FETE NATIONALE BELGE

Bruxelles - 21/07/2012

N'ayant pas pu aller à Paris pour la Fête Nationale française une semaine plus tôt, je ne pouvais quand même pas louper le feu de notre Fête Nationale, même si beaucoup moins impressionant.

Petit passage aux alentours du palais des Académies vers 9h30 du matin. N'allez surtout pas croire que je me suis levé exprès si tôt un samedi matin, juste pour aller prendre des photos ! Il se trouve que j'étais déjà dans le centre de Bruxelles dès 8h du matin, suite à quelques événements de la veille au bal national...

Bref, il est environ 9h30, et je constate avec surprise que le feu a l'air d'être déjà complètement monté !!! Peut-être ont-ils des contraintes à cause du défilé militaire l'après-midi, mais c'est quand même assez étonnant que tout soit déjà fini si tôt dans la journée.

Beaucoup de compacts et de chandelles placés sur le toit du palais, encore qu'on ne voit surement pas tout vu d'en bas.

Ha ha, alors la je doir dire que ce camion m'a fait sourire ! Dommage qu'il manque un "e" !!!

Dans le jardin du palais, 3 points de tir avec beaucoup de chandelles et de compacts. Au niveau matos, c'est toujours quasiment la même disposition et la même quantité que tous les feux qu'ils ont l'habitude de faire au 21 juillet ou au 31 décembre à Bruxelles.

Et à l'arrière du bâtiment, toutes les bombes. A nouveau, c'est exactement la même configuration que la dernière fois que je suis venu et qu'au nouvel an (allez voir les photos du 21 juillet et du 31 décembre 2010, vous verrez !). Je persiste à dire que le nombre de bombes est un peu limité pour un feu de la capitale de l'Europe, mais bon.

Allez, il y a quand même un truc assez intéressant : plusieurs mortiers de 250mm ce qui est quand même rare sur les feux en Belgique ! J'en ai compté 9, ainsi que plusieurs mortiers individuels de 125 et/ou 150mm également.

Quelques heures plus tard, 30 minutes avant le feu, j'arrive au fond de la Place des Palais, qui déjà bien remplie. J'ai été rejoint par Yohann qui venait pour la première fois voir un feu en Belgique (un pari risqué !)

23h pile, le feu commence. Je savais plus ou moins à quoi m'attendre, à savoir un feu avec beaucoup de compacts et de chandelles, et quelques belles grosses bombes. Néanmoins, je ne pensais quand même pas que ce serait un parfait copier-coller du feu que j'avais vu 3 ans plus tôt... Et pourtant c'était le cas ! Exactement la même façon de tirer, et beaucoup de produits identiques (vidéo à l'appui). Et ils ont même poussé le bouchon jusqu'à ré-utiliser aussi les mêmes musiques (Star Wars, Verdi, Pavarotti, et j'en passe). Un peu abusé là je trouve !

D'un côté ce n'est pas étonnant. Ca fait des années que ce sont les "maîtres-artificiers" Van Cleemput qui tirent les feux du 21 juillet et du nouvel an à Bruxelles. Si j'en crois ce qu'il était mis dans la presse, c'était la 37° année consécutive... A Paris pour le 14 juillet, ils ne prennent jamais la même boîte 2 années de suite. Ayant assisté aux feux de 2009, 2010 et 2011 (celui de 2012 je ne l'ai vu qu'en vidéo), avec chaque fois des sociétés différentes, je peux dire que les feux ne se ressemblaient pas, ils avaient tous leurs particularités. Ce n'est pas du tout le cas ici à Bruxelles ! Il serait peut-être temps que Van Cleemput se renouvelle un peu, ou mieux que la Ville choisisse une autre société. D'ailleurs je serais curieux de savoir s'il y a un appel d'offre et si oui, s'il y a d'autres boîtes qui répondent. Je vais essayer de mener ma petite enquête...

Bon alors le feu en lui-même, détaillé minute par minute (la vidéo est juste après) :

>> L'intro était un peu bizarre : pas de marrons d'air au début, d'abord un embrasement aux bengales rouges, puis un premier tableau d'une grosse minute. Vers 2'15, la musique devient plus grandiloquente et voilà qu'arrivent seulement maintenant les marrons d'air, ce qui était pour le moins étrange.

>> A 3'53, le thème de 2001 l'Odyssée de l'Espace retentit. C'est clairement une musique où il devrait y avoir une belle montée en puissance. Perdu... Sur le 3° accent (qui commence à 4'22), un grand vide de chez vide !!! Yohann s'est bien marré sur ce coup-là, moi aussi je dois dire (enfin, je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer). 3 belles grosses bombes sont finalement venues mettre un terme à ces 20 secondes de noir, mais c'était long !

>> 2 très belles bombes à 5'37 (on retrouve les mêmes à 8'02, de calibre peut-être un peu plus petit, et encore à 22'20 au début du bouquet). Une autre particulièrement belle également à 5'47. J'aimais bien aussi les 3 compacts que l'on voit à partir de 10'36. Ca remplit bien et c'est assez esthétique.

>> A partir de 11'20, beaucoup de bombettes à effet crépitant. J'aime bien mais là c'était un peu trop long (1'10), même s'il y a eu des bombes par-dessus sur la fin. Dommage également que les mêmes effets continaient alors que la musique changeait. En fait, certains tableaux étaient plus ou moins synchro avec la bande-son, alors qu'à d'autres moments pas trop.

