VOYAGE ORLANDO - INTRODUCTION

Du 28-09 au 11-10-2004

> Introduction
> Islands of Adventure
> Universal Studios Florida
> Disney MGM Studios
> Blizzard Beach
> EPCOT
> Typhoon Lagoon
> SeaWorld Orlando
> Magic Kingdom
> Busch Gardens Tampa (+ Old Town)
> Animal Kingdom
> Feu d'artifice MNSSHP
> Wet'n Wild
> Downtown Disney
> Magic Kingdom + épilogue

EDIT 2019 : 15 ans après le voyage, je décide de remettre ce trip report en ligne, que j'avais initialement écrit pour un forum de fans de parcs d'attraction à l'époque. Le compte-rendu a été quelque peu remanié, et les photos (assez pourries à l'époque) ont été re-triées et retouchées afin d'en améliorer principalement le contraste et les couleurs.

En guise de voyage de fin d'études, avant de commencer à chercher du boulot, 2 semaines de vacances à Orlando en Floride, considérée comme la "Mecque" des parcs à thème ! Ca faisait longtemps que j'en rêvais, et c'est une destination incontournable que tout fan de parcs d'attractions se doit de visiter au moins une fois dans sa vie !

On y trouve une concentration de parcs comme nulle part ailleurs dans le monde. Tout d'abord le resort Universal, qui comprend 2 parcs ("Islands of Adventure" et Universal Studios Florida"), ainsi que le "Universal Citywalk", un lieu de divertissement nocturne, jouxtant les 2 parcs. A quelques centaines de mètres de là se trouve le parc aquatique "Wet'n Wild", et quelques kilomètres plus loin, le "SeaWorld". Et puis surtout, il y a évidemment Walt Disney World, un gigantesque resort comprenant à lui seul 4 parcs à thème ("Magic Kingdom", "Disney-MGM Studios", "EPCOT", "Animal Kingdom"), 2 parcs aquatiques ("Blizzard Beach" et "Typhoon Lagoon"), et "Downtown Disney", un grand complexe de divertissement de nuit (sans oublier les 18 grands hôtels du resort).

Et ce n'est pas tout à fait fini puisque dans la ville de Tampa, on trouve aussi le parc "Busch Gardens Tampa". C'est à un peu plus de 100km d'Orlando, donc il est en quelque sorte complètement isolé de tous les autres, mais quand on y réfléchit, 100km c'est quasiment la porte à côté ! Et si j'avais voulu, j'aurais pu visiter encore un parc en plus à Orlando : le "Holy Land Experience", un parc consacré à ... la Bible !! Mais je l'ai curieusement zappé de mon programme, allez savoir pourquoi...

13 jours prévus sur place au total, en plus des 2 jours de voyage. Ca peut paraître beaucoup, mais il faut véritablement au moins 10 jours pour visiter tous les parcs. D'autant plus qu'il vaut mieux le faire à son aise, car visiter un parc, ce n'est pas vraiment reposant, on marche énormément.

Voilà le programme complet du séjour (qui n'était pas vraiment établi avant de partir, ce n'était pas vraiment nécessaire vu que tout était au même endroit ou presque, ça s'est donc fait sur place un peu au jour le jour):

> 28/9 : Départ
> 29/9 : Islands Of Adventure
> 30/9 : Universal Studios Florida
> 1/10 : Disney-MGM Studios
> 2/10 : Blizzard Beach le matin et EPCOT après-midi
> 3/10 : Typhoon Lagoon le matin et EPCOT après-midi
> 4/10 : SeaWorld
> 5/10 : Magic Kingdom
> 6/10 : Busch Gardens Tampa (+ Old Town en soirée)
> 7/10 : Animal Kingdom (+ Magic Kingdom en soirée)
> 8/10 : Blizzard Beach le matin, EPCOT et Disney-MGM Studios l'après-midi, et feu d'artifice "MNSSHP" pour terminer
> 9/10 : Wet'n Wild au matin, Belz Factory Outlets l'après-midi, et EPCOT pour finir la journée
> 10/10 : Islands Of Adventure et Universal Studios, puis Downtown Disney au soir
> 11/10 : Premium Outlets, puis Magic Kingdom pour terminer le séjour
> 12/10 : Retour

Au niveau organisation, j'ai effectué toutes mes réservations via Jetair vers la mi-avril. Les dépenses les plus importantes étant :

> Avion : 460€

> Hôtel : 356€ pour 14 nuits (j'avais choisi un motel bon marché, un peu éloigné de Disney World et Universal, mais qui offrait un service de navettes gratuites vers tous les parcs)

> Ticket "Florida Fun In The Sun" : 274€. Ce pass donnait un accès illimité pendant 30 jours à tous les parcs de Disney World, y compris les parcs aquatiques, ainsi qu'à Disney Quest et les discothèques du Downtown Disney. Et il donnait aussi accès à 5 autres attractions en Floride, notamment le Kennedy Space Center et le Miami Seaquarium.

> Ticket "Flexticket 5-parks" : 196€. Ce pass donnait un accès illimité pendant 14 jours consécutifs aux 2 parcs Universal, au Seaworld, à Busch Gardens Tampa (y compris la navette pour y aller depuis Orlando) et au Wet'n Wild.

Sachant que les entrées individuelles coûtaient environ 55$ pour les parcs et 30$ pour les parcs aquatiques, les pass étaient donc TRES avantageux, en plus d'être hyper flexibles. Le voyage m'aura coûté environ 2000€ au total, incluant les dépenses sur place. EDIT 2019: pour faire le même voyage aujourd'hui, il faudrait probablement multiplier ce chiffre par 1,5 voire 2 ! Les prix des tickets/pass pour les parcs ont au moins doublé en tout cas...

Ci-dessous une carte situant les différents parcs et autres lieux mentionnés dans ce trip report. La plupart des parcs se situent au sud-ouest d'Orlando, et sont tous concentrés dans un cercle d'un diamètre de moins de 20km. Seul Busch Gardens est isolé de tous les autres, à Tampa, qui se situe à un peu plus de 100km d'Orlando.

Alors que sur le resort d'Universal, les 2 parcs sont juste l'un à côté de l'autre (on peut aller de l'un à l'autre à pieds sans problème), à Disney World c'est une autre histoire. Le resort s'étend sur une surface d'environ 8km de large et 8km de long, c'est presque toujours impossible d'aller d'un endroit à un autre à pieds (en tout cas pas d'un parc à un autre). Tous les parcs et les hôtels sont reliés par un énorme réseau de routes et d'autoroutes, et on peut se rendre d'un endroit à un autre gratuitement en utilisant les dizaines de bus Disney qui relient tous les parcs et les hôtels. C'est assez pratique, même si ça peut faire perdre du temps quand même car leur fréquence est d'environ 20 minutes, il faut parfois prendre une correspondance, et ça peut prendre assez bien de temps pour aller d'un bout à l'autre du resort étant donné que les bus roulent assez lentement. En plus des bus, il y a également un monorail, plus rapide, qui relie EPCOT et le Magic Kingdom, en passant par le Ticket & Transportation Center, une grande station multimodale situé à 1km du Magic Kingdom (qui se trouve au nord du domaine).

J'avais donc prévu un peu plus que les 10 jours requis, histoire de bien en profiter, en ayant une petite marge de sécurité au cas où... et qui a bien failli être nécessaire, à quelques jours près, car la météo a bien joué avec mes nerfs lors des semaines et des jours précédant mon départ. En effet, le mois de septembre se situe dans la période des ouragans. J'étais au courant, et après m'être bien renseigné sur plusieurs forums, je n'étais pas spécialement inquiet, les risques étant très faibles à Orlando, vu que la ville se situe à l'intérieur des terres, là où les ouragans perdent en général beaucoup en intensité. De plus, Disney World et les autres parcs n'avaient été contraints de fermer qu'un seul jour dans leur histoire à cause d'un ouragan, en 1999.

Et voilà que la nature se déchaîne, avec une succession d'ouragans sans précédent : d'abord Charley vers la mi-août, qui a causé quelques dégâts à l'hôtel où j'étais sensé aller, à la suite de quoi mon agence m'a relocalisé (sans frais) dans un autre hôtel, à 4-5km du premier (un peu mieux situé en fait). Et tous les parcs avaient été contraints de fermer pendant un jour, ce qui était donc exceptionnel. Je me disais donc qu'il n'y avait statistiquement plus trop de risque.

