30° FEU D'ARTIFICE DE LA NEUVAINE

Moha - 10/05/2018

Soirée pyro de dernière minute à Moha, près de Wanze, à l'occasion des Fêtes de la Neuvaine. J'avais vu l'événement un peu par hasard seulement quelques jours avant, et d'après les infos que j'avais, c'était sensé être un feu à petit budget. Néanmoins, l'édition de cette année était un peu spéciale étant donné qu'il s'agissait de la 30° édition, avec pour l'occasion un feu pyromusical, il y avait donc une chance pour que ce soit plus important que d'habitude. C'est la société l'Etincelle qui était aux commandes, que j'avais déjà eu l'occasion de voir deux fois à la Nuit du Feu à Chevetogne, sur des feux très courts mais avec de beaux produits.

Le feu était tiré depuis les ruines d'un chateau, un site qui se prête très bien à ce genre d'exercice, mais avec peu de recul pour les photos/vidéos. Ultra grand-angle obligatoire mais pas exploité à fond pour éviter d'avoir les lignes électriques en plein milieu. Et par chance, j'ai pu me mettre sous une entrée de garage couverte, ce qui n'était pas du luxe étant donné que la pluie était bien présente.

Le feu a duré un peu plus de 10 minutes, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il était très réussi. Mon intuition était bonne quant au fait qu'il s'agirait d'un feu potentiellement intéressant, mais j'étais tout de même loin d'imaginer qu'il le serait autant. Ce n'était clairement pas un feu à petit budget ! Pour faire court, j'ai rarement vu des feux de cette qualité en Belgique ! Non seulement il comprenait de beaux produits, mais il était aussi très bien fourni du début à la fin, varié dans son écriture, et il occupait bien l'espace scénique. La cerise sur le gateau : il y avait un nombre incroyable de mono-coups, je ne m'attendais vraiment pas à ça. La seule chose qu'il manquait, c'était peut-être un embrasement aux bengales, ça aurait été très sympa sur ce genre de site.

L'aspect "pyromusical" a par contre été gâché par le fait qu'il y a visiblement eu un problème technique avec la sono durant les premières minutes, du moins à l'endroit où je me trouvais. Et lorsque le problème a été résolu, ce n'était pas beaucoup mieux, car le son allait beaucoup trop fort, avec beaucoup trop d'aigus (ça ne s'entend pas trop sur la vidéo ci-dessous, mais sur place, avec le bruit des feux en plus, mes oreilles ont bien souffert). Néanmoins, j'ai pu me rendre compte que les mono-coups étaient bien synchronisés avec la bande-son, qui était composée de morceaux dans la ligné de Two Steps From Hell dont je suis ultra-fan !

Et après un bouquet final déjà très bien fourni qui s'est terminé par une salve de comètes sifflantes très stridentes (les oreilles en ont encore pris un coup !), on a eu droit à une pause de 2 secondes, suivie d'une salve bonus de bombes et de minis marrons d'air, histoire de terminer en beauté avec un petit effet de surprise.

Bref, malgré les problèmes de son, qui ne m'ont finalement pas dérangé plus que ça tellement le feu était bien, je suis reparti de là avec une grande satisfaction, car c'est vraiment rare de voir des feux de cette qualité en Belgique, surtout dans un petit village comme celui-là.