GRANDS FEUX LOTO-QUEBEC

Québec - 24/08/2016

Après 3 semaines passées aux Etats-Unis en juin, je repars pour un deuxième séjour outre-Atlantique, à Québec cette fois, où l'on était invités avec mon groupe pour une dizaine de concerts dans le cadre du Festibière de Québec ! Pleins de très bons moments entre amis, des concerts, des poutines, des paysages, et... des feux d'artifice ! Des vacances "complètes" en quelque sorte ! On est en effet arrivés en plein pendant le festival de feux d'artifice de Québec, ce qui n'était pas une suprise pour moi évidemment, je m'étais déjà bien renseigné sur les dates avant de partir !

Je ne parle pas ici de l'International des feux Loto-Québec, qui a lieu à Montréal en juillet et qui donc était déjà terminé, mais bien du festival des Grands Feux Loto-Québec, qui a lieu dans la ville de Québec. Il y avait pas moins de 3 feux durant la période où on était là, j'ai pu en voir 2 sur les 3. J'ai eu de la chance pour le premier, car on est arrivés dans la ville quelques minutes seulement avant le coup d'envoi. On avait rendez-vous avec les organisateurs du Festibière dans un bar en plein air... qui se situait juste à côté du fleuve Saint-Laurent là où était tiré le feu ! A peine arrivés, on nous sert des bières, et voilà que le feu commence ! Timing parfait, on aurait presque pu croire que c'était fait exprès juste en l'honneur de notre venue ! Même si je n'étais pas plongé à 100% dans le feu (relations sociales et bibitives obligent !), j'ai repéré pas mal de produits très sympas.

Le deuxième feu que j'ai pu voir se déroulait la veille de notre retour, comme pour nous dire au revoir ! Entre les deux, j'avais croisé totalement par hasard 2 des artificiers, qui dormaient en fait dans le même hôtel que nous ! C'est donc là que j'ai appris que les 3 derniers feux du festival étaient tirés par la société Royal Pyrotechnie.

Au contraire du premier feu, j'ai pu profiter beaucoup plus du second. Aucune comparaison possible avec le festival de Montréal, ce n'est absolument pas le même concept. De ce que j'en connais via les vidéos, les feux de Montréal se déroulent dans le cadre d'un concours, avec évidemment beaucoup de chorégraphie et de synchro. Ici ce n'est pas vraiment le cas. Toutefois, je pensais que le feu serait majoritairement composé de bombes, mais il y avait toutefois pas mal de plus "petits" produits

Le feu en soi était très sympa, mais pas exceptionnel non plus. Il y avait cela dit quelques très beaux produits, surtout dans les bombes, avec entre autres quelques gros calibres (150mm je dirais). Le thème du feu était le cirque, mais la bande-son, bien que très sympa, ne le laissait pas spécialement deviner, dans le sens où si je ne l'avais pas lu, je n'aurais jamais pu dire de quel thème il s'agissait.

Vers la fin du feu, on a eu droit à la chanson "Allegria" du Cirque du Soleil. Je pensais vraiment que le feu allait se clôturer là-dessus, mais il ne s'agissait que du pré-bouquet. Le vrai bouquet était après, sur une musique très rythmée mais sans réelle mélodie, ce qui était un peu bizarre comme façon de terminer je trouve (surtout compte tenu de la chanson précédente). Ca n'enlève rien à la qualité du bouquet en lui-même, qui était assez intense par rapport au reste.

Pas de photos, je n'avais pas le matériel pour, seulement une vidéo, et comme je n'avais pas mon trépied mon plus, c'est filmé à main levée, donc ça tremble un peu (surtout après avoir bu des litres de bière pendant plusieurs jours !), et c'est pris au milieu de la foule (il y a beaucoup de monde sur les berges). Ce ne sera donc clairement pas la meilleure vidéo de l'année, mais ça donne une idée et ça fait des souvenirs !

Liens vidéo : Youtube - Vimeo