SONNWENDFEIER

Oensingen - 17/03/2012

Printemps 2009, je tombe par hasard sur des vidéos et photos d'un gros feu d'artifice en Suisse, à Oensingen, pour le "Sonnwendfeier". Visiblement, il y avait du gros calibre ! Pas de chance, c'est un feu qui n'a lieu malheureusement que tous les 3 ans. Autant dire que je ne comptais pas louper l'édition 2012, ce feu était dans mon agenda depuis 3 ans donc !

Ce qui est bien c'est que c'est au mois de mars, qui est encore habituellement la saison creuse pour les feux, et ça m'a permis de combiner ça avec une semaine de ski. J'ai donc fait un petit crochet par la Suisse sur le voyage du retour, ce qui en plus, change un peu de la route habituelle !

Arrivée à Oensingen peu avant 18h, je ne savais pas trop comment se présentaient les lieux étant donné que très peu de photos de l'événement circulaient sur le web jusque là. A vrai dire, je n'étais même pas sûr quant au fait que le feu était payant ou pas, car j'avais eu des infos contradictoires à ce sujet. Alors pour ceux qui se poseraient éventuellement les mêmes questions :

>> Le village d'Oensingen est vraiment un bled entre Berne et Bâle, c'est pas spécialement joli

>> C'est juste à côté de l'autoroute (mais vraiment à côté !)

>> Le parking se trouve dans le zoning industriel

>> Les gens commencent à arriver vers 18h (le feu est à 20h15)

>> A la base c'est bien un feu payant. L'entrée est à 20 francs suisses (soit à peu près 16€). Cela dit, il y a clairement moyen de voir le feu en-dehors de la zone payante, je pense notamment qu'il y a pas mal de gens qui se placent de l'autre côté de l'autoroute. Par contre dans la zone payante, on est déjà relativement loin, donc de l'autre côté de l'autoroute, c'est encore plus loin.

>> La zone payante se trouve sur la Jurastrasse. C'est une longue route toute droite avec un grand terrain de chaque côté. Il y a moyen de mettre énormément de monde. En l'occurrence, je pense qu'il devait bien y avoir facilement 50.000 personnes dans cette zone, mais on peut clairement en mettre beaucoup plus, on ne se marche pas du tout sur les pieds.

>> La zone payante comprend pleins de stands de boissons/nourriture, on est bien en face des deux feux, à une distance d'environ 900m des points de tir. Ca peut paraître énorme, mais vu la taille des calibres, ça ne pose pas trop de problème ! La zone payante est sans doute le meilleur endroit pour voir le feu.

Il y a 2 feux, qui sont tirés en alternance depuis le flanc d'une colline. Ce sont à la base 2 "clubs" qui s'affrontent, le "RCO" et le "VCO". Le premier, à gauche est représenté par la société suisse Bugano, et le deuxième, à droite, par la société italienne Parente. Avec 2 noms pareils, pas trop de souci à se faire quant à la qualité du feu.

Les 2 feux se tirent de part et d'autre du chateau que voici, qui est vraiment entre les 2 pas de tirs, mais qui n'est pas du tout mis en valeur pendant le show. Ci-dessous une vue aérienne des lieux pour vous situer un peu l'endroit :


Bon alors le feu en lui-même maintenant ! Pour le premier gros feu de l'année, on peut dire que ça commence fort, et même très fort ! Bon, je savais plus ou moins à quoi m'attendre d'après les vidéos de 2009, mais il n'empêche que c'est quand même toujours plus impressionnant en vrai.

Contrairement à la plupart des autres grands feux de cette envergure, il s'agit ici d'un feu sec, sans musique. Mais le bruit des bombes est magnifique, même si les déflagrations arrivent systématiquement 3 secondes en retard par rapport à l'effet visuel, compte tenu de la distance, ce qui est parfois un peu perturbant.

En tout, le feu dure environ 1h. Les 2 sociétés tirent en alternance, chacune d'elles tire 5 séquences d'environ 5 minutes, parfois 2 d'affilée.

