VUURWERKFESTIVAL

Knokke - 19,21,23/08/2010

Une compétition internationale de feux d'artifice en Belgique ! He oui ça existe, depuis plusieurs années même, et ça se passe sur la plage de Knokke aux alentours du 20 aout. Un feu tous les 2 jours, où 4 sociétés s'affrontent sur un programme libre pendant une vingtaine de minutes. J'y étais déjà allé une fois il y a plusieurs années (je n'étais pas encore aussi fan que maintenant), j'avais failli m'y rendre l'année passée mais finalement je n'y avais pas été par manque de temps. J'ai donc décidé de me rattrapper cette année, d'autant plus qu'il fallait que je rode et que je teste un peu les réglages de ma nouvelle caméra.

Soyons honnêtes, on est très loin de ce qu'étaient les Nuits de Feu de Chantilly, mais néanmoins, on peut tout de même assister à des feux d'un niveau bien supérieur à ce qu'on a l'habitude de voir en Belgique ! C'est juste un peu dommage qu'avec l'immensité de l'espace disponible, les feux ne soient pas plus gros. Il y aurait vraiment moyen de faire quelque chose d'énorme, dans le genre de ce que se fait au festival pyrotechnique de Cannes.

VUURWERKFESTIVAL - Knokke - 19,21,23/08/2010 - 001/003
VUURWERKFESTIVAL - Knokke - 19,21,23/08/2010 - 002/003
VUURWERKFESTIVAL - Knokke - 19,21,23/08/2010 - 003/003

Jeudi 19 aout, premier rendez-vous, avec la société française Intermède, que je ne connaissais que très vaguement. Le feu était relativement bien fourni. Beaucoup de très belles bombes, des comètes en demi arcs de cercle et en rafale, une très bonne synchro par moments, un peu moins bonne à d'autres, mais globalement, ça suivait plutôt bien les différentes séquences de la bande sonore.

Au niveau bande sonore justement, des grands classiques déjà entendus sur bon nombre de feux, mais personnellement je ne m'en plaindrai pas ! Quasiment que des musiques classiques ou musiques de films que je connaissais et que j'apprécie beaucoup : entre autres le Requiem de Verdi, L'oiseau de Feu, ou encore Alice in Wonderland de Danny Elfman ! Une fin en apothéose sur Hall of the Mountain King, avec pleins de bombes filet or.

Un très bon feu dans l'ensemble, dont voici la vidéo. Bon désolé, il y a quelques passages flous par moments, problème qui ne se représentera plus dans les vidéos ultérieures (il suffisait que je désactive l'auto-focus en fait).

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Samedi 21 aout, retour sur la digue en compagnie de Gael cette fois. On avait prévu une petite soirée moules + feu d'artifice. Bon ben c'est raté pour les moules, la prochaine fois, il faudra penser à réserver, car TOUS les restos sans exception étaient complets (bon ok c'était samedi soir et il faisait beau, mais quand même... on était jamais que 2).

Heureusement que le feu me fera oublier cette petite frustration, on ne sera quand même pas venus pour rien. C'est une société danoise ce soir, dont je n'ai jamais entendu parler jusqu'ici : Højen & Magic Fyrvaerkeri. Un bon feu dans l'ensemble, mais quand même un peu en-dessous de celui d'Intermède. Les français avaient en général de plus belles bombes et leur feu m'avait semblé plus dynamique.

On notera tout de même quelques tableaux avec une très bonne synchro, surtout dans la 2° moitié du feu en fait. Notamment sur la musique de la dans des canards... c'est bien la première fois que j'entends ça sur un feu, il fallait oser quand même !! D'une manière générale, les musiques n'étaient pas du tout cohérentes entre elles, ça partait vraiment dans tous les sens, je n'ai pas du tout accroché. Bouquet final un peu plus faible que celui des français également.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Lundi 23 aout, j'ai hésité à y aller car il y avait pas mal de vent et j'avais peur que ce soit annulé. Ce ne sera finalement pas le cas, ouf ! C'est la société argentine Cienfuegos qui tire ce soir... enfin pas exactement. D'après ce que j'ai appris, ils ont juste envoyé les plans de tir, et c'est la société française Brezac qui monte et tire leur feu. Je trouve la démarche très bizarre mais bon.

Ce troisième feu ne m'aura en tout cas malheureusement pas laissé un souvenir impérissable. C'était assurément le moins bon des 3 feux que j'ai vu. Pas ou peu de synchro, ni même de produits un peu originaux. Il n'y a pas réellement de moment où je me suis dit "waouw, ça c'est beau". Seul le bouquet final sortait un peu du lot : plus long que ceux des 2 autres soirs, avec une belle montée en puissance. Une grosse différence avec les bouquets des deux autres sociétés, c'est qu'il n'était pas tiré en largeur. J'ai l'impression qu'aucun mortier ne devait éventaillé, ce qui fait que toutes les bombes explosaient dans le même axe et plus ou moins à la même hauteur, mis à part la toute dernière salve. Perso, je trouvais que c'était un gros défaut. Dommage.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Je n'assisterai malheureusement pas au 4° feu des canadiens de Fiatlux, pour cause de météo excécrable, ni au feu de clôture pour cause de concert ! J'apprendrai quelques jours plus tard que c'est finalement la société Intermède qui a remporté le concours, à juste titre donc vu que c'était le meilleur des 3 que j'ai pu voir.

Retour en haut de la page