VUURWERKFESTIVAL

Knokke-Heist - 19/08/2014

Après 4 gros feux en Suisse et en France, retour en Belgique pour le concours international de Knokke-Heist, un événemement pyrotechnique certes plus modeste, mais qui en vaut tout de même la peine, et qui fait partie de ce que l'on peut voir de mieux en matière de feux d'artifice chez nous.

En 2011, j'avais pu y découvrir la société italienne Vaccalluzzo, qui jusque cette année-là n'était pas encore très connue, et qui avait proposé un feu très réussi avec de très beaux produits (ils avaient d'ailleurs terminé 2°, derrière Surex). En 2012, c'est PyroEmotions di Scarpato, encore des italiens, qui avaient fait un feu de malade blindé de mono-coups, qui leur avait valu la première place, ce qui avait permis de les revoir pour le show de clôture de l'année suivante. Et en 2013, dans le même esprit, il y avait eu la société croate Mirnovec Pirotehnika, inconnue au bataillon, que j'avais regretté de ne pas avoir été voir en voyant la vidéo après-coup.

Et cette année, le premier concurrent était une société slovène elle aussi complètement inconnue : Hamex Pirotehnika. La Slovénie étant juste entre l'Italie et la Croatie, j'avais un bon pressentiment !

Au final, ce fut un feu assez sympa, mais même s'il y avait beaucoup de mono-coups assez synchros, il n'y avait pas autant de maîtrise et de perfectionnisme que chez les italiens. Moins de dynamisme, et de "folie" dans le feu également. Pas mal de beaux produits par contre, notamment dans les bombes, mais dont l'utilisation était parfois un peu redondante, des mêmes types de bombes étant utilisées sur plusieurs tableaux, seule la couleur changeait. Quelques examples précis pour illustrer mes propos, en rapport avec la vidéo ci-dessous :

>>> Bombes à répétitions roses, puis jaunes, puis blanches (à 6'54 et 15'19 et 17'23)

>>> Chrysanthèmes de forme allongée, massivement utilisées pendant à peu près toute la durée du feu. Elles étaient très belles certes (surtout celles à 3'00), et plus originales que ce qu'on a l'habitude de voir, mais cela dit certaines d'entre elles étaient assez redondantes (celles que l'on voit à 1'00, 8'01, et encore 9'40).

>>> Pivoines de forme allongée, avec farfalles. De très jolis produits encore une fois, mais un peu surexploités, je crois qu'on a eu toutes les couleurs disponibles de la gamme : tout d'abord en rouge pastel à la fin du 4° tableau (à 10'45), puis successivement en mauve, bleu, vert, doré clignotant, et rouge, dans le 5° tableau (à partir de 11'42).

Dans les autres bombes "remarquables", je citerai quelques studatas (à 6'43, et encore 3 très belles à 16'16), des petites pivoines roses très compactes doublées d'une sorte de petite coupole très régulière (à partir de 2'22), quelques bombes avec des doubles anneaux perpendiculaires (à 6'23), et enfin des bombes-anneaux avec effet crackling au centre (à 19'12).

Au niveau de la conception du feu, on sentait qu'il y avait une volonté de faire des tableaux très synchros, mais comme je le disais, ce n'était pas aussi parfait que ce que j'avais pu voir avec PyroEmotions. Exemple typique à 14'34 où il y a une séquence de mono-coups calés sur la musique, mais quand on compte le nombre de notes et qu'on regarde les produits et la façon dont ils sont tirés, on a l'impression qu'il en manque 2 ou 3.

Certains mono-coups étaient tirés en éventails, mais ceux-ci manquaient parfois un peu d'amplitude, et visuellement je trouvais ça moyen (exemple à 6'01, 12'36 ou 15'09). Deux autres petits points négatifs en vrac : le 5° tableau (à partir de 11'35), en plus d'avoir une musique un peu "vieillotte", était un peu trop long et ennuyant (2x de suite la même séquence, 1 seule aurait largement suffit). Et puis à 18'45, l'utilisation de bombes-cascades, très jolies certes, mais qui ne collaient pas du tout avec la musique assez rythmée, d'autant plus qu'il s'agissait du pré-bouquet.

Le bouquet fut assez court (un peu trop court d'ailleurs), composé principalement de bombes kamuro et blanc clignotant. Sympa mais pas extraordinaire non plus. Il manquait un petit "grain de folie" pour terminer sur quelque chose où j'aurais pu dire : "waouw !!".

Sur ce, voici la vidéo :

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Et voilà les photos :