Le feu commence par la présentation du club RCO et de la société Bugano (en allemand, je n'ai donc rien compris !). Le haut de la colline s'embrase de plusieurs dizaines de fontaines, qui terminent en flammes, et qui resteront allumées quasiment jusqu'à la fin du feu.

S'ensuit la présentation du club VCO, précédé d'une première salve d'une dizaine de bombes smileys, 2 rafales de marrons de terre et une salve de pots-à-feu ! Tout ça avant que des dizaines de fontaines ne fassent leur apparition derrière les arbes, tout comme pour Bugano.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Après cette présentation, le feu commence réellement. C'est Bugano qui ouvre les hostilités. Une bombe-smiley, quelques marrons d'air, et puis on rentre directement dans le vif du sujet, avec une première bombe de gros calibre, absolument magnifique ! Ce ne sera pas la seule, loin de là !

Une particularité du feu de Bugano, c'est qu'ils tiraient depuis plusieurs niveaux. On remarque parfois très bien qu'il y a certaines bombes identiques, qui explosent à des hauteurs totalement différentes.

Sur le haut de la colline, il y avait pas mal de produits de calibre sans doute un peu moins gros que les bombes, comme des chandelles, mono-coups ou pots-à-feux. A priori pas de petits compacts, ou alors très peu. Quand je dis "de calibre un peu moins gros que les bombes", j'entends par là que la majorité du feu se compose essentiellement de bombes de minimum 100mm. Il y a sans doute des bombes de 75 aussi, mais pas énormément je pense.

Ca faisait parfois un peu bizarre de voir les "petits" produits sur le haut de la colline, en même temps que des bombes qui explosaient plus ou moins à la même hauteur, du fait qu'elles étaient tirées depuis beaucoup plus bas.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Après cette première séquence, Parente prend le relai. Contrairement à Bugano, ils tirent tout depuis la même altitude, sur un chemin qui doit se trouver derrière la première rangée d'arbres (assez proches des premières maisons d'ailleurs). Par contre, leur façade de tir est un peu plus large que celle de Bugano.

Pas mal de gros calibres aussi, mais un peu moins impressionnants, dans le sens où quasiment tous les produits qu'ils ont tirés, je les avais déjà probablement vus sur d'autres gros feux (cela dit, je ne remets pas en cause la qualité du feu pour autant !). Les grosses bombes utilisées par Bugano étaient en général beaucoup plus belles, c'est pas le genre de bombes qu'on voit partout.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Au tour de Bugano à nouveau. Quelques bombes assez originales vers 3'29 : 2 demi-sphères de couleurs différentes dont les étoiles de la demi-spère verte partaient dans tous les sens alors que la demi-spère bleue restait bien en place. Voilà typiquement un produit que je ne pense pas avoir déjà vu ailleurs.

Vers 4'12, de très belles bombes anneau + papillon , et 3 superbes bombes également entre 4'35 et 4'53. A partir de 7'23, encore un type de bombe qu'on voit très rarement, qui forme une sorte de mosaique de différentes couleurs.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Retour sur la pas de tir de Parente, avec une très belle séquence or et bleu entre 8'35 et 9'15. Le dernier tableau, entre 11'30 et 12'10 était lui aussi magnifique, avec des dizaines de bombes kamuro, dans un effet crescendo. Dommage que les chandelles ont joué les retardataires toutes seules sur la fin.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

La dernière partie de Bugano, avec encore de superbes bombes vers 4'01, vers 4'30, et 7'41 (ce n'étaient pas les seules, mais ce sont celles qui m'ont le plus marqué en tout cas).

Enormément de gros calibres sur cette dernière partie, probablement entre 250 et 400mm !!! Sans oublier le fait le plus marquant de ce feu ... à 11'30 il s'est passé un truc !!! On voit très bien qu'il y a quelque chose de bizarre qui explose en plein milieu. Quelque chose d'assez gros quand même. La déflagration n'est arrivée que 3 secondes plus tard étant donné la distance, et ce n'est qu'à ce moment-là que les gens ont réagi car le bruit était vraiment énorme, alors que l'effet visuel était lui déjà fini. D'ailleurs on entend très bien la réaction des gens sur la vidéo.

