FETE DE LA MIRABELLE

Metz - 27/08/2011

Après Annecy, Cannes, Genève et Knokke, en route pour Metz pour le feu de la Fête de la mirabelle. Le mois d’août aura été bien rempli en pyro ! J’arrive au parc de la Seille 1h avant le feu. Les moyens techniques ont l’air moins importants que l’année d’avant. Une seule grande grue contre 3 l’année passée. Par contre il y a au devant du champ de tir une roue maltaise, ce qui est plutôt rare.

FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 001/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 002/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 003/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 004/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 005/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 006/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 007/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 008/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 009/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 010/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 011/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 012/036

Le thème de cette année était l’Europe (un peu dommage que la ville impose un thème, d’autant plus que ça n’a rien à voir avec la mirabelle mais soit). Le feu démarre avec produits au couleurs du drapeau européen, sur une musique assez symphonique. Le reste de la bande-son, du moins jusqu’aux 2/3 du feu, se compose d’un patchwork de musiques traditionnelles illustrant assez bien les différents pays européens.

Au niveau des produits, rien de vraiment exceptionnel, et même un peu décevant au niveau des bombes, dont aucune ne sortait vraiment du lot. Le feu en lui-même était bien, mais sans plus (je deviens difficile…), et en tout cas beaucoup moins impressionnant que l’année passée. Apparemment le budget avait été raboté de moitié ou presque.

Tout comme l’année passée, la fumée a joué le trouble-fête, vu que le faible vent allait en plein en direction du public. De nombreux produits ont été partiellement voire totalement masqués. Notamment la fameuse roue maltaise, donc on a vu la silhouette pendant à peine 15 secondes, avant qu’une épaisse fumée noire ne la cache totalement. Vraiment dommage, mais bon, on ne peut rien y faire.

FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 013/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 014/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 015/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 016/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 017/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 018/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 019/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 020/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 021/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 022/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 023/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 024/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 025/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 026/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 027/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 028/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 029/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 030/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 031/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 032/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 033/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 034/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 035/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 036/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 037/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 038/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 039/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 040/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 041/036
FETE DE LA MIRABELLE - Metz - 27/08/2011 - 042/036

La pseudo-originalité du feu était de vouloir organiser en live un flashmob de GSM avec le public. Bon déjà ça n’avait rien d’un vrai flashmob, car c’était annoncé publiquement à l’avance, aucun effet de surprise donc. Les gens étaient sensés faire une « chorégraphie » (entendez par-là : bouger son gsm de gauche à droite dans les airs) à un certain moment du spectacle. Juste avant le feu, les gens avaient été prévenus de ce qu’ils devaient faire et à quel moment (çàd lorsqu’ils entendraient une sonnerie de téléphone).

Après environ 15 minutes de feu, une sonnerie de téléphone retentit et là… ben on peut dire que c’était le bide total, quasi personne n’a réagi. Il aurait peut-être été plus judicieux de rappeler aux gens ce qu’il fallait faire à ce moment-là, et pas avant le feu. Un peu comme ce qui avait déjà été fait à Annecy et Paris par Lacroix-Ruggiéri (et ça avait plutôt bien marché). De toutes façons, je ne suis pas fan de ce genre de « participation du public ». Visuellement ça n’a aucun intérêt, à part peut-être pour un photographe qui serait en hauteur et qui aurait une vue d’ensemble. Et puis ça n’apporte rien à part ajouter quelques dizaines de secondes au spectacle, pendant lesquelles il n’y a pas de pyro.

A partir de ce moment-là, la bande-son, qui jusque là était cohérente et illustrait très bien les différents pays européens, est partie en sucette. Des musiques traditionnelles, on est passé à la techno/dance de boîte de nuit, et je trouvais ça vraiment moche. Je ne sais pas trop quel pays c’était sensé représenter, peut-être la France avec David Guetta ?? Si c’est ça c’était franchement raté, un bon vieux Johnny Hallyday bien cliché aurait bien mieux fait l’affaire. D’autant plus que les tableaux pyro à ce moment-là n’étaient pas super non plus : seulement 2 pauvres malheureuses chandelles en action, très espacées l’une de l’autre et inclinées vers l’extérieur en plus. Perso, je trouvais ça assez moche, si j’avais du faire quelque chose avec les mêmes produits, je les aurais au moins rapprochées et je les aurais inclinées dans l’autre sens de façon à ce qu’elles se croisent. Et en plus on a eu droit au même tableau 2 fois : à 16'30 et à 18'12.

Le bouquet final était assez court et peu fourni, et aucune bombe de sortait vraiment du lot (ou alors on ne les voyait pas à cause de la fumée, mais je ne pense pas).

Bon il y avait tout de même quelques chouettes trucs : des chouettes compacts tourbillons à 3'12, des pots-à-feu kamuro en éventail comme j'aime bien, à 8'45, un peu gâchés par la fumée malheureusement. A 12'33, des compacts à bombettes argent, qui remplissaient assez bien l’espace. Et puis tous les effets à 360° sur la grue, c’est toujours sympa aussi, même s’il y en avait moins que l’année passée.

Dans l’ensemble, c’était un bon feu, mais on aurait pu s’attendre à mieux quand même. Je pense que c’est le moins bon que j’ai vu depuis que j’y vais en 2008.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Retour en haut de la page