>> Entre 14'00 et 14'21, sur la fin de la chanson de Pavarotti, beaucoup de bombettes kamuro, mais vraiment dommage qu'il n'y ait pas eu quelques belles grosses bombes par-dessus. Il y en a eu une seule tout à la fin, mais 5-6 en plus sur les quelques secondes avant, ça aurait été le top (là il y a un peu de nostalgie de la Fete du Lac 2008 et 2010, et de la séquence kamuro hallucinante sur la même musique !).

>> A partir de 16'24, quelques bombes-trèfles en 2 couleurs, on n'en voit pas souvent.

>> Entre 16'46 et 16'55, on voit clairement 3-4 bombettes qui explosent directement sur le toit du Palais ! Et encore une autre un peu plus loin à 20'26.

>> A 17'30 il y a quelques accents dans la musique où il y aurait moyen de mettre 2-3 pots-à-feu bien synchro, mais ce n'était pas le cas. Il n'y en avait d'ailleurs aucun sur l'ensemble du feu, ce qui est assez étonnant sur un feu de cette envergure.

>> A partir de 19'43, beaucoup de bombettes pluis d'or, mais on ne les voit pas bien sur la vidéo, les particules sont vraiment trop fines et peu lumineuses.

>> Entre 21'08 et 21'28, 3 salves de 3 marrons d'air, sans doute pour faire un petit break et annoncer le bouquet final, ce qui n'est pas spécialement courant comme démarche. D'habitude, c'est plutôt l'inverse, à savoir une salve de marrons après le bouquet, or ici il n'y en avait justement aucun à la fin du feu, c'était un peu bizarre.

Le bouquet commence à partir de 21'32, avec des compacts qui donnent un peu une impression de déjà vu avec ce qui a précédé. Le reste était honnête. C'était peut-être un peu faible en terme de quantité de bombes par rapport à certains gros feux que j'ai l'habitude de voir. D'un autre côté la plupart des bombes étaient quand même de beaux produits, et il y avait quelques gros calibres qu'il aurait été dommage de "camoufler" en tirant plus de bombes de moins bonne qualité. Une approche différente donc, mais je ne dirais pas que le bouquet était raté pour autant. Juste dommage qu'il y ait eu un compact qui ait un peu trainé à la fin mais bon.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Au final, à part peut-être 2-3 "erreurs", c'est tout de même un beau feu. Mais pour une ville comme Bruxelles, je reste persuadé qu'ils devraient se donner les moyens de faire quelque chose d'un peu plus ambitieux, et de faire ça au Cinquantenaire !!! Le jardin de la Place des Palais, je ne trouve pas ça top comme endroit. La façade de tir est très réduite. Sur tous les tableaux avec des compacts ou chandelles tirés en même temps depuis le jardin et depuis le toit, on a un peu une impression de voir un feu "vertical", d'autant plus que les postes sont très proches les uns des autres, ça manque un peu de largeur lorsqu'il n'y a pas de bombes éventaillées qui viennent exploser au-dessus.

Globalement, ça manque un peu de bombes par rapport au nombre de compacts et chandelles. Cela dit, je trouve qu'il y a pas mal de beaux produits quand même. Le seul GROS reproche que j'ai à faire, c'est vraiment sur le fait que le feu ressemblait à 2 gouttes d'eau à celui que j'avais vu en 2010, à tout point de vue. Je trouve ça limite honteux. C'est sûr que la majorité des gens s'en foutent sans doute royalement, mais peut-être que si on leur proposait autre chose, ils auraient un avis plus critique.

Et d'un point de vue de la boîte qui tire le feu, eux qui se proclament "Maîtres-artificiers", j'ai du mal à saisir l'intérêt de proposer un feu quasi identique. Je me demande où sont passés l'imagination, la recherche artistique et le désir d'innover un peu. C'est un peu comme si un peintre peignait toujours la même toile...

Sur ce, quelques photos prises à travers les barrières, un quart d'heure après la fin du feu. Pleins de capuchons et de séparateurs de chandelles partout. Et bien évidemment, la planche à clous servant à l'allumage des produits, qui a un peu fait rire Yohann. Ben oui, on est en Belgique, c'est un peu archaïque chez nous ! On n'est pas trop habitués à voir des feux lancés à partir d'une table électronique !

A l'arrière du bâtiment, pas mal de morceaux de bombes, beaucoup en plastique (dont les 250mm). Et je me suis aussi rendu compte que la police avait quand même mis un cordon de sécurité 15m devant le trottoir, je me demandais justement s'ils barraient l'accès ou pas, sachant que les bombes sont quand même très proches.

Néanmoins, même avec ce cordon de sécurité, il y a clairement moyen de rester à environ 60m des bombes de 250mm, même pendant le tir, en se mettant sur le trottoir en face. Voire même peut-être plus près, à environ 30m, si on se met sur la bande d'herbe ou le passage pour piéton, juste derrière le cordon de sécurité, pour peu que la police l'autorise (cela dit c'est peut-être un bon point pour regarder les mortiers, mais on ne doit rien voir du feu à cause des arbres juste devant).