FESTIVAL D'ART PYROTECHNIQUE

Cannes - 07/08/2013

Après Martigny et Annecy, direction la Côte d'Azur, et plus précisément Cannes, pour aller assister à un des feux du Festival d'Art Pyrotechnique. Bref passage par mon hôtel et par le Macdo, à environ 10km au nord de la baie de Cannes, il est 19h15 et le feu est à 22h, j'ai largement le temps... ou pas...

J'avais oublié que la Côte d'Azur, c'est l'enfer en voiture, surtout quand on ne connaît pas la région et qu'on se contente de suivre le GPS en allant par les grands axes embouteillés comme pas possible. Résultat, il m'a fallu plus d'1h30 pour faire moins de 10km en direction de la baie de Cannes... Heureusement que j'étais parti tôt... Et il fallait encore trouver une place pour se garer. Là encore c'était mission impossible, même dans les parkings payants. J'ai fini par me garer comme un cow-boy à moitié sur un trottoir, comme tout le monde. Et au final, j'étais à seulement quelques minutes de marche du milieu de la Croisette ! J'arrive finalement à 21h15 juste devant le centre de la zone de tir, à côté de la console et de la sono. C'était la société Pyro-Magic, en provenance Hong-Kong, qui participait ce soir.

Le tout début du feu fut assez impressionnant, avec un déluge de grosses bombes kamuro, dont certaines explosant volontairement au niveau de l'eau. Une belle entrée en matière je dois dire ! Le reste du tableau fut moins grandiose, mais j'ai tout de même bien aimé les salves de bombes éventaillées sur 180° (à 2'18 dans la vidéo ci-dessous), de même que les quelques bombes de gros calibres tirés en fin de tableau (à 3'40 dans la vidéo).

Rien de spécial sur le 2° tableau si ce n'est une musique relativement kitsch ! Par contre sur le suivant, il y avait plusieurs séquences assez sympas mettant en scène des comètes or ou kamuro tirées depuis les différents pontons, à des angles différents mais en formant toujours des "motifs" bien symétriques. Plusieurs bombes "queues de cheval" très lumineuses également, ainsi que de très belles grosses bombes kamuro utilisées à 4 reprises dans la deuxième moitié du tableau. ! Celui-ci s'est terminé par 3 pivoines rouges d'un calibre assez important.

Le 4° tableau fut assez court, avec entre autres des comètes sifflantes au début, puis des bombes coeur et des bombes smileys, assez mal faites. Rien de bien transcendant.

5° tableau, avec une nouvelle fois des bombettes tirées à 180°, ainsi qu'un effet que j'aime assez bien : une multitude de bombes "flash", très lumineuses et assez silencieuses (à 17'30 dans la vidéo). Et à la fin du tableau... encore des grosses bombes kamuro ! Bon, elles sont très jolies, c'est un fait, mais ça commence à devenir un peu redondant.

Le début du 6° tableau fut assez sympa, avec un grand nombre de bombes "feuilles mortes", rosées sur la gauche de la zone de tir, vertes sur la droite. Vers le milieu du tableau, une nouvelle salve de bombes kamuros (pour changer !), dont 2 d'entre elles avaient quand même la particularité d'avoir un effet pivoine rouge supplémentaire au centre en plus, très joli ma foi (à 20'25 dans la vidéo).

A 3 reprises dans ce tableau, encore des jeux de chandelles de comètes ou de bombettes, tirées à des angles différents (parfois très faibles), assez intéressants d'un point de vue "géométrique".

Le dernier tableau était le plus long (6 minutes) et probablement le meilleur de tous. J'ai eu l'impression qu'il contenait un "best-of" de tout ce qu'il y avait eu avant. Beaucoup de belles choses en effet dans les 5 dernières minutes du feu (à partir de 23'14 dans la vidéo) :

Tout d'abord une très belle séquence de chandelles à bombettes fort lumineuses, tirées encore une fois d'une façon originale. Juste après, plusieurs bombes faisant un peu penser à une forme de champignon : une demi-sphère en bleu pour le dessus, un anneau argent pour le dessous, et quelques étoiles rouges pour faire le pied. Ce n'était pas la première fois que je vois ce style de bombes (il y en avait notamment eu pas mal au dernier feu du 14 juillet à Paris), mais je les trouve vraiment superbes.

