SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE

Namur - 14/09/2013

> Spectacle pyrotechnique
> Photos "people"

Pour la première fois depuis des années, c'est totalement sobre que je me rends au feu d'artifice des Fêtes de Wallonie !! J'avais un concert un peu plus tôt dans l'après-midi, à la suite de quoi on est tous rentrés chez nous en début de soirée, avec quand même l'intention de venir faire la fête le dimanche !

Après un bref retour à Dinant pour reporter le matos, je suis quand même revenu à Namur, juste pour voir le feu d'artifice. J'arrive sur les quais de Jambes environ 1/2h avant le début du feu, et je me fais la réflexion qu'il n'y a pas grand monde, moins que les autres années en tout cas (et ça se confirmera même lorsque le feu commencera).

Je n'avais pas eu le temps de passer voir en détail le matos qu'il y avait durant la journée, mais je savais que c'était à nouveau Party-Fices qui tirait. Il y avait eu quelques bons trucs dans leur feu de 2012, mais aussi plusieurs choses qui ne m'avaient vraiment pas convaincu, je pense surtout à l'implantation des produits et le manque de mise en valeur du site, ainsi que l'utilisation abusive de certains types de produits (en l'occurrence des compacts à bombettes en face du public). J'étais curieux de voir si ce serait encore le cas cette année.

Le feu commence avec plusieurs mono-coups de comètes sifflantes, tirés en ligne les uns après les autres, depuis le premier étage de la citadelle. Je me réjouis de constater qu'un des points négatifs que j'avais soulignés l'année passée, à savoir la quasi non-utilisation de cet espace de tir potentiel, semble être de l'histoire ancienne ! Du moins c'est bien parti !

Un autre point positif, c'est le retour des éclairages des remparts de la citadelle, ainsi que la présence de nombreux skytracers, qui étaient absents depuis quelques années (au moins depuis 2009).

J'étais donc plutôt optimiste après les premières secondes du feu, mais ça n'a pas duré. En effet, il n'a pas fallu longtemps pour que l'on tombe dans un régime de compacts tirés depuis 4 barges sur la Meuse, juste en face de la zone depuis laquelle on devrait normalement avoir la meilleure vue. Et pendant au moins les 3/4 du feu, on a eu droit à un flux quasi ininterrompu de compacts à bombettes.

Après à peine 3 minutes de feu, la fumée a tout envahi. C'était probablement principalement dû à l'humidité ambiante, mais l'utilisation massive de compacts, tous tirés depuis le même endroit sans aucune trève ou presque, n'a surement rien arrangé.

C'était le plus gros point négatif que j'avais souligné l'année passée (je parle des compacts, pas de la fumée !), et force est de constater que rien n'a changé à ce point de vue-là. Il y avait un véritable "mur" de bombettes, qui, de part la proximité avec le public, faisait que les bombes tirées en arrière-plan depuis le haut de la citadelle étaient presque cachées, ou tout du moins noyées dans la masse, d'autant plus que beaucoup d'entre elles paraissaient même plus petites que les bombettes, ce qui n'est pas du tout normal.

... et c'est bien regrettable, car en y faisant attention, malgré la fumée et les compacts, j'ai repéré quand même pas mal de très belles bombes. Malheureusement, on les devinait plus qu'on ne les voyait, elles n'étaient vraiment pas mises en valeur par rapport aux compacts. La fumée n'arrangeait rien évidemment, mais je pense que même sans elle, mon avis n'aurait pas été tellement différent. Et en outre, la plupart du temps on ne les entendait même pas exploser non plus, car le bruit des compacts tout proches couvrait tout. Quelques exemples, en rapport avec la vidéo ci-dessous :

>> 5'38 : des bombes "pétales" à plusieurs couleurs
>> Entre 6'46 et 6'58 : de très belles bombes chrysanthèmes
>> Entre 8'28 et 8'52 : on devine des pivoines entourées d'un grand anneau, assez originales
>> Entre 15'16 et 15'46 : bombes kamuro avec quelques étoiles rouges au milieu
>> Entre 16'38 et 17'00 : grosses pivoines à couleur changeante, avec un effet crackling au milieu

Mis à part ce gros défaut, il y avait tout de même quelques trucs sympas. J'en parlais au tout début, le 1° étage de la citadelle a été enfin utilisé comme zone de tir, contrairement à l'année passée. Pas encore assez à mon goût, mais il y avait du progrès ! A plusieurs reprises, il y a eu des salves ou des rafales de pots-à-feu, qui en général étaient mieux mis en valeur que les bombes.

Vers la moitié du feu (12'30 dans la vidéo), il y a eu une séquence très calme (une des seules pendant tout le feu d'ailleurs, ça faisait du bien !), avec des bengales rouges sur le 1° étage de la citadelle, accompagnés de bombes "feuilles mortes". C'était pas mal, mais perso j'aurais mis encore beaucoup plus de bengales sur une distance beaucoup plus large, afin de mettre en valeur toute la citadelle, du Grognon jusqu'au petit pont voire même un peu plus loin, et ce sur les 2 niveaux de hauteur. C'est sûr qu'il en faudrait un bon petit stock pour couvrir toute cette zone, mais je reste persuadé que ça pourrait vraiment donner quelques chose de grandiose, façon Carcassonne.

Quelques secondes plus tard, toujours dans cette séquence calme, une grosse salve de bombes nautiques a fait apparaître des dizaines de petites flammes rouges, bleues et jaunes sur la Meuse. Et juste après ça, enfin des compacts un peu plus originaux que les autres, qui ont envoyés plusieurs salves de bombettes "papillons" de différentes couleurs, et très silencieuses. C'était peut-être le passage le plus calme de tout le feu, mais c'était sans doute le plus beau et le plus réussi selon moi !

A noter aussi, quelques belles séquences de chandelles :

>> 3'36 : comètes rouges avec une belle traînée or. Dommage que le rouge était bien trop présent à cause de la fumée.
>> 17'50 : chandelles de comètes kamuro
>> 19'12 : superbes comètes or, très denses, en même temps qu'une nouvelle séquence de bengales clignotants sur le premier étage de la citadelle.
>> 20'18 : bataille de comètes blanches très lumineuses

Sur les 3 dernières minutes du feu, il n'y a eu quasiment que des produits or, avec une intensité croissante. Par chance, la fumée s'était un peu évacuée pour le bouquet final. Le pré-bouquet commence à 23'20, avec 2 gros compacts de bombettes en rafales, assez imposants visuellement. Le bouquet commence une vingtaine de secondes plus tard, avec des compacts à effet crackling, ainsi que pas mal de bombes kamuro en arrière plan.

J'avais trouvé que le bouquet de l'année passée était déjà mieux que les autres années, on est encore montés d'un échelon cette année je trouve. Si l'on fait abstraction du défaut d'implantation des produits déjà cité précédemment, je trouve que le bouquet était, pour une fois, à la hauteur de l'événement, intense, et très bien fourni. Il s'est achevé par plusieurs salves de très beaux pots-à-feu, formant sur le 1° étage de la citadelle un véritable "mur" de particules d'or, qui retombaient lentement, on aurait presque dit un effet de cascade.

Bon, sur ce, voici enfin la vidéo !

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Au niveau de la bande-son, elle était essentiellement composée de morceaux de type "dance" enchaînés les uns aux autres. C'est pas mon style mais je dirais quand même que c'était en accord avec l'intensité du show.

Au final, je suis reparti avec un peu le même sentiment que l'année passée : il y avait des bons trucs, quelques très beaux produits, des améliorations par rapport à l'année passée (je pense surtout aux jeux de lumières et aux pots-à-feu sur le 1° étage de la citadelle), mais d'une manière générale, au niveau conception du feu, je reste mitigé. Tous les compacts à l'avant, c'est puissant, ça en met plein les yeux quand on est juste devant, il n'y a quasiment pas de temps mort du début à la fin, et une fois n'est pas coutume, mais c'est peut-être ce qui manque un peu.

Mis à part 2-3 courtes séquences un peu plus calmes, pendant 80% du feu, on aurait dit que le but était de balancer le plus de produits possibles, avec un flux quasiment ininterrompu de bombettes, qui faisaient que le feu ne "respirait" pas. Ca me faisait un peu penser aux shows à l'américaine, où ils balancent des bombes à la pelle (sauf qu'ici c'est plutôt des compacts), mais artistiquement parlant, je trouve que ça manque de créativité.

Et niveau implantation du feu, je reste sur ma position de l'année passée, à savoir que les compacts en bas, et les bombes au-dessus, ça ne va pas du tout. Les bombes ne sont absolument pas mises en valeur, et sont la plupart du temps partiellement voire complètement masquées. On aurait eu le même feu avec juste les compacts, globalement ça n'aurait pas changé grand chose, à part peut-être pour la toute fin du bouquet final.

Le premier étage de la citadelle était un peu plus exploité cette année, mais pas encore assez, il y aurait moyen de faire encore bien plus (je le dis chaque année mais bon...). Perso j'aurais mis tous les compacts et chandelles là au-dessus, plutôt que sur la Meuse ou le halage. Si ça avait été le cas, je pense que j'aurais plus apprécié le feu, car au niveau quantité de produits, c'était plus qu'honnête.

Allez, je me dis que c'est quand même la 2° année consécutive où je note des petites améliorations, c'est encore loin d'être parfait mais j'ose espérer qu'il viendra bien un temps où on aura un feu où je pourrai faire "waouw !" à la fin !

SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 14/09/2013 - 001/001

Et alors que je n'étais à priori revenu QUE pour le feu d'artifice, et que je comptais repartir après, je me suis finalement retrouvé dans un guêt-à-pékêt, et j'ai finalement passé la nuit dans la voiture, à 5h30 du matin sur le parking du cinéma lol !

> Spectacle pyrotechnique
> Photos "people"

Retour en haut de la page