FETE NATIONALE SUISSE

Bâle - 31/07/2014

Après un début d'été relativement calme au niveau pyro, voilà que les feux s'enchaînent les uns après les autres en cette fin juillet début août ! Trois gros feux prévus en 3 jours : Bâle puis Martigny pour la fête nationale suisse, suivis de la Fête du Lac d'Annecy !

La fête nationale suisse tombe le 1° août, mais quelques villes ou villages tirent déjà leur feu la veille. C'est le cas de la ville de Bâle, dont j'avais entendu parler un an auparavant, quelques jours trop tard malheureusement, mais j'avais bien noté la date dans mon agenda pour cette année.

Je n'avais jusque là vu que quelques extraits en vidéo, mais ça avait l'air d'être un feu assez important, sans oublier qu'on est en Suisse, où ils ont tendance à utiliser de beaux produits, souvent de calibres assez importants !

Je débarque dans la ville en début de soirée, petit repérage des lieux vu que c'était la première fois que j'allais dans le centre à pied. La ville en elle-même est plutôt moche, mis à part les quais du Rhin, où ont lieu les festivités, sur un peu plus d'1km de long, et sur les 2 rives. Mon hôtel étant déjà à un peu plus de 2km du centre-ville, mine de rien j'ai marché pas mal (un bon 6km) pour faire le tour des 2 rives et trouver un endroit pour filmer et photographier.

Le feu est tiré sur le Rhin, habituellement il y a 2 grandes barges de part et d'autre du pont "Mittlere Brücke", mais cette année exceptionnellement, par mesure de sécurité, il n'y en avait qu'une seule, à cause du courant très fort (tellement fort que je me suis même demandé s'ils allaient quand même tirer). Il est visible depuis le long des berges et depuis le pont susmentionné, mais pour filmer et/ou photographier, il vaut mieux se placer sur un des 2 autres ponts situés à environ 600m de chaque côté du "Mittlere Brücke", histoire d'avoir un peu plus de recul. Je me suis donc placé sur un de ces 2 ponts, celui qui était le plus près (ou plutôt le moins loin) de mon hôtel.

Il y a plusieurs dizaines de milliers de personnes sur les quais, mais le pont ne commence à être envahi qu'environ 1h30 avant le début du feu (lorsque la police coupe la circulation).

Tout comme à Martigny, les fusées explosent de partout, ça fait passer le temps ! Et de là où j'étais on pouvait même apercevoir un autre "vrai" feu au loin, probablement quelque part dans la banlieue de la ville. On le voit bien sur les 2 premières photos ci-dessous.

La barge contenant les feux est relativement énorme, elle est sans doute amarrée en amont du centre-ville, et elle ne vient se placer qu'en dernière minute (sympa lorsqu'elle passe juste en-dessous du pont, pendant un court moment on peut bien voir ce qu'il y a dessus, et il y a du matos !).

En arrivant, je ne savais pas qui le tirait, mais un peu plus tard il m'avait semblé reconnaître le mot "Bugano" dans un message en allemand diffusé par des haut-parleurs dans les rues (c'est le seul mot que j'avais compris !). Après vérification quelques jours plus tard, j'ai eu confirmation qu'il s'agissait bel et bien de Bugano.

23h, deux bombes-smileys explosent, et c'est parti pour 23 minutes de feu ! Il s'agit d'un feu sec, sans musique, et en l'absence de 2° barge, tout était donc tiré d'un seul point. Le feu se compose majoritairement de bombes, les produits sont relativement peu éventaillés, ce qui donne donne un aspect très "vertical". Je ne sais pas quel était le calibre maximum, sur les quelques photos trouvées sur Facebook, il ne me semble pas avoir vu de mortiers de plus de 100 ou 125mm. La seule info que j'ai trouvé sur le net parle de calibre de 175 et 200mm, mais ça date de 2009. C'était probablement pareil cette année cela dit.

De toutes façons, vu la largeur du Rhin à cet endroit (180m), ça ne laisse que 85m de distance de sécurité de chaque côté entre la barge et les berges où se trouve le public, ce qui est déjà très peu (voire insuffisant) lorsqu'on voit jusqu'où montent les bombes, ce dont on se rend bien compte en étant placé sur le pont où j'étais. Cela dit, d'après les photos que j'ai vues, la barge est remplie de sable, je suppose donc que les plus gros mortiers sont enterrés dedans, ce qui limite le rique. En tout cas, je pense que les gens se trouvant sur la rive du fleuve face à la barge doivent probablement bien pencher la tête vers le ciel pour tout voir !

Le feu est donc essentiellement composé de bombes, avec beaucoup de très beaux produits, qui m'ont parfois rappelé le feu de Bugano que j'avais vu à Oensingen en 2012 (ce qui est un gage de qualité !!). Petite liste des produits que j'ai préféré, en rapport avec la vidéo juste en-dessous :

>> 1'15 : bombes-spirales bleues

>> 2'40 : des bombes assez originales avec un demi-anneau rouge et un demi-anneau blanc, plus une sorte de coeur bleu au milieu. Suivies juste après par quelques très belles chrysanthèmes.

>> 2'30 : bombes-anneaux bleues + papillon, déjà vu mais toujours très joli.

>> 8'38 : une multitude de bombes crossettes rouges, tirées en masse pendant plusieurs secondes d'affilée, ce qui donnait un effet de durée très sympa.

>> 9'35 : des demi-pivoines bleues, avec en-dessous des comètes sifflantes. Je pense que je n'avais encore jamais vu ce type de bombe, et visuellement ça me faisait penser à des méduses avec leurs filaments.

>> 11'36 : de nombreuses chrysanthèmes or, de différents calibres, tirées encore une fois pendant plusieurs secondes, histoire de bien en profiter !

>> 12'39 : encore des chrysanthèmes or, mais cette fois avec quelques plusieurs étoiles de différentes couleurs en plus, j'adore ce type de bombes !

>> 14'15 : plusieurs bombes or et bleu avec tronc, tirées et explosant simultanément

>> 16'02 : des bombes se décomposant en une multitude de petites bombettes de différentes couleurs. Encore un type de bombe que j'aimerais voir plus souvent !

>> 17'30 : un bouquet de chandelles, petites bombes et crossettes, très coloré, explosant dans un flux ininterrompu pendant plusieurs secondes.

>> 18'23 : plusieurs pivoines avec coeur et à couleur changeante

>> 20'22 : quelques queues de cheval assez originales, suivies d'une séquence de bombes kamuro avec effet crackling au centre

Le pré-bouquet et bouquet commencent vers 22'20, avec une belle progression verticale, on distinguait très nettement les différents "niveaux" des bombes. Bouquet tout en bombes filet argent, sympa mais sans plus. J'ai trouvé ça un peu trpo court, et un peu léger niveau intensité par rapport au reste du feu.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Même si le bouquet ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, le reste du feu vaut vraiment la peine, non pas pour la mise en valeur du site ni pour l'implantation des produits (qui est on ne peut plus basique), mais bien pour la qualité des produits utilisés. La date est en tout cas notée dans mon agenda, car il est quasiment certain que j'y retournerai !

Sur ce, voici la première série de photos :

Deuxième série de photos, ce sont exactement les mêmes, mais en format horizontal.