15 AOUT - SEPTENNALES

Huy - 15/08/2012

Après Martigny, Annecy et Genève, encore un petit feu pour clôturer cette première quinzaine du mois d’aout. Direction Huy, pour le feu du 15 août, dont j'avais déjà entendu parler depuis longtemps, mais je n’y étais jamais allé. Cette année était un peu particulière puisque la ville fêtait les Septennales, le budget du feu était donc plus élevé que d’habitude (15.000€, contre environ 11.000 d’habitude). On avait répondu à l’appel d’offre avec Embrasia, mais c’est finalement T&T Fireworks, qu'on voit souvent sur des feux en Wallonie, qui a remporté le contrat. Je n’ai donc pas pu m’empêcher d’aller faire un peu « d’espionnage industriel », histoire de voir ce que faisait la concurrence.

A savoir qu'à la suite à un accident d’hélicoptère quelques mois plus tôt, le téléphérique pour monter en haut du fort était hors-service. Or c’est lui qui sert à amener le matériel d’habitude. La tâche était donc d’autant plus ardue qu’il fallait monter tout le matos à la main. Ils ont du bien en baver à vrai dire. Voici ce qu’on pouvait lire dans la presse :

«Dès samedi, on a monté les racks par un quad tiré par une remorque jusqu’aux escaliers. Mais après… ». Le reste s’est fait à pied, en portant le matériel. Sept personnes ont ainsi fait la navette de la remorque parquée au pied des marches jusqu’au sommet du fort. Et rebelote ce mercredi matin avec, cette fois-ci, les explosifs qui suivront le même chemin à la force des biceps. «On va arriver très tôt pour faire le montage, pour tirer les lignes ».

J'arrive sur le site peu avant midi. Je m'attendais à voir pleins d'artificiers sur le fort, entrain de monter le feu. Quelle ne fut pas ma surprise en constatant qu'il n'y avait... RIEN !! Il n'y avait pas âme qui vive sur le fort, aucune trace de feu nulle part !!!! Le seul truc que j'ai vu, c'est une bâche bleue, pas très grande, qui couvrait probablement le matériel. Mais à priori, si tout le feu était bel et bien sous cette bâche, ça ne me semblait pas énorme (sorry, j'avais une photo mais je l'ai effacée par mégarde).

En tout cas, le fait qu'il soit presque midi, et que rien ne soit encore monté, pour un feu à 15.000€, ça me semblait plus que suspect.

Quelques heures plus tard, me voilà de nouveau sur place, après m'être garé super loin et marché 3km pour rejoindre le bas de la ville, de l'autre côté de la Meuse, face au fort. Il y avait d'abord un show laser en prélude au feu. C'était annoncé comme sensationnel. Mouais, il y avait juste 1 ou 2 lasers qui projetaient des motifs pré-programmés sur la colline, vraiment pas de quoi fouetter un chat selon moi. J'ignore si ça faisait partie du budget pour le feu d'artifice.

Quelques minutes plus tard, le feu commence, avec un décompte projeté par le laser sur le fort, ce qui était plutôt sympa. Le tout début du feu m'a très agréablement surpris. Vu qu'à midi il n'y avait encore rien de monté, je pensais qu'ils allaient tout tirer à la lance d'allumage (comme c'est encore souvent le cas en Belgique), depuis un seul endroit sur le fort, ce qui aurait été très dommage. Et bien pas du tout, le feu a commencé avec des compacts projetant des petits marrons d'air, puis des chandelles, bien répartis en 4 postes sur toute la largeur du fort. J'avoue que j'ai été vraiment étonné sur ce coup-là.

Quelques jours plus tard, je suis tombé sur une vidéo Youtube, où on voit très bien la zone de tir en début de soirée. J'ai été assez supris en constatant qu'ils avaient quand même tiré des lignes, en si peu de temps. Les photos ci-dessous sont issues de la vidéo en question.

15 AOUT - SEPTENNALES - Huy - 15/08/2012 - 001/006
15 AOUT - SEPTENNALES - Huy - 15/08/2012 - 002/006
15 AOUT - SEPTENNALES - Huy - 15/08/2012 - 003/006
15 AOUT - SEPTENNALES - Huy - 15/08/2012 - 004/006
15 AOUT - SEPTENNALES - Huy - 15/08/2012 - 005/006
15 AOUT - SEPTENNALES - Huy - 15/08/2012 - 006/006

Malheureusement, une fois passé cette surprise, après environ 1 minute 30, on est tombé dans un régime de compacts à bombettes, sans grand intérêt, très redondants, tirés depuis 2 ou 3 postes de tir, avec de temps en temps une ou 2 bombes. Je n'ai rien contre les compacts, mais là c'était franchement tout le temps la même chose. Au plus les minutes passaient au plus je m'ennuyais.

Quelques trucs intéressants tout de même, que l'on peut voir sur la vidéo ci-dessous, même si ça reste peu de choses par rapport à l'ensemble du feu :

>> 5'20, 13'00, et 16'32 : de belles bombes (enfin, rien d'extraordinaire, mais mieux que le reste).

>> De 6'15 à 6'20, il y avait des sortes de marrons d'air, mais qui ne faisaient pas ou quasiment pas de bruit, ce qui était assez étrange. Il y en a aussi encore vers 15'57.

