VOYAGE ORLANDO - BUSCH GARDENS TAMPA + OLD TOWN

06-10-2004

> Introduction
> Islands of Adventure
> Universal Studios Florida
> Disney MGM Studios
> Blizzard Beach
> EPCOT
> Typhoon Lagoon
> SeaWorld Orlando
> Magic Kingdom
> Busch Gardens Tampa (+ Old Town)
> Animal Kingdom
> Feu d'artifice MNSSHP
> Wet'n Wild
> Downtown Disney
> Magic Kingdom + épilogue

Après une tentative manquée deux jours plus tôt, nouveau départ pour Busch Gardens Tampa. Le car est bien présent sur le parking de Old Town (dont je parlerai un peu à la fin), une bonne vingtaine de minutes avant le départ. Le chauffeur accueille les passagers, peu nombreux. Il ressemble un peu à Ben Laden, mais il est très sympa ! Il y a à peine plus d'une heure de route jusqu'au parc, tout par autoroute. On arrive à destination quelques minutes après l'ouverture, le car s'arrête sur le parking des bus, juste devant l'entrée, d'où on a déjà une très belle vue sur un des gros coasters du parc.

L'entrée est très bien thématisée, dans un style oriental/marocain, ça donne une bonne première impression en tout cas. Après avoir marché quelques dizaines de mètres, on peut déjà voir quelques enclos avec divers animaux, dont des énormes alligators de 3-4m de long, ou encore des tortues géantes.

Sans perdre trop de temps, je me dirige vers "Montu", le premier gros coaster du parc que l'on voit depuis le parking. C'est un gros "Inverted B&M", c'est-à-dire un coaster suspendu de la marque B&M (du haut de gamme en général !), au même titre que Dueling Dragons à Islands of Adventure. Il faut assez bien marcher avant d'arriver à l'entrée, thématisée en temple égyptien. Une fois de plus, les décors sont très réussis, et assez imposants.

Un seul train est en circulation, mais la file est déserte sauf au premier rang où il y a quelques personnes. Je tente quand même le premier rang avant qu'il n'y ait peut-être plus de monde. Depuis le lift, on a une vue imprenable sur l'ensemble du parcours qui nous attend. Arrivé au sommet, le train effectue un plongeon vertigineux vers la gauche. Le reste du parcours est une succession de 7 inversions : looping, demi-looping (au début duquel on croit que l'on va s'écraser contre le mur du temple de l'entrée), zero-g-roll, puis une double inversion assez spéciale et très rare (voire unique), dont la forme ressemble un peu à un coeur. Viennent ensuite des freins de mi-parcours (qui ne freinent pas trop heureusement), suivis par un second looping (plus petit que le premier) et une vrille. Il y a en outre plusieurs passages sous le niveau du sol, qui rajoutent pas mal de sensations. L'ensemble du parcours est très doux, on ne se cogne pas la tête contre le harnais à aucun moment. Comme je le disais plus haut, c'est incontestablement un coaster haut de gamme !

Vu l'absence de file, je refais deux autres tours directment, cette fois à l'arrière. On n'a pas la vue qu'on a au premier rang, mais les sensations sont différentes, plus intenses (on ne sent pas de ralentissement dans les descentes des loopings par exemple).

Je me dirige ensuite vers le "Skyride", un téléphérique qui permet de rejoindre l'autre bout du parc. C'est bien pratique car la distance est assez longue d'un bout à l'autre. En fait, le parc est très grand en superficie, et n'est pas très pratique, du fait qu'une grande partie du centre du parc soit occupée par "Gwazi", la double montagne russe en bois qui prend énormément de place au sol, ainsi que ... des backstages ! C'est vraiment très bizarre comme disposition, pas très "sexy" vu du dessus, et ça oblige donc à faire de grands détours pour aller d'un bout à l'autre.

Mis à part ces backstages, quand on regarde de l'autre côté, le téléphérique offre quand même une très belle vue sur une partie de la "Seregenti Plain" et sur "Rhino Rally", dont je parlerai plus loin. On peut aussi apercevoir "Kumba", un autre gros coaster du parc, la prochaine attraction sur ma liste !

Arrivé à l'autre bout du parc, je me dirige donc vers "Kumba", un autre coaster B&M, comprenant pas moins de 7 inversions. Tout comme pour Montu, la file est déserte, je ne m'en plaindrai pas ! Vu la très faible affluence, je fais un premier tour en me plaçant au premier rang. Les trains sont spacieux et très confortables, il y a beaucoup de place pour mettre ses jambes.