Puis voilà que Frances arrive, pendant lequel les parcs ont encore dû fermer 2 jours. Puis Ivan, qui heureusement n'a finalement pas touché Orlando. Et le stress s'amplifie encore à quelques jours du départ, en voyant se rapprocher l'ouragan Jeanne. Il devait finalement passer à côté, mais change de direction en dernière minute et arrive droit sur Orlando, pile le jour où j'étais sensé arriver ! J'ai donc été forcé de décaler mon voyage de deux jours, tous les vols ayant été annulés. Et tous les parcs ont encore dû fermer un jour, portant à 3 le nombre de fermetures en moins d'un mois et demi, du jamais vu...

Je craignais un peu d'arriver dans une zone sinistrée, mais au final, j'ai été rassuré dès le premier jour, en constatant que les dégâts n'étaient pas si importants que cela. Je n'ai vu que quelques arbres endommagés ou déracinés, des enseignes dont il ne restait plus que la structure métallique, ou encore quelques tuiles arrachées un peu partout. Mais à part ça, pas de bâtiments écroulés comme on le voyait à la télé, ça c'est sur les côtes ! Ce sera le même constat au fil des jours en visitant les parcs : pas ou très peu de dégâts, même dans les parcs avec beaucoup d'arbres comme Animal Kingdom ou Typhoon Lagoon. En tout cas je n'ai rien remarqué qui paraissait anormal. Les seuls endroits où les dégâts étaient bien visibles, c'était dans certaines zones très localisées entre les parcs de Disney World. Il y a en effet beaucoup de grandes zones boisées, et certaines parties étaient complètement ravagées, alors que 200m plus loin, c'est comme si rien ne s'était passé, c'était assez étrange.

Et donc après un décalage forcé de 2 jours pour cause d'ouragan, me voilà enfin à l'aéroport, près à partir ! Pas moins de 5 contrôles au total avant d'accéder à la porte d'embarquement, parfois assez poussés, et avec un vrai interrogatoire sur les bagages, ça ne rigole pas pour aller aux USA !

11h05, l'avion décolle, pile à l'heure, et c'est parti pour 9h de vol vers Chicago. C'est plutôt long, d'autant plus qu'il n'y a que des trucs nuls à la télé. J'arrive à Chicago à 13h heure locale, il faut passer au contrôle d'immigration où ils demandent juste pourquoi on vient aux USA et combien de temps on reste, puis récupérer son bagage, passer à la douane, et le faire transférer vers le vol suivant (qui était assuré par la même compagnie aérienne, du coup pas besoin de refaire de check-in). Je devrai quand même changer de terminal, tout ça me prendra quasiment 1h.

Décollage vers 15h25, la dernière ligne droite vers Orlando, où j'arrive 2h30 plus tard. Après avoir récupéré mon sac, je vais attendre la navette qui doit me conduire à mon hôtel. En sortant de l'aéroport, je me rends compte qu'il fait une chaleur étouffante, bien que le soleil soit déjà couché. La Floride est un état chaud et humide, c'est bien connu, et il faudra faire avec ! Il fera environ 30-35° durant tout le séjour, même lorsque le ciel était nuageux.

Le trajet jusque l'hôtel dure un peu plus de 20 minutes. Sur les bords des routes, j'aperçois déjà pleins de grands panneaux publicitaires pour les attractions de Disney World, puis au loin une multitude de skytracers, dont je me rendrai compte quelques jours plus tard qu'il s'agissait de ceux du Downtown Disney. J'arrive à mon hôtel vers 20h30, et je vais directement me coucher pour être en forme le lendemain, car mine de rien ça fait déjà presque 24h que je suis éveillé.

> Introduction
> Islands of Adventure
> Universal Studios Florida
> Disney MGM Studios
> Blizzard Beach
> EPCOT
> Typhoon Lagoon
> SeaWorld Orlando
> Magic Kingdom
> Busch Gardens Tampa (+ Old Town)
> Animal Kingdom
> Feu d'artifice MNSSHP
> Wet'n Wild
> Downtown Disney
> Magic Kingdom + épilogue