FETE DU LAC

Bienne - 31/07/2015

> Fête du Lac
> Centre-ville de Bienne

24 heures avant la Fête du Lac d'Annecy, une petite mise en bouche avec une autre "Fête du Lac", à Bienne, qui célèbre aussi (avec un jour d'avance) la fête nationale suisse. Initialement j'avais prévu de me rendre au feu de Bâle tout comme en 2014, mais alors que je cherchais d'éventuels autres feux en Suisse à la même date, j'ai découvert celui-ci, qui avait l'air d'être assez important. J'ai donc changé mes plans en dernière minute.

Je suis arrivé de bonne heure pour pouvoir me placer tranquillement avec mes 2 trépieds, étant donné que l'événement attirait pas mal de monde d'après ce que j'avais vu. J'étais à 3m de la berge, un peu surélevé et à moitié dans un buisson, mais au moins j'étais sûr qu'il n'y aurait pas une foule compacte à 360° tout autour de moi.

Impossible d'approcher des barges durant la journée, l'accès était bien cloisonné. Je ne les verrai que lorsqu'elles seront mises en place sur le lac, peu avant 20h. Trois barges au total, j'ai zoomé à fond dessus pour tenter d'apercevoir les produits qu'elles contenaient. Quasiment que des bombes à priori, mais j'ai eu l'impression qu'il n'y en avait pas tant que ça au final, et il ne m'a pas semblé apercevoir de mortiers de 300mm. Cela dit depuis cette distance, c'était probablement assez trompeur.

La nuit tombe, il fait beaucoup plus nuageux que l'après-midi, mais pas de pluie pour venir gâcher le spectacle, tout va bien !

22h30, c'est parti pour 25 minutes de pyro. Tout comme le feu de Bâle que je comptait aller voir initialement, celui-ci était aussi tiré par Bugano, que j'avais déjà eu l'occasion de voir quelques mois plus tôt à Oensingen. Comme d'habitude avec eux, beaucoup de très belles bombes, et pas mal de gros calibres. Ce que j'avais aperçu sur les barges un peu plus tôt était effectivement trompeur, tant sur la quantité que sur les calibres. Je ne suis pas certain qu'il y avait réellement des bombes de 300mm (difficile à dire sans avoir vu les mortiers de près), mais du 200-250 sans aucun doute, vu les déflagrations assez importantes de certaines bombes.

Beaucoup de très beaux produits donc, dont je me souvenais pour pas mal d'entre eux avoir déjà vu sur les feux d'Oensingen et de Bâle. En revanche, au niveau du design du feu dans son ensemble, j'étais moins enthousiaste. Le "problème" est qu'il n'y avait quasiment que des bombes en fait. Habituellement, les compacts, chandelles et mono-coups permettent d'apporter un peu de "géométrie" au niveau inférieur du feu, tandis que les bombes occupent l'espace supérieur. Mais ici, il y avait très peu de petits produits pour combler le "vide" entre les barges et le niveau auquel les bombes explosaient. Ce vide aurait éventuellement pu être combler par l'usage de bombes-tronc, mais il n'y en avait pas énormément non plus. En fait c'est surtout au niveau des photos que ce vide se fait sentir. J'ai dû en supprimer pas mal, sur lesquelles on ne voyait au final qu'un amas de bombes explosant plus ou moins toutes au même niveau, sans rien en-dessous, ce qui n'était pas super joli.

Le bouquet final était tout en blanc, et la différence d'intensité avec le reste du feu n'était pas flagrante, ce qui est assez habituel sur tous les feux de Bugano que j'ai pu voir. En revanche, après le bouquet final, on a eu droit à une petite séquence bonus (je ne comprends rien à l'allemand mais je suppose que c'était pour célébrer le 20° anniversaire de l'événement). L'idée en soi est très sympa, toutefois, ce deuxième bouquet final était un petit peu moins intense que le premier, ce que j'ai trouvé assez étrange et un peu décevant.

En ce qui concerne la bande-son, elle risque de finir dans le bas de mon classement des meilleuress bandes-son pour un feu. Que des chansons assez ringardes du début à la fin, et comme il n'y avait aucune synchro spécifique avec le feu, ça ne m'aurait pas du tout dérangé s'il n'y avait pas eu de bande-son du tout en fait.

Bilan : un feu un peu en demi-teinte donc, avec un design un peu moyen, compensé par des produits de grande qualité. Je ne suis pas certain que j'y retournerai. J'avais plus apprécié le feu de Bâle un an plus tôt en fait. Il n'y avait pas de musique, le feu était moins important en quantité, mais les produits étaient sensiblement mais et le design "vertical" du feu, où on distinguait bien les différents "étages" était au final plus intéressant je trouve.

Sur ce, voici une première série de photos :

Une deuxième série, en format horizontal :

Et pour terminer, la vidéo :

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

> Fête du Lac
> Centre-ville de Bienne