Le train entame un long lift, qui passe en plein milieu du premier looping. Arrivé au sommet, le train plonge vers la gauche, puis enchaîne les inversions : looping, diving loop, zero-g-roll, cobra roll, puis 2 vrilles entremêlées, dont on a une très belle vue depuis les allées (c'est LE point de vue que tout le monde prend en photo, c'est vrai que le train passant à cet endroit-là est très photogénique).

C'est encore un tout bon gros coaster, du même type qu'Incredible Hulk à Islands of Adventure. Celui-ci n'a pas de démarrage à propulsion, mais dans l'ensemble il offre plus de sensations. Seul petit bémol : il secoue un rien plus, mais ça reste très supportable comparé à beaucoup d'autres coasters. Je fais directement un second tour au dernier rang cette fois, où les sensations sont plus intenses, comme c'est souvent le cas.

Tant que mon sac est dans un casier, j'en profite pour aller faire les 3 attractions aquatiques du parc, d'autant plus qu'elles sont très proches les unes des autres. Je commence par "Congo River Rapids", située juste à côté de Kumba. A l'entrée de l'attraction, on peut observer plusieurs ouistitis, mais c'est assez regrettable de voir que ceux-ci soient enfermés dans une grande cage comme dans un vulgaire zoo. Toujours pas de file à signaler, j'accède directement au quai, qui se présente sous la forme d'un grand tapis roulant sur lequel les grosses bouées avancent lentement. Le parcours n'est vraiment pas extraordinaire, en gros il s'agit d'une grande boucle allongée avec tout d'abord quelques jets d'eau, puis une longue ligne droite avec des rapides, et enfin une grotte puis des cascades sur les côtés. Rien de bien particulier donc, d'autant plus qu'il n'y a pas de thématisation, on ne voit que des arbres. Cela dit, à moins d'avoir beaucoup de (mal-)chance, on en ressort trempé, et vu la chaleur ça fait toujours du bien !

J'enchaîne avec "Tidal Wave", une attraction de type "shoot-the-chute", qui commence par un parcours calme relativement long, agrémentés de quelques décors d'un petit village indigène au bord d'une rivière. Vient ensuite un long lift, suivi de la chute, en deux parties. A nouveau, tout le monde en ressort bien trempé (c'est le but), mais au niveau sensations, c'est très moyen, car la chute n'est pas si haute que ça, pas spécialement raide non plus, et le fait qu'elle se fasse en 2 temps casse un peu la vitesse.

Tant que je suis trempé, autant continuer sur ma lancée et en remettre une couche, avec "Stanley Falls", une rivière sauvage dans des embarcations en forme de bûches, tout ce qu'il y a de plus classique. A l'entrée de l'attraction, on peut encore voir des animaux, cette fois des lémuriens noirs et blancs, mais à nouveau c'est très regrettable de les voir dans une grande cage, comme les ousitits précédemment.

Contrairement à toutes les autres attractions, il y a ici 20 minutes de file. Pourtant, elle n'a pas l'air si longue quand on voit le nombre de personnes qui attendent, mais le débit de l'attraction est assez faible, d'autant plus que les bûches partent souvent avec 2 personnes au lieu de 4. L'attraction n'a vraiment rien d'exceptionnel : il n'y a aucune thématisation, juste le canal, avec une petite chute et une plus grande à la fin. Le courant est assez important, on avance très vite, et contrairement aux deux autres attractions aquatiques, celle-ci ne mouille pas beaucoup, ce qui en fait donc l'attraction avec le plus de temps d'attente, mais dont l'intérêt est vraiment minime.

En retournant chercher mon sac à l'entrée de Kumba, je passe devant "Claw Island Tigers", un grand fossé avec plusieurs tigres roux et blancs. Non loin de là, dans le fond du parc, on trouve aussi "Python", un vieux coaster avec juste une chute et deux vrilles, sur lequel je décide de faire l'impasse car c'est le genre de coaster qui doit faire bien mal à la tête, il n'a vraiment aucun intérêt, il y a surement des choses plus intéressantes à faire dans le parc !

Je me dirige ensuite vers la zone "Timbuktu", un grand quartier très bien thématisé dans un style nord-africain, situé plus ou moins au centre du parc derrière les backstages. On y trouve entre autres des restaurants/snacks, quelques petits manèges et des jeux d'arcade. A une des extrémités, se trouve "Cheetah Chase", qui se trouvait initialement au parc Bush Gardens Williamsburg et qui a été relocalisée ici très récemment. Et je dois dire que ce n'était pas spécialement une bonne idée. Tout d'abord car c'est jamais qu'un "Wild Mouse" comme on en trouve partout même dans les foires, mais le pire, c'est que ce tas de ferrailles (appelons les choses comme elles sont) a été placé dans une zone très bien décorée, sans aucun effort d'intégration, ça fait vraiment tache. Je le ferai une fois quand même car il n'y a personne et c'est toujours rigolo, mais bon d'un point de vue purement visuel, ils auraient mieux fait de s'abstenir de mettre une attraction pareille à cet endroit-là.

Mon estomac commence à crier famine, il est temps de le remplir un peu ! Je me dirige donc vers un des restaurants, dont le look intérieur est assez insolite : c'est une salle gigantesque, thématisée dans un style oriental, avec de grandes tables en bois. Dans un coin, un pianiste et un contrebassiste jouent de la musique d'ambiance plutôt jazz, ce qui est plutôt sympa, bien que ça ne colle pas trop avec le thème de la salle. Le resto dispose d'un grand comptoir qui propose des menus très variés (autres ques les hamburgers/frites habituels), un peu comme au SeaWorld (ce qui n'est pas étonnant vu que les 2 parcs font partie du même groupe). Je prendrai un spaghetti bolo et je me laisserai tenter par un morceau de cake aux carottes, très bon mais un peu écoeurant sur la fin tellement il était énorme !

Toujours dans la même zone, un autre bâtiment assez imposant abrite un cinéma 4D avec le film "Haunted Lighthouse". Si l'extérieur est très beau, l'intérieur l'est beaucoup moins. Ce n'est pas laid en soi mais il n'y a aucun décor particulier. La salle est assez grande, mais proportionnellement, l'écran est relativement petit. Le film raconte l'histoire de deux enfants qui rencontrent des fantômes dans un phare hanté. Les effets 3D ne sont pas géniaux, pas plus que les effets 4D, souvent bruyants et parfois sans réelle cohérence avec le film (en particulier les sièges vibrants). Le seul effet assez réussi est celui des souffleries placées sous les sièges, qui simulent des dizaines de souris envahissant la salle. L'effet est bien fait, très similaire à celui du film "Honey I Shrunk The Audience" à EPCOT. Mais dans l'ensemble, c'est quand même un cinéma 4D que je qualifierais de "bas de gamme", sans aucun doute le moins bon film 4D parmi les 6 que j'aurai l'occasion de faire durant mon séjour.

Dernière grosse attraction de cette zone : "Scorpion", un coaster avec un looping et quelques hélices, sympa mais sans plus. Je le ferai quand même deux fois de suite sans même devoir descendre du train étant donné qu'il n'y avait vraiment personne.

L'attraction "Rhino Rally" étant momentanément fermée à cause d'un problème technique, je décide de prendre le "Seregenti Express", un train qui faisant le tour de la "Seregenti Plain", une grande plaine dans laquelle on peut voir pas mal d'animaux, entre autres des girafes, zèbres, antilopes, autruches, rhinocéros et éléphants. La plaine est assez vaste, elle doit bien occuper un tiers de la superficie totale du parc, le tour dure d'ailleurs une vingtaine de minutes. Globalement c'est pas mal, mais ça ne vaut largement pas le "Kilimanjaro Safaris" d'Animal Kingdom que je ferai le lendemain, l'ensemble fait beaucoup plus artificiel ici (c'est ce que j'avais en effet déjà lu dans d'autres trip reports, et c'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai fait en sorte de visiter Busch Gardens avant).

"Rhino Rally" ayant ré-ouvert, je m'engage dans la file qui, même s'il n'y a pas tant de monde que ça, affiche tout de même 40 minutes d'attente étant donné qu'il n'y a que 3 ou 4 véhicules en circulation. L'heure tourne mais je me dis que ça devrait être tout juste pour pouvoir faire le dernier gros coaster du parc juste après, avant d'aller rejoindre le car.

L'attraction est un circuit tout-terrain, dans des vrais 4x4 de 12 personnes, il n'y a pas de rail, c'est vraiment un employé qui conduit. Le chauffeur est un vrai fou, il n'arrête pas de chanter, rigoler et crier tout le temps ! Je ne comprends pas tout ce qu'il dit, mais en tout cas il est à fond dans son trip et il met de l'ambiance. L'attraction a beau s'appeler "Rhino Rally", on n'a pourtant vu aucun rhinocéros. On n'a peut-être juste pas eu de chance, mais on a pu voir quelques autres animaux exotiques d'assez près. A un moment, le chauffeur nous fait remarquer la présence de deux alligators à droite du véhicule. Tout le monde regarde, et soudain il freine brusquement en hurlant comme un malade, comme s'il y en avait un qui venait de lui sauter dessus. Evidemment, il n'y a rien, mais ça fait son petit effet !

Vers la fin du parcours, on arrive au bord d'une petite rivière sur laquelle est installé un pont flottant, juste à côté d'une cascade. Le véhicule s'engage lentement dessus mais reste coincé, et voilà que le pont se fait emporter par les flots et commence à dériver sur la rivière. Tout cela est contrôlé bien sûr, le pont flottant étant en fait guidé par un rail au fond de l'eau, mais l'effet est quand même assez original.

Après un petit périple en plein milieu de la rivière, on arrive devant un pont en bois complètement démoli, formant une sorte de barrage, comme s'il s'était brisé et renversé sous la force des flots. A gauche de ce pont, sur la rive, on retrouve un chemin de terre qu'on est sensé rejoindre, mais il semble y avoir un problème technique, car la plate-forme précédente, qui devait normalement passer sous le pont pour rejoindre son point de départ et accueillir le véhicule suivant, semble bloquée au bord de la rivière juste devant le chemin.

Nous voilà donc coincés au beau milieu de la rivière ! Les minutes passent, et je commence à me dire que je risque de ne pas avoir le temps d'aller faire le dernier coaster après, mais je garde espoir ! Des techniciens s'activent pour tenter de dégager la plate-forme immobilisée, mais rien ne semble se débloquer. On restera finalement coincé là pendant environ un quart d'heure, ce qui est d'autant plus frustrant que le parcours était quasiment fini.

Dans l'ensemble, l'intérêt de l'attraction n'est pas vraiment son côté sensationnel, mais plus sont concept très original, notamment la dernière partie dans la rivière. J'avoue que je m'attendais à un peu mieux, mais je ne regrette pas de l'avoir fait quand même, d'autant plus que c'était un très bon moment grâce à notre chauffeur assez déjanté !

Sitôt sorti, je cours donc vers "Gwazi", une double montagne russe en bois assez imposante. Ne connaissant pas bien le parc et vu la difficulté de se repérer à cause de la végétation, je me perds un peu dans le dédale des allées, mais je finis tout de même par trouver l'entrée... pour finalement constater qu'il y a une panne temporaire ! A croire que le destin ne veut pas que je fasse ce coaster ! Etant donné que c'est la dernière grosse attraction qu'il me reste à faire, je décide d'attendre devant l'entrée, en espérant une ré-ouverture imminente, car je n'ai plus que quelques minutes avant de rejoindre le car (qu'il vaut mieux ne pas louper si on veut rentrer à Orlando).

Par miracle, l'attraction rouvre ses portes in extremis, je mets vite mon sac dans un casier et je cours vers le quai. Il y a donc deux parcours différents, mais un seul est ouvert. Je me mets tout à l'arrière (vu que c'est souvent la meilleure place niveau sensations), et c'est parti ! Il y a quelques air-times, mais dans l'ensemble c'est plus une montagne russe de type "twister", avec de nombreux virages et hélices. Le circuit est relativement long et intense, il n'y a aucun temps mort du début à la fin. J'aurais bien refait un tour si j'avais eu le temps, mais malheureusement ce n'était pas du tout le cas, j'ai même dû courir pour arriver à temps pour reprendre le car (j'étais le dernier !)

