OUVERTURE DE LA SAISON TOURISTIQUE

Rodemack - 02 et 03/05/2014

Après une longue trève hivernale de plusieurs mois, la saison pyro 2014 démarre enfin !! Et pour la 5° année consécutive, l'équipe d'Embrasia investit le parc de la citadelle de Rodemack, pour le feu d'artifice d'ouverture de la saison touristique. C'est parti pour 2 jours de montage, avec une vingtaine d'artificiers.

Premier constat en arrivant sur le site le vendredi matin : "mais qu'est-ce qu'il s'est passé ici ? il y a eu la guerre ou quoi ??". Tout le parc est en effet complètement dévasté et de nombreux arbres ont disparu. En cause : des fouille archéologiques, qui font que le site ressemble maintenant plus à un terrain de moto-cross qu'à un parc.

Conséquence directe : impossible de tirer le feu dans la même configuration que les autres années. Cette année, le public sera donc à l'extérieur du village, et le feu sera tiré sur en longueur le long du rempart, sur une façade de 100m de long. Et à priori ça m'emballe bien, le feu devrait paraître beaucoup imposant dans cette configuration !

Ci-dessous, quelques photos prises samedi en fin d'après-midi, lorsque quasiment tous les produits étaient placés. On commence avec la partie située tout le long du rempart, où se trouvaient tous les compacts, chandelles, mono-coups et pots-à-feu. Au départ on pensait qu'on aurait tout le parc à disposition mais au final c'était plutôt le contraire : on n'avait pas le droit de mettre des produits dans toute la zone de fouilles, ce qui limitait la place disponible. D'autant plus qu'on devait répartir les produits en 5 postes équidistants. Dans le fond du parc, avec les arbres, c'était un peu casse-tête lorsqu'on avait des produits éventaillés. Il y quelques branches qui en ont probablement pâti pendant le feu !

Vue depuis le haut du rempart, où se rend bien compte de l'état du site...

Au milieu du parc, les bombes ! Contrairement aux compacts et chandelles, au moins cette année, on avait de la place, et c'était bien plus pratique de les installer à cet endroit plutôt que dans le "trou" tout au fond du parc.

Quelques mètres plus loin, encore plusieurs dizaines de batteries contenant les bombes du bouquet final uniquement. Il y en avait quand même un beau paquet par rapport aux années précédentes ! Et devant la chapelle, les plus gros mortiers : environ 25 bombes de 125mm, une dizaine de 150mm, et 3 de 175mm (un calibre assez "exotique", je pense que je n'en n'avais jamais vu avant).

Début de soirée, tout est prêt, nous voilà en-dehors du village, à environ 250m de la citadelle à vol d'oiseau. Le vue est vraiment top, ça risque d'être assez grandiose ! Plus qu'une grosse heure à attendre, avec toujours une petite dose de stress, et tout ça dans un froid de canard !!

22h30 précises, c'est parti pour 18 minutes de spectacle, dont le thème était cette année axé autour du père de Victor Hugo. Comme je m'y attendais, le feu était beaucoup plus impressionnant avec cette nouvelle configuration ! Rodemack n'aura jamais aussi bien porté son surnom de "petite Carcassonne lorraine" !

Les moments les plus marquants du feu selon moi :

>> La séquence kamuro et bleu vers le début. Rien à faire mais je suis toujours aussi fan de ce genre de tableau !

>> Les 2 séquences de bengales rouges, la première au-dessus du rempart, et la seconde un peu plus tard, sous le rempart.

>> Les 3 bombes de 175mm qui explosent simultanément, avec un effet kamuro au départ et crossettes rouges à la fin. En ouverture maximale, elles couvraient une façade 2 à 3 fois plus grande que l'ensemble de la citadelle ! C'est à 11'20 dans la vidéo ci-dessous.

>> La cascade le long du rempart, qui n'était pas réellement une vraie cascade mais plutôt un ensemble de jets disposés tout le long. Au final ce n'était pas plus mal je pense. C'était tout aussi réussi et le risque de voir le site envahi sous un nuage de fumée est moins important.

>> Les grosses bombes kamuro, avec un superbe tronc qui monte lentement dans le ciel, à 14'48 dans la vidéo ci-dessous. La plus belle étant probablement la dernière, tirée toute seule, et qui était franchement superbe ! (et dont on a bien pu profiter étant donné que le vent poussait un peu les retombées vers le public).

>> Les éventails or au sommet des remparts, juste avant le bouquet final

>> Et évidemment le bouquet final, principalement en blanc, avec un petit peu de jaune aussi mais qui ne ressortait pas vraiment (c'est très rare de voir des beaux jaunes vraiment flashy dans des feux, je les trouve toujours un peu pâles). La toute dernière salve était très bien, avec entre autres des dizaines de marrons d'air explosant simultanément, mais je pensais qu'ils produiraient une déflagration plus importante. C'est sans doute dû au fait qu'on se trouvait quand même à plus de 250m de la zone de tir.

Et en plus de ça, l'éclairage constant des remparts était visuellement très sympa. C'était l'éclairage "standard", totalement indépendant du spectacle, mais il est assez discret, et présente plusieurs couleurs, ce qui est assez original (au moins c'est pas tout en orange style "éclairage de route").

Dans les points négatifs (bah oui, c'est pas parce que j'ai participé au feu que je ne vais pas être critique !), j'ai juste remarqué un compact qui est parti en solo sur la droite (bien que c'était probablement celui de gauche qui n'est pas parti en fait), et 2-3 bombes qui ont joué les retardataires après la salve finale. Pas trop grave dans l'ensemble par rapport à la qualité du feu !

Et au niveau musical, une très belle bande-son (bravo Seb !), cohérente, composée de musique classique et de musiques de films, parfait pour un feu ! Mention spéciale à la version grandiloquente à souhait de "Lux Aeterna", le thème principal de "Requiem for a Dream", qui a accompagné le bouquet final ! J'adhère à 500% !!!

Sur ce, voici les photos, la vidéo vient juste après.

Les 3 fameuses bombes de 175mm, sur la première photo ci-dessous.

Les éventails or en guise de pré-bouquet, suivis du bouquet final.

Et voici donc la vidéo !

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Et voilà, le premier feu de l'année s'achève, et on peut dire que ce fut un très bon début de saison ! Bizarrement, juste avant le feu, j'étais gelé, crevé, et j'avais un peu mal à la tête, et tout ça a disparu comme par magie dès que le feu a commencé ! Le retour en camionnette vers la zone de tir, façon "clandestins roumains" était juste épique !! On a terminé le démontage et le rangement vers 1h30 du matin, je suis rentré chez moi vers 4h, complètement lessivé, mais c'était pour la bonne cause !

Un très bon week-end en tout cas, avec pleins de gens sympas, une équipe internationale (pour une fois, je n'étais plus le seul belge perdu parmi les français !), pleins de bons moments, entre autres le vendredi soir, pendant lequel la violette et le chocolat ont encore eu leur petit succès, et où Monsieur Cheval s'est encore fait des nouveaux amis ! Il est juste regrettable qu'on n'ait même pas aperçu l'ombre du fantôme de Madame Gargan...