VUURWERKFESTIVAL

Knokke-Heist - 19/08/2018

Après deux ans d'absence, retour à la côte belge pour la compétition internationale de feux d'artifice de Knokke-Heist. Le site a changé par rapport à ma précédente visite, puisqu'il se situe plus près du centre-ville, ce qui n'est pas plus mal. Le revers de la médaille étant qu'il y a beaucoup moins de recul pour le public (du moins pour les photogtaphes), et ce alors que la façade de tir a un peu augmenté, les produits étant maintenant disposés sur environ 120m de façade.

N'ayant prévu qu'un seul des feux dans mon agenda, j'avais choisi celui de Makalu Fireworks, société tchèque pressentie par plusieurs comme étant le grand favori de cette édition. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que leur feu était effectivement très réussi ! Une très bonne synchro, une belle mise en scène, de beaux produits, la totale !

Mention très spéciale au 8° tableau, qui a démarré en force avec une salve de 5 "fireballs" : des mortiers, remplis de gasoil et d'un petit tupperware Ikea plein de poudre noire et muni d'un inflammateur, le tout projetant une énorme boule de feu dans les airs ! Et avec une belle salve de marrons d'air pour couronner le tout ! Ayant eu la chance de visiter le pas de tir un peu avant, j'avais connaissance de cet effet, mais je ne savais pas quand il arriverait. Et je dois dire que l'effet de surprise fut total, et ce parmi toutes les personnes du public ! Et le reste du tableau n'était pas moins jouissif : ultra coloré, avec des gerbes et des bombes à changement de couleur, des pivoines multicolores, et du lettrage, projetant les chiffres 99, en accord avec la bande-son et la chanson "99 Luftballoons" ! Un vrai régal !

Le seul petit bémol du feu fut sur le bouquet final, composé de bombes filet argent, comètes blanches et éventails blanc clignotant. Visuellement, rien à redire, c'était très lumineux et l'espace scénique était très bien rempli. Par contre, mis à part la toute dernière salve, ça manquait vraiment de puissance sonore. Quelques marrons d'air ou compacts bruyants auraient été les bienvenues. A l'heure où j'écris ces lignes le gagnant du concours n'est pas encore connu, mais sachant qu'un bouquet très puissant a souvent tendance à marquer les esprits, c'est le genre de chose qui pourrait éventuellement faire pencher la balance en leur défaveur.

Sur ce voici la vidéo, dont certains passages audio ont malheureusement dû être coupés pour cause de blocage dû aux droits d'auteur.