MONS 2015 - FEU DE CLOTURE

Mons - 12/12/2015

Alors que la soirée d'ouverture de Mons 2015 avait marqué le coup d'envoi de la saison pyro 2015 dans mon agenda, le feu de clôture en marquera la fin. On peut dire que la boucle est bouclée !

Le feu d'inauguration m'avait assez déçu, j'espérais bien que celui-ci ratrappe un peu le coup. Très peu d'informations ont filtré sur le feu en lui-même, les seules infos que j'avais étaient celles parues dans le communiqué de presse : "Un triple feu d’artifice sera tiré des trois grandes places utilisées pour les bals. Tout a été calculé pour que ces trois feux d’artifice de taille moyenne en forment un énorme". Malgré mes recherches, impossible de connaître la société qui tirait le feu, même en téléphonant au centre d'informations de Mons 2015 (ça m'aurait étonné qu'ils connaissent ce genre d'infos, mais on ne sait jamais).

La météo n'était une fois de plus pas très réjouissante : risque de pluie et surtout pas mal de vent, à tel point que je me suis demandé si le feu n'allait pas être annulé. Aucune annonce spécifique sur la page Facebook de l'événement durant l'après-midi, mais j'ai quand même attendu la dernière minute pour partir, heureusement que ce n'était pas trop loin.

J'avais encore passé pas mal de temps dans Google Street View afin d'essayer de trouver un endroit d'où je pourrais voir les 3 feux, tirés depuis 3 endroits différents de la ville, espacés de plusieurs centaines de mètres. Pas évident du tout, mais l'endroit qui semblait le plus approprié était aux alentours de Mons Expo. Encore fallait-il trouver un endroit où la vue n'était pas masquée pas des arbres ou un quelconque bâtiment, et si possible sans trop d'éclairage public.

Je me placerai finalement en plein milieu d'un terrain vague jouxtant le chantier de la future gare de Mons. Pas très sexy comme endroit mais c'était le seul d'où je pouvais espérer voir les 3 feux. J'avais à peine déplié mes trépieds qu'un type de la sécurité m'interpelle. Heureusement, il m'a autorisé à rester, enfin quelqu'un de compréhensif !

Le feu commence quelques minutes plus tard. Je ne regrette pas mon emplacement car je voyais bel et bien les 3 feux. Néanmoins, celui de droite était assez éloigné par rapport aux deux autres. Impossible d'avoir les 3 même avec un ultra grand-angle, je me suis donc concentré sur les deux autres feux, plus rapprochés et plus proches de là où j'étais.

Au vu de l'annonce faite dans la presse ("trois feux d’artifice de taille moyenne en forment un énorme"), je m'attendais à 3 feux composés essentiellement de compacts. D'autant plus que les endroits d'où ils étaient tirés étaient tout de même en plein centre-ville, avec peu d'espace. Pour une fois, j'avais tort, car à ma plus grande surprise, les bombes étaient très nombreuses, et ce tout au long du feu, qui aura duré un peu plus de 12 minutes.

La suite du compte-rendu après les photos.

Pas de réel tableau, il s'agissait plus d'un enchaînement de produits sans réelle cohérence, mais cela ne m'a pas spécialement dérangé, vu la configuration du feu. Cela dit le rythme était soutenu, il y avait tout de même pas mal de produits. Le seul bémol était le manque de symétrie : je ne me suis pas fort concentré sur le feu de droite étant donné qu'il était assez loin, mais les quelques fois où j'ai regardé, il était identique à celui de gauche. En revanche le feu du milieu n'était pas toujours pareil aux deux autres, ce qui est un peu dommage. Cela dit, ce défaut n'était sans doute perceptible que par très peu de personnes puisqu'il fallait avoir les 3 feux en visuel pour s'en rendre compte. Il y a également eu deux petits "blancs" un peu étranges sur le feu du milieu (peut-être y avait-il des petits effets terrestres invisibles de là où j'étais, mais je doute).

Durant la dernière minute, pour le bouquet final, un quatrième feu "surprise" s'est ajouté aux 3 autres, tiré depuis la cour de l'hôtel de ville (enfin je pense). Visuellement, c'était pas mal car ça remplissait assez bien l'espace scénique que j'avais juste en face de moi. En revanche, dommage que les feux n'avaient pas la même intensité : si je fais abstraction du feu le plus éloigné sur la droite, celui tiré devant le beffroi était assez faible, je me demande même s'il n'y a pas eu un problème technique car il y a encore eu un petit blanc lorsque alors que le feu-surprise démarrait. Ce dernier, un peu plus à gauche, était d'ailleurs plus intense. Quant au feu tiré tout à gauche, c'était clairement le plus gros de tous, il y avait plus de produits et ceux-ci étaient plus éventaillés, ce qui donnait un aspect beaucoup plus massif. J'avais donc juste en face de moi 3 feux avec une intensité linéairement croissante de droite à gauche, ce qui était un peu bizarre.

Au final, ce n'était pas le feu du siècle, mais j'ai tout de même été assez surpris de par son intensité. Petite déception par rapport à la symétrie, et aussi par rapport aux couleurs, car il y avait tout de même pas mal de produits dans des tons rouges et blancs, ça manquait un peu de variations. Le feu d'ouverture était sans doute plus travaillé, avec de nombreux mono-coups, et plus varié au niveau des couleurs et des produits, mais sa mise en scène m'avait fortement déçu. Sur ces 3 points (produits, couleurs et mise en scène), ce feu-ci n'était pas spécialement meilleur, mais il était fort différent, et à choisir j'ai préféré celui-ci, qui avait un aspect beaucoup plus "spectaculaire".

Liens vidéo : Youtube - Vimeo