Sur le moment-même, j'avoue que je n'ai pas tilté non plus en fait. Ni Yohann d'ailleurs, qui pensait que c'était un pot-à-feu de 600mm. J'apprendrai seulement le lendemain que ce c'était non pas un pot-à-feu, mais bien une BOMBE de 600mm, qui a en fait explosé dans le mortier !!!!!! Et c'est vrai qu'en re-visionnant la vidéo, on comprend très clairement que c'est effectivement ça qui s'est passé.

Alors ça pour le coup, c'est quand même super rare je pense ! Et très dommage, car c'était la plus grosse bombe du feu (en 2009 la plus grosse n'était "que" de 460mm). Je n'ose pas imaginer ce qu'elle aurait pu donner comme effet s'il tout s'était passé normalement.

Il s'agissait d'une bombe de 85kg, elle était apparemment dans un mortier de 3m de haut en fonte, qui a volé en éclat, certaines parties ont même endommagé une voiture et 2 toitures de maisons toutes proches. C'est le genre de pub dont on se passerait bien... J'espère vivement que ça n'aura pas de conséquence négative (restrictions sur les calibres) pour la prochaine édition, ou même pour des autres feux en Suisse.

Ci-dessous, une photo de la bête, qui a fait le tour des forums pyro le lendemain !

A part ça, le bouquet final était très joli, bien que très ressemblant à celui de 2009 sur base des vidéos que j'avais vues. Ce n'était pas une surenchère de bombes comme c'est souvent le cas sur des gros feux, mais plusieurs salves de gros calibres, tout en blanc, et dont l'effet visuel durait assez longtemps, accompagnés de dizaines de marrons d'air.

Il était temps que ça s'arrête car la fumée commençait à devenir gênante (d'autant plus que le léger vent avait poussé toute la fumée du feu de Parente vers Bugano...)

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Bon, c'est tout pour Bugano, mais Parente avait encore un acte à jouer ! Beaucoup de marrons d'air sur cette dernière partie, surtout à partir de 4'20. Les rafales de marrons de terre à travers les arbres étaient superbes !

Bouquet final très différent de celui de Bugano, plus "classique" je dirais, peut-être moins esthétique, mais beaucoup plus intense, et très coloré. Des calibres plus petits, mais en plus grande quantité. Honnêtement les 2 bouquets étaient tous les 2 réussis, même si c'est difficilement comparable.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Fin du feu, la colline est encore rougeoyante, il y a pleins de petits départs d'incendie un peu partout, surtout sur la partie gauche où tirait Bugano.

Bon en tout cas, pour le premier gros feu de l'année, on peut dire que c'est une très belle entrée en matière !!! Le slogan "le plus grand feu d'artifice de Suisse" n'est sans doute pas un mensonge ! En terme de poudre, c'est beaucoup plus gros qu'Annecy et au moins aussi gros que Genève (il me semble avoir lu 5 tonnes de matère active sur le forum allemand, à confirmer, mais c'est plausible).

C'est de très loin le plus "gros" feu d'artifice que j'ai vu jusqu'ici, du moins par rapport au calibre des bombes utilisées. Niveau mise en scène et recherche artistique, ça ne vaut pas des feux pyromélodiques comme Annecy. Ici on mise plus sur la quantité de poudre et le diamètre des bombes, et on ne lésine pas sur les très belles grosses bombes, surtout sur le feu de Bugano. Parente a un savoir-faire certain, mais face aux produits utilisés par les suisses, c'est dur de rivaliser.

La seule inquétude que j'ai maintenant c'est que je risque de trouver tous les autres gros feux un peu fades après avoir vu ça lol ! Enfin, on verra ! En tout cas le rendez-vous est déjà pris pour l'édition 2015 (pfff, 3 ans à attendre, c'est long...)