SAINT-NICOLAS

Thillombois - 30/11/2014

C'est sous un ciel très brumeux et un temps froid que je me rends en ce dernier dimanche de novembre à Thillombois, un tout petit village près de Verdun, perdu en pleine campagne, pour un des derniers feux d'artifice de l'année. Si sur la carte, ce n'était pas si loin à vol d'oiseau, en temps de parcours c'était assez long étant donné qu'il n'y a que des petites routes de campagne pour s'y rendre.

Le feu avait était organisé et tiré par une association locale, à l'occasion des festivités de la Saint-Nicolas. J'avais le privilège de pouvoir assister au feu depuis le parc du chateau, à l'opposé de la zone où se trouvait le public par rapport au feu. On était donc 2 photographes tous seuls au milieu du parc, pour être tranquille c'était tranquille !

Environ 22 minutes de spectacle au total, divisé en 5 tableaux, séparés par des intermèdes parlés, qui étaient vraiment nécessaires ! En effet, la brume était déjà fort présente, mais l'humidité ambiante n'a rien arrangé et la fumée a envahi le parc très rapidement après quelques dizaines de secondes seulement, allant jusqu'à occulter totalement certains effets par moments. Elle s'évacuait relativement lentement, et en plus dans notre direction (du moins pendant la première moitié, après le vent a tourné vers la droite, mais ce n'était pas beaucoup mieux).

Le feu se composait principalement de compacts et de chandelles. Rien de vraiment exceptionnel mais les produits étaient tout de même tirés bien symétriquement. Il y avait jusqu'à 5 postes de tir selon les tableaux, répartis sur quelques dizaines de mètres de largeur. A vrai dire je n'imaginais pas le site aussi grand d'après les quelques photos que j'avais pu voir avant. Les arbres se trouvant de part et d'autre du parc étaient assez bien mis en valeur sur certaines séquences, via une multitde de projecteurs mais aussi par quelques bengales.

Vers les 2/3 du show, on a eu droit à un tir de 3 bombes-tronc chrysanthèmes or de 150mm, ce qui est assez rare sur un "petit" feu comme celui-là. Le faible vent chassant les retombées dans notre direction, celles-ci ont atterri tout autour de là où on se trouvait, certaines même assez loin derrière nous, on était vraiment au milieu, c'était assez joli je dois dire ! C'est à 7'55 dans la vidéo ci-dessous.

Le pré-bouquet et le bouquet étaient très sympas, avec pas mal de produits blanc et rouge clignotant, et 5 salves de bombes kamuro à la fin. Le final s'est achevé avec une bombe "parachute" qui a libéré une traînée d'étoiles argentées très lumineuses retombant lentement vers le sol pendant plusieurs secondes. Un effet plutôt original, qu'on a en général plus l'habitude de voir dans des gros spectacles.

Un petit feu qui n'a rien à envier à certains autres en tout cas, dans un cadre assez remarquable ! Quand je compare à ce qu'on a en Belgique, c'est toujours assez étonnant de constater qu'on peut trouver des petits feux très sympas même dans un tout petit village perdu au milieu de nulle part comme celui-ci (même si l'entrée était payante pour le public). C'est juste très dommage pour la fumée qui a quelque peu gâché le feu, mais on n'y peut rien.

Sur ce, voici la vidéo, suivie des photos. J'ai coupé les séquences parlées entre les tableaux pyro, vu qu'on n'entendait quasiment rien depuis l'endroit où on se trouvait. Vu la fumée, ce ne seront malheureusement pas les meilleurs photos/vidéos de l'année. D'autant plus que l'humidité a subtilement déposé des micro-groutelettes sur les objectifs. J'ai pu les gommer sur les photos, mais on les voit un peu plus distinctement sur la vidéo par moments.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo