FETE NATIONALE FRANCAISE

Thionville - 13/07/2012

Veille de Fête Nationale en France, j'ai sensé aller faire un petit tour dans le nord-est histoire de donner un coup de main pour le montage d'un des nombreux feux un peu partout. La météo pourrie en a décidé autrement. Vu que plusieurs feux avaient déjà été annulés, je suis finalement resté en Belgique, d'autant plus que la perspective d'aller passer la journée sous la pluie n'était pas des plus réjouissante.

Cela dit, j'ai quand même franchi la frontière juste au soir, pour aller voir le feu de Thionville. Apparemment c'est quand même un gros feu, sans doute un des plus gros de la région à cette date, j'en avais déjà entendu parler mais je n'avais jamais eu l'occasion d'aller le voir. J'espérais juste qu'il n'allait pas être annulé en dernière minute. J'ai d'ailleurs un peu stressé lorsque je suis arrivé là-bas et que Fred m'a dit qu'il avait été annulé à 16h. Finalement ils ont du changer d'avis car ils faisaient encore des tests de sono lorsque je suis arrivé.

J'arrive environ 1h avant le feu. Il n'y a quasiment personne (à tout casser 2000 personnes pendant le feu, alors qu'apparemment il y en a 10x plus d'habitude). Le feu est tiré depuis les berges de la Moselle, le public est sur la rive opposée. Il y a quelques petites tonnelles, ce qui était bien pratique pour que je puisse filmer le feu sans risquer de devoir tout remballer précipitamment en cas d'averse.

Plusieurs dizaines de minutes avant le feu, la sono se met en action. Un medley de musiques style bande-annonce de film, grandiloquente et dramatique à souhait. Bon, j'aime fort bien ce style de musique, mais là c'était un peu trop, pas une seconde de répit, et en plus ça allait beaucoup trop fort, on ne s'entendait plus parler (Fred m'avait rejoint).

22h30 le feu commence. Le thème était la fin du monde. On a donc continué sur le même style de musique pendant tout le feu. Même avec les effets pyros, le son allait très fort, et saturait un peu. Les 5 premières minutes étaient une introduction, avec des images d'apocalypse projetées sur un chateau d'eau, mais on ne voyait pas grand chose à vrai dire (image pas très grande et projecteur peut-être pas assez puissant). Il y avait 2-3 chandelles en même temps, mais vraiment rien de terrible, je n'ai d'ailleurs pas inclus cette partie dans la vidéo vu le peu d'intérêt.

Après ça le feu a véritablement commencé. D'abord un embrasement aux bengales, qu'on ne voyait quasiment pas car ils étaient derrière un petit talus, et il n'y avait rien derrière qui aurait pu être éclairé. Un peu inutile donc. Quelques bombes nautiques ensuite, puis une première salve de bombes orange scintillant, avant quelques marrons d'air. La fumée a très vite envahi les lieux, ce qui est un peu dommage mais on ne peut rien y faire.

A 4'48, on voit une soucoupe volante monter dans les airs. Elle est retombée quelques secondes plus tard dans la Moselle, à quelques dizaines de centimètres du public, elle était encore bien fumante d'ailleurs !

A 12'42, encore des bombes nautiques (dont un projectile a bien failli atteindre le bateau des pompiers !), puis encore un embrasement aux bengales derrière le talus, dont on ne voyait toujours pas grand chose.

A partir de 17'05, une séquence kamuro qui a commencé doucement, et qui s'est terminée en apothéose, avec de belles grosses bombes dont les paillettes retombaient jusque dans la Moselle, et avec des étoiles violettes qui apparaissaient très brièvement à la fin, tout simplement superbe ! Apparemment ce sont des bombes Igual.

A 20'45, une belle combinaison de bombes bleues et or/orange, juste avant le bouquet (qui commence à 21'10). Alors que sur l'ensemble du feu, il y avait majoritairement des produits de couleur or, blanc, rouge et argent, le final fut quant à lui très coloré. Très fourni aussi, et malheureusement, à cause de la fumée, la toute fin a été totalement gâchée, on entendait et on ressentait les explosions mais on on voyait quasi plus rien... dommage (pourtant ça envoyait, le nombre de bombes et de marrons devait être assez impressionnant !)

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

A part la séquence kamuro, il n'y a rien qui m'ait spécialement marqué. Ceci dit, c'est tout de même un bon feu, bien fourni, et avec un final assez conséquent (c'est juste dommage pour la fumée). J'ai un peu regretté le fait qu'avec une musique pareille, il n'y ait pas eu plus de pots-à-feu et de mono-coups bien synchros. C'est le genre de musique qui se prête très bien à ce genre de truc. Cela dit ça demande évidemment du boulot et du budget.

Et heureusement qu'il y avait les tonnelles pour abriter ma caméra, car on a eu droit à une belle grosse averse pendant le feu. Même sous la tonnelle j'ai été contraint de reculer un peu mon trépied car la pluie chassait trop fort. On me voit d'ailleurs de temps en temps essuyer l'objectif .