OUVERTURE RIYADH SEASON

Riyadh - 17/10/2019

Mis à part l'un ou l'autre petit feu vers la mi-décembre, le mois d'octobre est souvent synonyme d'une baisse significative des événements pyro, marquant le début de la saison hivernale. Du moins dans nos contrées ! Car à plus grande échelle, il se passe bien évidemment toujours quelque chose d'important quelque part. Comme par exemple à Riyadh en Arabie Saoudite, qui organisait pendant plusieurs semaines consécutives une foule d'activités pour marquer le début de l'ouverture du pays au tourisme et à la culture. Et visiblement, ils ont mis le paquet, à coups de centaines de millions : concerts, parades, fête foraine géante, spectacles en tous genres, et bien évidemment des feux d'artifice !

Un chantier colossal, auquel j'ai eu l’occasion de participer durant 5 jours, parmi une équipe de plus de 80 personnes, dont une bonne partie étaient déjà là depuis plusieurs jours. Pas moins de 4 feux à préparer, 3 d'entre eux devant être tirés depuis différents buildings, et un autre tiré au sol sur une façade de plusieurs centaines de mètres de long. Seul le 4° comprenait des bombes, pour les autres c'était presque exclusivement des mono-coups, en quantité assez phénoménale (sans doute plusieurs milliers si on compte les 4 feux ensemble).

Je n'avais jamais participé à un chantier de cette ampleur jusqu'ici, inutile de dire que c'était très intéressant de pouvoir vivre une expérience comme celle-là de l'intérieur ! La logistique mise en place pour un tel événement est vraiment hallucinante, ça n'a vraiment rien à voir avec les "petits" feux auxquels je suis habitué (même si certains ne sont pas si petits que ça, mais comparé à ici, force est de constater qu'on ne joue pas du tout dans la même cour). Et ce qui était encore plus fou, c'était de se dire que plusieurs de ces feux allaient se répéter pendant 8 semaines consécutives.

Les 4 feux étant tirés simultanément sur des sites assez distants les uns des autres, impossible de tout voir évidemment. Voici donc un petit aperçu de cette soirée d'ouverture, avec un des 4 feux, celui tiré sur la Majdool Tower, une tour de 230m de haut encore en construction, avec une architecture pour le moins atypique vu qu'elle est littéralement tordue sur elle-même.

Des jours de préparation pour 4 minutes de bonheur, mais le résultat en valait la peine ! Depuis le feu de 14 juillet sur la Tour Eiffel en 2009, c'était la première fois que j'assistais à un feu de ce genre-là, avec une façade de tir "verticale", ça change de ce qu'on a l'habitude de voir ailleurs ! 15 points de tir sur chacune des 4 arêtes de la tour, et encore quelques-uns sur le toit, pour le nombre de mono-coups, je vous laisse compter !