FESTIVAL CULTURA NOVA
SHOW D'OUVERTURE

Heerlen - 28/08/2015

Au lendemain du spectacle d'ouverture de L'Armada des 1000 Feux dans le cadre de Mons 2015, direction le sud-est des Pays-Bas près de Maastricht, pour la soirée d'ouverture du festival culturel "Cultura Nova". J'avais eu vent de ce spectacle seulement quelques jours avant lors d'un des feux de Knokke-Heist (merci à Jack de Pyroworld pour l'info !). J'avais hésité à y aller car mon agenda des feux était déjà bien rempli, pas moins de 6 durant la 2° quinzaine d'août. D'un autre côté, le feu était tiré par le Groupe F, ce qui est quand même toujours un gage de qualité, je ne les avais plus vu depuis 2013 et c'était sans doute la seule occasion que j'avais de les voir cette année. Je me suis finalement décidé à y aller moins de 24h avant, histoire de tenter d'effacer ma semi-déception par rapport au spectacle à Mons.

En plus du Groupe F, les Plasticiens Volants étaient également de la partie, ce n'est d'ailleurs pas la première fois que j'assistais à une soirée où les 2 sociétés étaient présentes. Je m'attendais à ce que les ballons géants des Plasticiens Volants paradent dans les rues aux alentours pour amener le public vers le lieu du spectacle, mais ce ne fut pas le cas. Le public était placé sur une route, le long d'un grand terrain vague de plus de 250m de long, sur lequel étaient déjà installés tous les ballons, prêts à être gonflés. La pyro était installée dans le fond, et plusieurs dizaines de lance-flammes étaient également disposés sur toute la largeur du site. Je m'attendais à quelque chose d'assez statique au niveau des ballons, vu la configuration du site, mais j'avais tort...

21h30, le show démarre, dans une ambiance sonore assez abstraite, agrémentée de bengales et de mono-coups tirés de façon un peu asymétrique : gerbes aux particules or très fines, gerbes à crossettes crépitantes, de très belles comètes or et de gerbes or et bleu également. Sans oublier les jeux de flammes sur toute la longueur du site. Rien de vraiment suprenant par rapport aux autres feux du Groupe F que j'ai déjà pu voir, on reconnait très bien leur signature, ça n'en reste pas moins très agréable à regarder !

FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 001/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 002/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 003/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 004/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 005/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 006/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 007/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 008/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 009/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 010/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 011/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 012/105

Après environ 9 minutes d'introduction, le site est plongé dans le noir complet pendant environ 2 minutes, pendant lesquelles on devine les ballons géants qui se mettent en place. Les lumières se rallument peu à peu, et laissent apparaître 2 grandes cheminées d'usine, crachant de la fumée, ce qui était pour le moins original, je ne m'attendais pas à ça ! La pyro reprend du service, avec des étoiles rouges et violettes en mono-coup, alors que des ballons géants en forme de main ou de maisons assez abstraites se mettent à flotter dans les airs.

Pas évident à photographier tout ça : pour bien faire ressortir les ballons, il faut une grande ouverture, mais pas trop quand même à cause des feux derrière. Et pour les temps de pose, il faut choisir entre des temps de pose longs pour avoir la traînée des feux, mais alors on a aussi des grosses traînées des ballons (ce qui n'est pas très beau), ou des temps de pose courts pour ne pas avoir de flou sur les ballons, mais en contrepartie on n'a pas la traînée des feux...

Un peu plus tard, d'autres ballons feront encore leur apparition, notamment des têtes de monstres au niveau du sol, qui sont apparus un peu comme par magie. Enfin, c'est surtout qu'il y a tellement de choses à regarder, qu'on ne se rend pas spécialement compte que des nouveaux éléments sont entrain de se mettre en place au fur et à mesure.

Et outre les jeux de flammes, de très belles rafales de mono-coups viendront encore s'ajouter en arrière-plan, tirés en éventails, ou en "bataille", avec une intensité croissante.

FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 013/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 014/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 015/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 016/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 017/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 018/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 019/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 020/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 021/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 022/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 023/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 024/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 025/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 026/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 027/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 028/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 029/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 030/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 031/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 032/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 033/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 034/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 035/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 036/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 037/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 038/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 039/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 040/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 041/105

Et on arrive à un tableau-phare du spectacle, qui prend une tournure vraiment déjantée : les ballons en forme de maisons abstraites se voient pousser de longues jambes, et puis surtout, un Godzilla de 15m de haut fait son apparition, se met à attaquer les 2 cheminées d'usines jusqu'à les faire s'écrouler, avant d'aller écraser également les têtes de monstres se trouvant au sol. J'ai trouvé ça vraiment impressionnant et original ! C'est là que je me suis dit "ce show est vraiment génial !"

FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 042/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 043/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 044/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 045/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 046/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 047/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 048/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 049/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 050/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 051/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 052/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 053/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 054/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 055/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 056/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 057/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 058/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 059/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 060/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 061/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 062/105

Dernière partie du spectacle, Godzilla s'en va, et laisse la place à des sortes de sculptures et de totems géants très colorés. Ceux-ci sont fixes, mais en arrière-plan le feu continue, avec une multitude de crossettes de différentes couleurs, tirées encore une fois de façon assez asymétrique. Une séquence très colorée, assez jolie, mais peut-être un rien trop longue (plus de 5 minutes), malgré une belle montée en intensité.

FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 063/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 064/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 065/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 066/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 067/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 068/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 069/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 070/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 071/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 072/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 073/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 074/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 075/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 076/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 077/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 078/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 079/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 080/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 081/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 082/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 083/105

Dernier tableau du show, les totems sont toujours là, une chouette géante fait son entrée, et à l'arrière, les rafales de mono-coups s'enchaînent sans répit : comètes et gerbes de différentes couleurs, tirées verticalement, puis de très belles comètes kamuro.

FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 084/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 085/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 086/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 087/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 088/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 089/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 090/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 091/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 092/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 093/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 094/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 095/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 096/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 097/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 098/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 099/105

En guise de bouquet final, une première salve de comètes oranges et blanches tirées en croisillons déchire le ciel, avec une intensité lumineuse très forte. L'effet était très surprenant, d'autant plus que la déflagration des départs était elle aussi très impressionnante. Honnêtement, j'ai rarement vu des mono-coups aussi spectaculaires ! On aura droit à 9 autres salves identiques, produisant de très belles traînées de fumée, qui apparaissaient ensuite très nettement avec la lumière de la salve suivante. L'effet était vraiment superbe, et pour une fois, je dirais que la fumée avait même un rôle à part entière dans le rendu final.

Directement après, on a eu droit à une succession d'autres comètes elles aussi très intenses tirées en éventail, avant de terminer par 3 queues de paon argent très impressionnantes également, formant un gigantesque éventail. Etant bien en face, l'effet était vraiment saisissant.

FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 100/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 101/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 102/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 103/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 104/105
FESTIVAL CULTURA NOVA - Heerlen - 28/08/2015 - 105/105

Si je devais résumer le spectacle, je dirais que c'était un vrai délire visuel ! Je me suis régalé du début à la fin, ce spectacle m'a vraiment conquis, de part son originalité ! Le show des Plasticiens Volants ou le feu groupe F pris isolément auraient eu moins d'intérêt, mais la réunion des deux était juste parfaite !

A propos du feu, l'absence totale de bombes était assez étonnant, c'est même relativement rare. Il s'agissait peut-être d'une restiction de sécurité, mais après vérification sur Google Earth, la profondeur du terrain était tout de même de 140m, donc je pense qu'il était quand même possible de mettre au moins des bombes de 50mm. A moins que ce soit un choix délibéré, mais quoiqu'il en soit, même sans bombes, avec juste des mono-coups et des chandelles, c'était très réussi.

Je suis rarement reparti d'un spectacle avec autant de satisfaction, due à la qualité du show, mais aussi et surtout à cause du fait que je ne pensais pas être supris comme ça. Je m'en serais vraiment voulu d'avoir loupé ça au final, d'autant plus que ça aura largement comblé ma déception par rapport au spectacle de la veille à Mons.

D'ailleurs, je ne peux pas m'empêcher de faire une petite comparaison, étant donné les similitudes par rapport au contexte des 2 événements : à Mons, on avait donc le spectacle d'ouverture d'un événement majeur, dans le cadre d'un festival culturel à dimension européenne. Ici il s'agissait du spectacle d'ouverture d'un festival culturel régional de quelques jours seulement. Un show d'environ 45' de part et d'autre, mêlant pyrotechnie avec d'autres élements visuels. La très grande différence était qu'à Mons, mis à part le feu d'artifice final, il ne se passait pas grand chose, les péniches étaient assez mal mises en valeur, et il n'y avait pas grand chose à voir au final. Ici c'était tout l'inverse, entre les feux, les flammes et les ballons, on ne savait plus où donner de la tête, le tout dans une débauche de lumières et de couleurs. Une fois de plus, force est de constater qu'on est loin de rivaliser avec ce qui se passe dans les pays limitrophes, et ce malgré le contexte de Mons 2015 qui est tout de même un événement d'ampleur internationale.

Sur ce, voici la vidéo. Le Godzilla apparaît vers 25'30, et le tableau final commence vers 41'30.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Retour en haut de la page