ISOTOPIA FESTIVAL

Izegem - 09/09/2018

Au lendemain du Grand Feu de Saint-Cloud", retour au pays pour terminer le week-end en beauté, avec un nouveau feu signé POK 2.0. Lux Factory, à l'occasion du festival Isotopia à Izegem. Tout comme en 2017, la bande-son qui accompagnait le feu était jouée en live par un groupe pop-électro sur scène. Ce n'est pas le genre de prestation qu'on a souvent l'occasion de voir, étant donné que c'est toujours beaucoup plus délicat de synchroniser la pyro avec de la musique jouée en direct, mais le résultat était très réussi. J'avoue que j'aurais bien voulu être à la place du groupe, car avec les effets tirés juste derrière eux, ça devait être assez excitant !

Au niveau du feu en lui-même, outre la qualité de la synchronisation et de la mise en scène en général, il y avait également quelques produits très sympas, tels qu'un compact éventaillé de petites gerbes multicolores et très silencieuses, quelques bombes aux étoiles bleu clair électrique assez peu commun, ou une séquence kamuro avec de belles bombes-tronc. Et un bouquet final très réussi également, court mais intense, avec une très belle double rafale de mono-coups en éventail à la fin.

Le feu n'étant pas tiré depuis la même zone par rapport à 2017, il y avait cette fois plus de recul, ce qui était une très bonne chose. Néanmoins, le cadrage était tout de même un peu déclicat étant donné qu'il y avait deux zones de tir : les petits effets se trouvaient sur le pont, mais les bombes étaient tirées derrière plus à droite, et étaient donc assez décentrées par rapport au reste du feu. Ce n'est pas un reproche en soi, c'est juste que je ne m'attendais pas à ce qu'elles explosent aussi loin vers la droite.