Que retenir de ce parc au final ? Je dirais qu'il y a du bon et du moins bon. Le parc est très grand en superficie, mais pas très pratique à visiter et on s'y perd facilement quand on ne connaît pas. Le mélange entre parc d'attractions et parc animalier est original, dans le même esprit que Bellewaerde en Belgique mais en 10x plus grand. Par contre c'est dommage de voir certains animaux en cage ou dans de petits enclos, alors que d'autres ont beaucoup d'espace. Au niveau des attractions, très bonne note pour les 3 gros coasters que sont Montu, Kumba et Gwazi, ainsi que pour Rhino Rally de par son concept original. Le tour en train de la Seregenti Plain est sympa aussi (mais je le répète, il faut le faire absolument avant Kilimanjaro Safaris de Animal Kingdom, sinon ce sera la déception à coup sûr !). A côté de ça, il y a plusieurs attractions assez inintéressantes, en l'occurrence les 3 attractions aquatiques qui, même si elles remplissent leur rôle rafraîchissant, n'ont vraiment rien de remarquable au niveau parcours, originalité ou décors. Plus généralement, il y a une inégalité entre les zones et/ou les attractions, dans le sens où certaines sont très fortement thématisées, alors que d'autres ne le sont pas ou presque pas. Par contre il y a tout de même beaucoup de verdure un peu partout, ce qui est très bien notamment pour l'ombre, mais qui est aussi un inconvénient pour se repérer dans le parc.

De retour à Orlando, le car nous re-dépose à "Old Town", j'en profiterai pour aller y faire un petit tour. Il s'agit d'un complexe commercial et de divertissement, situé à quelques kilomètres de l'entrée principale de Walt Disney World, au bord de la Highway 192, un grand axe touristique sur lequel s'alignent un grand nombre d'hôtels, motels et restaurants. C'est un endroit assez animé en soirée, où il y a pas mal de monde, et qui permet de terminer la journée après la fermeture des grands parcs d'Orlando.

Le site comprend quelques attractions qui ont littéralement pignon sur rue. On trouve notamment des chaises volantes, une mini grande roue, une petite piste de karts, et puis une "catapulte", cette attraction où l'on est dans une boule, qui est catapultée dans les airs par des élastiques tendus entre deux immenses piliers (que l'on repère de loin la nuit vu leur hauteur et leur éclairage arc-en-ciel).

Un peu plus loin, on trouve une autre attraction majeure : un "skycoaster", une chute libre attaché à un élastique. D'après toutes les pubs qu'on voit partout, il s'agirait du skycoaster le plus haut du monde, avec un peu plus de 90m de haut ! C'est vrai que quand on est en-dessous, ça donne un peu le vertige ! On le repère aussi à des kilomètres à la ronde, surtout la nuit, frâce à ses grands piliers éclairés. Sur la 2° photo ci-dessous, même si elle n'est pas de très bonne qualité, en regardant bien on peut peut distinguer une personne prête à être lâchée, tout au-dessus du pilône arrière ! EDIT 2019 : après vérification, ce skycoaster est toujours actuellement le plus haut du monde !

Juste à côté, il y a aussi "Ge-Force", une sorte de dragster dans lequel on subit une accélération de 0 à 160 km/h en 2 secondes ! Cela se fait sur une ligne droite, assez courte d'ailleurs, puis le véhicule revient lentement en marche arrière. L'accélaration est probablement très intense, mais l'intérêt est quand même assez limité je trouve. Je n'ai fait aucune de ces attractions, il y avait un ticket combo à 50$ qui permettait de faire une fois le skycoaster et deux fois Ge-Force, mais ça fait cher quand même, et j'estime que j'avais déjà assez dépensé pour les entrées aux différents parcs.

Old Town comprend également une longue rue piétonne, dans laquelle on trouve un peu de tout : snacks, bars, restaurants, et pleins de magasins qui vendent un peu de tout et n'importe quoi ! Au beau milieu de cette rue, on trouve aussi une maison hantée, et à l'extrémité on trouve encore quelques manèges forains pour enfants, ainsi qu'une montagne russe de foire. Bref, pour ceux qui n'ont pas un budget trop serré, ce ne sont pas les possibilités qui manquent pour dépenser son argent le soir en-dehors des parcs, et ce n'est d'ailleurs pas le seul endroit !

> Introduction
> Islands of Adventure
> Universal Studios Florida
> Disney MGM Studios
> Blizzard Beach
> EPCOT
> Typhoon Lagoon
>SeaWorld Orlando
> Magic Kingdom
> Busch Gardens Tampa (+ Old Town)
> Animal Kingdom
> Feu d'artifice MNSSHP
> Wet'n Wild
> Downtown Disney
> Magic Kingdom + épilogue