaque année ! Ils avaient déjà placé la barre assez haut en 2013, ils sont encore montés d'un cran cette année, et pas un peu ! Habituellement, je mets les photos du site du festival dans la section "concerts", mais là il y avait tellement de trucs à montrer, que ça méritait franchement bien une page spéciale !

Le ton était déjà donné au niveau du rond-point à l’extérieur du site, au centre duquel avait été installée une guitare géante de 10m. Juste à côté, à l’entrée du festival, au niveau du sol, une grande double croix en métal (le logo du fest) de 3m de haut, ainsi que plusieurs lettres formant l’inscription " Clisson Rock City", un peu façon "Hollywood". Et ce n'était que la partie émergée de l'iceberg. Une fois passés l'entrée on arrivait dans la zone tampon entre le site et le camping. Je ne dévoile rien maintenant j'y reviendrai un peu plus loin.

Premiers pas sur le site du festival vendredi après-midi, avec déjà un permier aperçu des nouveautés : une tour avec le running order des 3 jours, au sommet de laquelle se tenait une statue de corbeau géant, l'entrée de l'espace VIP encore plus imposante que l'année d'avant, avec une grosse structure décorée d'une grande tête de mort en relief, ainsi que d'énormes chaînes sur les côtés.

A l'opposé des 2 mainstages, les bars, avec des décors métalliques dans la même vein de ceux des années précédentes, mais toujours plus nombreux. Et pour couronner le tout, une grande roue, située à l'arrière des bars, offrant une vue aérienne de tout le site !

Le soleil se couche, le site commence à s'illuminer peu à peu...

Le corbeau balayant le site avec un faisceau laser placé dans son oeil. L'effet était pas mal !

Bon alors, la journée, sous le soleil, on a déjà un petit aperçu, mais c'est seulement une fois la nuit venue que l'entièreté du site prend vraiment une autre dimension ! Une fois de plus, on est comme plongés dans une espèce de grosse bulle, un monde à part. Si je devais faire une comparaison, je dirais que le Hellfest est au métal ce que Tomorrowland est à l'électro ! Bon, on est encore très loin je pense de la démesure de Tomorrowland (d'après ce que j'ai déjà pu en voir), mais on est en tout cas bien loin (en mieux !) de ce qu'on peut trouver dans tous les autres festivals métal que je connais. Visite en images :

Et on commence avec la fameuse zone tampon située entre le camping et le site du festival, baptisée "Hell City Square" ! Une nouvelle zone totalement ré-asphaltée, avec une place, des décors de façades d'une rue londonienne, ses enseignes lumineuses, ses boutiques, ses trottoirs et ses réverbères, une sorte de mini-ville dans la ville ! Et où on trouvait aussi les 2 grands chapiteaux du métal market. Pour peu, on se serait presque cru dans des décors d'Universal Studios. Bon, c'est clair que ça sert à rien, qu'ils auraient pu investir le fric dans des choses plus utiles, certains reprochent le côté "parc d'attraction", mais moi j'aime beaucoup en tout cas !

Quelques dizaines de mètres plus loin, l'entrée du site du festival, et son décor de cathédrale, identique à l'année précédente, au sommet de laquelle 4 skytracers balayaient le ciel. Une nouveauté tout de même : l'entièreté de la zone d'entrée du fest a été entièrement pavée, et était bordée par 2 très longues palissades couvertes de photos des plus grands noms du métal ayant déjà foulé le fest. Sympa !

Et nous voilà sur le site du festival en lui-même avec tout d'abord sur la droite, tous les stands de crasses alimentaires ! Bon, pas énormément de déco ici, si ce n'est une croix géante qui m'a fort fait penser à celles qu'il y avait à l'entrée du Graspop l'année d'avant.

La première moitié de la plaine du festival, avant les mainstages, avec la sculpture d'arbre Hellfest au centre, l'entrée de l'espace VIP à droite, et sur la gauche, les 4 "chateaux" métallique abritant des bars et le merchandising officiel du fest, identiques à l'année d'avant mais toujours assez imposants et très bien décorés, avec un éclairage un peu différent tout de même.

De l'autre côté de ces bars et des stands de merchandising, en face du bosquet, une esplanade avec des cracheurs de feu, et plusieurs sculptures contenant des braseros. A noté que l'entièreté de cette esplanade avait elle aussi été pavée. Y a pas à dire, au niveau de l'aménagement du site, ils ont effectivement fait pas mal de frais.

Le fameux bosquet, plus connu sous le nom (ridicule !) de "Kingdom of Muscadet", avec son entrée toujours aussi classe ! A l'intérieur et tout autour, encore des tas de tours et de sculptures métalliques, avec une ambiance lumineuse très réussie !

Et enfin, le nouvel espace bars situé à l'opposé des mainstages, lui aussi très bien décoré, et dont l'éclairage alternait tout au long de la soirée. Niveau photos, il y avait clairement moyen de s'amuser ! Et derrière tout ça, la grande roue ! Bon, il y en aura encore qui vont dire que ça fait trop "Disneyland", n'empêche que visuellement, c'était très sympa et ça donnait une dimension de hauteur au site.

