TOUR DE FRANCE

Wallers-Arenberg - 03/07/2010

Après quelques heures passées au festival Mass Deathtruction à Louvain-la-Neuve, direction le nord de la France, car j'avais lu sur un forum de pyro qu'il y avait un gros feu d'artifice du Groupe F à l'occasion du passage du Tour de France quelques jours plus tard. Vu que j'étais à 1h de route de là, j'ai pas hésité !

Le feu se déroulait sur un ancien site minier près de Valenciennes, à Wallers-Arenberg pour être précis. La rue qui donnait accès au site ressemblait à tout sauf un décor de carte postale ! Je me suis tout de suite fait la réflexion que je me serais presque cru dans un décor du film Germinal... et j'avais tout bon, car j'ai vérifié en rentrant, le film a bien été tourné ici en fait !

Le site du feu, qui sera tiré derrière les anciens bâtiments miniers

23h, showtime ! Début du feu typiquement Groupe F, aussi bien au niveau de la bande-sonore que des produits : bengales derrière les arbres, pots-à-feu or, comètes or mono-coups, bombes kamuro à tronc ! Assez semblable aux récents feux que j'ai vu d'eux à Metz pour l'inauguration du centre Pompidou ou pour la Fête de la mirabelle l'année passée.

2° partie du feu (à partir de 6'00 sur la vidéo ci-dessous), où les puits miniers ont commencé à s'illuminer, avec encore des pots-à-feu or puis violets, suivis de grandes comètes dorées, tout ça pendant qu'un visage de mineur était projeté sur les façades des bâtiments.

A partir de 9'04, un très joli tableau, lorsque des bengales ont illuminé l'entièreté de l'usine de l'intérieur. Avec les grandes fenêtres vitrées, ça donnait super bien ! A ça sont venues s'ajouter quelques bombes dans les tons rouge et or, suivis des traditionnelles rafales de flammes, devant tout le bâtiment.

A partir de 13'30, le feu prend de l'ampleur, avec des tirs couvrant maintenant toute la longueur du site, soit environ 350m de façade ! J'avais lu que ce serait un gros feu, on ne m'avait pas menti ! Je me demande toujours comment des petites villes comme ça peuvent tirer des feux de cette envergure (bien qu'à mon avis ici, l'organisation du Tour de France est probablement impliquée). Petite particularité à 15'08 : pleins de comètes multicolores, ce qui est plutôt rare avec le Groupe F, d'habitude, ils restent souvent dans des tons or/argent/bleu/rouge/violet.

A 17'08, un tableau qui commence avec des dizaines de fontaines placées sur les puits miniers, suivies de comètes et bombes, tirées par "vagues" sur toute la longueur du site (comme pour l'ouverture du centre Pompidou à Metz dernièrement). Les plus grosses bombes étaient quand même toutes tirées depuis la partie gauche du site uniquement, au-dessus des puits.

A 19'18, l'avant-dernier tableau, plutôt calme, avec pleins de comètes violettes. Après une grosse minute, le thème musical du tableau précédent reprend (assez sympa), des gerbes de comètes s'élèvent depuis les puits, tandis que les bombes et pots-à-feu argentés refont leur apparition, dans un superbe déluge de paillettes.

Seule déception du feu : le bouquet final. Je dirais même qu'il n'y en a pas eu en fait, car on ne voyait pas trop la différence avec le reste du feu. A mon avis, c'était voulu, mais un feu sans réel bouquet, ça fait bizarre quand même.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Malgré l'absence de réel bouquet, c'était un bon feu quand même, je ne regrette pas d'être venu ! Même si les feux du Groupe F ont tendance à être un peu tout le temps du même style, ça reste toujours un bon moment ! La foule (pas plus de 3000 spectateurs je dirais), avait l'air contente, et surprise car j'ai entendu plusieurs personnes dire qu'ils ne s'attendaient pas à un feu aussi énorme (ce qui était mon cas aussi).