10° ANNIVERSAIRE DE LA COMPAGNIE PICOLE

Esplanade de la Citadelle, Namur - 07/07/2017

> Le concert
> Le feu d'artifice

Afin de fêter dignement le 10° anniversaire de mon groupe La Compagnie Picole, quoi de mieux que de terminer le concert en apothéose avec un feu d'artifice ?! L'idée à germé un an auparavant, en partenariat avec les organisateurs de Namur, Capitale de la Bière, qui étaient justement contraints de changer de site pour cause de travaux. L'événement a donc déménagé du Grognon vers l'esplanade de la citadelle de Namur, je ne pouvais pas rêver mieux, c'est un lieu parfait pour tirer un feu, il y a de la place en suffisance par rapport aux distances de sécurité, et une belle façade de tir potentielle de quasiment 100m de large.

Je me suis donc enfin mis sérieusement à ma première conception de feu sur FWSim, avec toutefois une grosse contrainte : le budget ! Oui car on l'a payé de notre poche évidemment, et même s'il y avait à peine 4 minutes de feu au total, lorsqu'on a une grande façade à couvrir et qu'on veut que ça ressemble à quelque chose, ça va vite ! Je ne voulais évidemment pas d'un feu d’artifice de pacotille avec un seul point de tir !

Le montage a commencé dès le milieu de matinée du jour J, montage auquel je n'ai pas énormément participé étant donné que j'avais 1000 autres choses à faire. En plus des bombes placées dans le Théâtre de Verdure, il y avait pas moins de 5 postes de tir répartis sur environ 80m de façade à l'arrière de la scène, avec compacts, chandelles et environ 140 mono-coups !

Voici le résultat final en vidéo ! La scène se trouve en bas à droite de l'écran, ça donne une petite idée de l’ampleur du feu, même si on ne s'en rend pas bien compte à cause du grand-angle. En tout cas, en revoyant le site le lendemain après avoir vu la vidéo, je me suis dit que ça devait vraiment être énorme ! On avait évidemment choisi "Allumer le feu" de Johnny pour ce grand final, un classique sans grande originalité certes, mais ce n'était clairement pas le but recherché, on voulait juste en mettre plein la vue, et ça a fait son petit effet je pense !

Il y a un léger petit décalage entre le feu et la musique, mais il faut savoir que tout le feu était programmé et qu'on jouait la musique en live, ça reste un exercice un peu périlleux lorsqu'on veut que les 2 soient exactement synchros, d'autant plus qu'on n'avait jamais fait ça avant évidemment. Au final, on s'en tire très bien je pense ! Et le feu était assez conforme à la simulation que j'avais faite avant, mis à part les dernières secondes, où les bombes avaient été remplacées par des rafales de mono-coup, ce qui n'était pas plus mal, c'était à ma connaissance du jamais vu à Namur ! Encore un grand merci aux artificiers d'Embrasia qui ont travaillé toute la journée sous un soleil de plomb pour ces 4 minutes de folie ! A côté de ça, Johnny, c'était un Playmobil dans un évier !

Etant sur scène, on n'a évidemment rien vu du feu, on entendait juste les déflagrations, mais rien que ça, c'était jouissif ! Ca faisait des années que je rêvais de faire ça au moins une fois, voilà qui est fait ! C'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de pouvoir faire un truc pareil, ne serait-ce qu'au niveau logistique, sans parler du budget, là on s'est fait plaisir (enfin surtout moi !), vivement la prochaine fois ! Peut-être pour nos 15 ans, qui sait...

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Quelques photos de Jeff Gysebergt

Une deuxième série de photos, par Robix.

> Le concert
> Le feu d'artifice