Et je ne pouvais évidemment pas partir de là sans avoir fait au moins un tour dans cette fameuse grande roue ! J'ai attendu la dernière minute le dimanche soir en espérant que la file diminue, ce qui n'est jamais arrivé. Quoiqu'on en dise je pense qu'elle aura eu son petit succès. Environ 3/4h de file avant d'embarquer, mais ça valait le coup, la vue du site depuis là-haut était franchement terrible !

J'aurais peut-être dû quand même y monter plus tôt pour voir la foule devant les mainstages, car au moment où j'y étais, le concert de Black Sabbath venait de se terminer, et la plaine devant les mainstages s'était déjà complètement vidée. Bah, tant pis, c'était déjà assez impressionnant comme ça !

Je me demande s'ils vont encore faire mieux dans les années à venir. Si ça s'améliore encore au même rythme, ça risque de devenir vraiment un truc de dingue, encore plus que ce que ça n'est déjà !! En tout cas, rien que pour cet aspect-là, c'est clairement un argument qui me ferait préférer un fest à un autre (et en particulier le Graspop, qui n'est vraiment nulle part de chez nulle part en matière d'ambiance visuelle...).

Mis à part les décors proprement dit, le site avait été pas mal ré-aménagé pour laisser plus d'espace devant les mainstage. Les bars avaient été reculés, vers l'ancienne zone des stands de nourriture, qui avient pris la place du Metal Market, lui-même re-casé en-dehors de la zone du festival, dans la zone tampon avant le camping. A vrai dire c'était plutôt bien pensé, et ça aurait été parfait s'il y avait eu le même nombre de gens que l'année passée.

Le problème est que le nombre maximum de spectateurs a été largement augmenté (plus de 50.000 par jour), et au final, les aménagements se sont révélés bien insuffisants par rapport au monde qu'il y avait. Dès la fin d'après-midi, le site était archi-blindé de partout, et ça devenait vraiment difficile de circuler. Je me souviens encore des nombreuses interviews de Ben Barbaud il n'y a pas si longtemps (genre 2-3 ans), où il n'arrêtait pas de dire qu'il voulait garder un festival à taille humaine... on est bien loin désormais, vu qu'en terme d'affluence, le Hellfest a dépassé le Graspop cette année.

Pareil au niveau du camping : c'est pas normal qu'il soit blindé le jeudi soir à 20h comme c'était le cas. Le site du camping était le même que l'année d'avant (où il était déjà bien rempli), alors qu'il y avait environ 10.000 personnes en plus par jour... Résultat des courses : dès le vendredi matin, on a vu certaines allées littéralement disparaître sous les tentes des nouveaux arrivants, et plusieurs autres allées se rétrécissaient également.

Au niveau des chiottes (très important en festival !), il y avait pas mal d'efforts sur le site du festival, où ils avaient installé beaucoup plus de blocs de "vraies" toilettes par rapport à l'année passée, du moins à un endroit du site. Ailleurs c'était toujours des cabines en plastique (dans lesquelles je n'ai jamais été !), mais il m'a semblé qu'elles étaient en nombre suffisant, et aux dires des gens, elles étaient dans un état convenable. Par contre au camping, les toilettes étaient très clairement trop peu nombreuses, il m'a même semblé qu'il y en avait moins que l'année d'avant. Incompréhensible... Idem pour les douches (bon je m'en fous, j'en prends de toutes façons pas pendant le fest, mais faire la file près de 2h, c'est pas top...)

Le fait d'avoir entièrement paver l'entrée et l'espace bars devant le bosquet était une très bonne idée : pas de boue en cas de pluie, pas de poussière en cas de soleil. Par contre sur le reste du site, par endroit, c'est encore très sec et caillouteux, et il n'y a pas (ou plus) des masses d'herbe. Avec le soleil et la foule, le site était baigné dans un énorme nuage de poussière. Mais bon, à choisir je préfère ça à la pluie et la boue de 2007 !

Et puis il y avait cette fameuse passerelle métallique d'environ 6m de haut, imposée par la ville, qui passait au-dessus de la route pour faire entre le camping et le Hellsquare City, et qui aura fait couler beaucoup d'encre ! Bon, il est clair qu'en arrivant, avec les diables chargés de plusieurs dizaines de kilos de matos, c'était pas méga-pratique, bien qu'en s'y mettant à 2, c'était pas insurmontable non plus. Le reste du temps cette passerelle ne m'aura finalement pas dérangé tant que ça, mais c'est clair qu'on s'en serait bien passé, surtout pour le faible nombre de voitures qui passaient en-dessous.

> Hellfest 2014 - Les concerts
> Hellfest 2014 - Photos "people"
> Hellfest 2014 - Clisson Rock City : la déco