>> 8'11, un compact rafaleur, qui brisait un peu la monotonie des bombettes. Joli mais très court (seulement 5-6 secondes)

>> 8'30 : 5 parachutes

>> 11'36 : 3 compacts assez sympas

>> 13'17 : 2 compacts avec bombettes crépitantes, ça ajoute un peu de dynamique

>> 20'07 : 1 assez belle bombe, suivie une seconde après par une 2° bombe "feuilles mortes" blanc clignotant, qui n'avait rien à voir. C'était vraiment une faute de goût que de tirer ces 2 bombes simultanément, ça me donnait le sentiment qu'ils tiraient un peu n'importe quoi n'importe comment.

>> 21'20 : 2 chouettes compacts assez lumineux pour une fois, et qui remplissaient bien l'espace

>> 23'12 : encore 2 beaux compacts, dont chaque départ était constitué d'une sorte de mini pot-à-feu rouge, ce qui était assez original.

>> 24'35 : voilà enfin la cascade (demandée dans l'appel d'offre je pense). Par contre, une cascade en général ça ne se tire pas PENDANT le bouquet final !!! C'est bien la première fois que je vois ça...

>> A partir de 24'40 : bouquet final, avec un peu plus de bombes de plus gros calibres (entendez par là 100mm, peut-être quelques-unes à 125mm mais pas sûr). Certaines étaient très belles, surtout les 3 bombes à 25'24, et encore 3 autres à 25'28. C'était d'ailleurs très étonnant de voir d'aussi belles bombes sur un feu comme ça, alors que la plupart des autres produits utilisés sur l'ensemble du feu étaient très basiques. En outre, il aurait été beaucoup plus judicieux de tirer ces 6 bombes là à part, plus tôt dans le feu, pour qu'elles soient mises en valeur, plutôt que de les tirer pendant le bouquet où elles étaient un peu noyées dans la masse.

Globalement, le bouquet manquait un peu de puissance quand même. Ils ont utilisé pleins de compatcs pendant tout le feu, ils auraient pu en garder 5 ou 6 pour le final, histoire d'avoir 2 niveaux d'effets, et de rajouter un peu de dynamique et de bruit !

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Bref, au final, ce fut une grosse déception, surtout à cause du fait que le feu était vraiment trop linéaire, et que les produits étaient très redondants, et sans grand intérêt. Il n'y avait pas à proprement parler de véritable "tableau", c'était juste une succession de compacts avec de temps en temps une ou 2 bombes, le tout tiré un peu au hasard (du moins c'est l'impression que ça me donnait). Pas beaucoup de produits originaux, et la plupart des produits étaient peu lumineux, ce qui était un peu dommage car le site n'était quasiment jamais mis en valeur.

Après avoir analysé la vidéo, j'ai compté environ 200 bombes, ce qui est vraiment peu pour un feu de 25 minutes. Il y avait 8 chandelles tout au début, peut-être quelques autres dans la suite mais pas beaucoup si en cas. Le reste, ce n'était que des compacts. Ce qui explique sans doute comment les lignes ont été tirées si vite. C'est ce qu'il y a de plus simple à installer, il suffit de poser, mettre un infla et tirer la ligne.

Le feu a duré environ 25 minutes en tout. Je pense que ça aurait été beaucoup mieux s'il n'avait duré que 20 minutes (comme demandé dans l'appel d'offre), mais avec plus de bombes et/ou de meilleurs produits et surtout plus de diversité. Je préfère nettement un feu de 15 minutes bien rythmé et bien tiré, avec de beaux produits, qu'un feu qui traîne en longueur comme celui-ci. Surtout qu'avec un budget de 15.000€, il y avait moyen de faire un truc assez sympa.


Pour terminer, encore une petite phrase qu’on pouvait lire dans la presse (Vers l’Avenir) :

Cinq personnes travailleront côte à côte en haut du fort mercredi soir. Avec, dix minutes avant les premières fusées, un show au laser qui annoncera le spectacle. Après cela, la Ville lancera le décompte et dix secondes plus tard, place au show. Avec un total de 30 000 explosions qui embraseront le ciel hutois.

Alors ça c’est typiquement le genre de phrase qu’on voit ou qu’on entend presque systématiquement lorsque la presse parle d’un feu d’artifice. 30.000 explosions, ou 30.000 projectiles !! Waouw, mais ça doit vraiment être un truc de cinglé !!! Oui sauf que ça ne veut pas dire grand chose ! On parle de quoi exactement ? De bombes ? Du nombre d'effets dans les compacts ou les chandelles ?

Sachant que le feu a duré environ 25 minutes = 60 fois 25 secondes (durée moyenne d’un compact), si on considère qu’il y a disons 100 coups dans chaque compact (ce qui est déjà beaucoup !!!), on arrive à 6000 « explosions ». Multiplions par 3 pour considérer qu’il y avait 3 postes qui tiraient en même temps (ce qui n’était pas le cas, du moins pas pendant tout le show), on arrive donc à 18.000. Déjà là on est très large, et ce n’est pas les quelques bombes en plus qui feront la différence. On est en tout cas très loin des 30.000 « explosions ». Bref, je ne cherche pas à démontrer qu’il y a mensonge ou tromperie sur la marchandise, et je ne vise pas ce feu-ci en particulier, c’est juste que ce genre de phrase m’énerve car ça ne veut vraiment rien dire !

Retour en haut de la page