Elles ont été suivies par 2 salves de très belles bombes kamuro à pointes bleues, puis par une nouvelle séquence de comètes argent tirées encore une fois d'une façon très artistique. Encore quelques bombes "flash" ensuite, des jaunes cette fois, ainsi que de jolies bombes spirales. Puis un autre type de bombes tricolores avec une demi-sphère rouge, une demi-sphère bleue, et un anneau argent au milieu, très jolies également.

Encore plusieurs salves assez intenses de grosses bombes kamuro, suivies de deux rafales de comètes argent doublées d'un mini pot-à-feu rouge, le tout tiré depuis les différents pontons en formant encore une fois un grand éventail.

Juste avant le bouquet final, (à 27'37 dans la vidéo), plusieurs pivoines aux étoiles multicolores, qui ont explosé assez bas (les mortiers devaient être assez inclinés j'ai l'impression). Le bouquet aura été assez court, une vingtaine de secondes seulement. Il était assez spécial, composé d'un grand nombre de pivoines vertes, violettes, et un peu d'oranges aussi. L'association de couleurs n'était pas mauvaise, mais c'était assez suprenant pour un bouquet final je trouve. De plus les bombes violettes de ressortaient pas assez par rapport aux vertes, on aurait vraiment dit qu'elles étaient en arrière-plan.

Et le bouquet s'est terminé par... devinez quoi ??? Une grosse salve de kamuros !!

Le thème du feu était "Les racines du fleuve jaune". Avec un titre pareil, et des passages parlés évoquant les civilisations anciennes chinoises, j'avais vraiment l'impression d'écouter un documentaire sur Arte, pas super sexy quoi. Outre les passages parlés, au niveau de la bande-son, le premier et dernier tableau passaient encore, avec de la musique classique (aux influences chinoises certes, mais ça allait). Par contre le reste, c'était vraiment très cliché des musiques traditionnelles, on se serait parfois cru dans un resto chinois. Bon, c'était en accord avec le thème, c'est le moins qu'on puisse dire, mais... euh... ben c'est le plus que je puisse dire aussi !

C'était donc la société chinoise Pyro-Magic qui participait. A vrai dire, j'étais venu juste parce que j'avais le temps entre Annecy et Genève, et pour rajouter un feu en plus à ma liste, mais je ne m'attendais pas à un feu exceptionnel (les feux chinois n'étant pas spécialement reconnus pour leur qualité artistique). A choisir, j'aurais préféré être là une quinzaine de jours plus tôt pour assister au feu de Vaccalluzzo, mais bon, c'était pas possible.

Finalement, bien que je n'en attendais pas grand chose, il y a eu quand même plusieurs séquences très sympas. Je pense surtout au travail "géométrique" effectué à différents moments avec les chandelles, mais aussi à la qualité de certains produits. Mention spéciale aux bombes kamuros, qui étaient très belles certes, mais bon de là à les utiliser sur quasiment tous les tableaux, dans le cadre d'une compétition, je n'ai pas trouvé ça très judicieux.

Par contre, j'ai un peu regretté que mis à part tous les petits trucs sympas que j'ai cités, le reste était finalement assez médiocre. Je ne vais pas dire mauvais, mais dans le cadre d'un concours aussi prestigieux que celui-là, on pourrait s'attendre à mieux. Bon, ceci étant dis, ça reste quand même un événement pyrotechnique majeur, avec une façade de tir assez large, et des calibres conséquents, et rien que pour ça, ça vaut le détour, quelle que soit la société qui participe.

Au final, j'apprendrai à la fin de l'été que le feu a tout de même remporté le Prix spécial du Jury. N'ayant pas encore regardé les vidéos des autres concurrents, je m'abstiendrai de tout commentaire !

Sur ce, voici la vidéo.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo