DUNKERQUE 2013
La saga des Photons - 3° épisode

Leffrinckouckue - 26/07/2013

Après Dunkerque et Coudekerque-Branche, place à Leffrinckoucke (mais quels drôles de noms !) pour le 3° épisode de la Saga des Photons, dans le cadre de Dunkerque, capitale régionale de la culture 2023. A la base, ne n'étais pas sensé venir à cause d'un conflit d'agenda, mais notre concert initialement prévu avec la Compagnie ayant été décalé au dimanche, ça tombait très bien !

J'arrive à peu près 1h avant le début du show, qui se déroulait sur la plage, à marée basse. Le feu en lui-même était tiré depuis les dunes, et des vestiges de bunkers de la 2° guerre mondiale.

Alors que tous les gens se massaient au plus près (sans doute pour éviter de devoir marcher trop), je me suis avancé plus loin, il y avait bien moins de monde, j'étais pile en face du show, et sans doute un peu moins excentré que la majorité des gens.

Le feu était je trouve très réussi, et fort différent des 2 précédents. A ma grande surprise, il y a eu plusieurs fois des produits de couleur verte, ce qui est assez surprenant de la part du Groupe F, car en général ils utilisent surtout des produits or, bleu, et des nuances de rouge/rose pastel.

Il y avait 3 postes de tir dans les dunes, couvrant une façade d'environ 150m de long. La mise en valeur du site était une fois de plus très réussie. A ce niveau-là, le Groupe F fait toujours très fort je trouve. L'utilisation de bengales rouges et blanc clignotant placés dans les dunes et les bunkers était notamment très sympa. De même, le feu était tiré en générale de façon assez symétrique.

Comme d'habitude, il y a eu une séquences de flammes, mais qui était beaucoup plus light que sur les 2 shows précédents.

Bizarrement, il n'y avait pas énormément de produits style kamuro, du moins pas autant que d'habitude. Il y avait assez bien de couleurs, ce qui change un peu des autres de leurs feux que j'ai déjà pu voir. Si l'on fait abstraction des personnages, des flammes et de la musique, j'aurais même sans doute hésité à dire que c'était un feu du Groupe F (ce qui ne constitue pas un reproche !).

La musique, parlons-en ! C'était... comment dire... spécial ! La bande-son était composée de mélodies faites exclusivement avec une sorte de klaxon. Au tout début, je pensais que c'était juste pour l'intro, mais dès le 2° tableau, il est apparu évident que ça allait être comme ça jusqu'à la fin. Bon alors je ne vais pas dire que c'était "beau", car honnêtement ça ne l'était pas, mais il fallait oser le faire, et ça avait au moins le mérite d'être original, et cohérent du début à la fin. Ils ont souvent des bande-son très spéciales, mais là je dois dire que j'ai rarement entendu une bande-son aussi bizarre. N'empêche que je trouvais ça asez rigolo par moment (la Marseillaise ou la musique de Star Wars étaient épiques !), et après réflexion, je préfère largement une bande-son comme ça plutôt qu'un medley de chansons totalement incohérentes entre elles.

Seul défaut de la soirée : la fumée qui par moment était très envahissante, surtout sur la fin. La faute sans doute à une atmosphère qui était humide de chez humide, j'ai d'ailleurs dû essuyer plusieurs fois mes objectifs.

Sur ce, voici les photos, et la vidéo en bas de page.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo