LE GRAND FEU

Saint-Cloud - 12/06/2010

Alors que j'avais eu la chance de pouvoir y participer l'année d'avant, c'est en simple spectateur que je me suis rendu cette année à la deuxième édition du Grand Feu de Saint-Cloud (à défaut des Nuits de Feu qui devaient normalement se dérouler ce w-e, mais qui ont été annulées, et qui visiblement n'auront peut-être plus jamais lieu malheureusement).

J'arrive sur le site dès l'ouverture des portes, ce n'est pas encore la grande foule. Quelques photos des installations à l'avant-plan, qui n'est évidemment que la partie émergée de l'iceberg. Pas mal de chandelles, compacts, volcans, et structures sur mâts (notamment des soleils, mais moins complexes que l'année passée !)

Quelques bombes de plus gros calibre, derrière les arbres

Je me place le plus loin et le plus au centre possible, juste à côté de la tribune centrale. Le site se remplit vraiment lentement comparé à l'année passée, d'ailleurs au final j'ai l'impression qu'il y avait nettement moins de monde. Peut-être à cause du prix du billet : de 26€ dans les pelouses, jusque 98€ dans les tribunes... Perso ça ne me dérange pas de payer, mais tout le monde ne pense sans doute pas comme moi. Encore que là c'est vrai que je trouvais ça assez cher quand même.

J'aurai l'occasion de rencontrer un peu par hasard les organisateurs des Nuits de Sologne, un grand feu de plus d'une heure qui aura lieu début septembre, et auquel je me rendrai très probablement si mon agenda le permet !

Première partie du spectacle pour faire patienter les gens en attendant l'obscurité totale : une troupe d'échasseurs jonglant avec du feu, ou cracheurs de feu. Ca a duré environ 20 minutes, et c'était plutôt lassant à vrai dire. Rien de vraiment exceptionnel que je n'aie déjà vu ailleurs, c'était tout le temps la même chose visuellement, et aussi musicalement (une musique avec que des percus, qui tournait en boucle... un peu ça va, mais pendant 20 minutes, je trouvais ça saoulant...)

20 minutes plus tard, le feu commence ! Il était divisé en 3 parties d'une dizaine de tableaux, chacune d'elle commençait pas un tableau accompagné d'une bande-sonore, alors que le reste du feu était "sec" (çàd sans musique), ce que j'ai trouvé un peu bizarre à vrai dire. Ci-dessous, une vidéo du premier tableau, avec notamment une multitude de bengales autour de la grande cascade et sous les arbres, ce qui était relativement joli. Tout ça sur une musique du film "Alexander", une BO sur laquelle j'ai un projet de feu d'artifice qui me trotte dans la tête depuis déjà bien longtemps ! C'est d'ailleurs marrant de voir que j'ai des idées de feu totalement différentes que ce qu'il y avait ici sur cette musique là ! Extrait vidéo à la fin de la page.

Le feu aura duré au total une heure et demie, sans temps mort. Alors que l'année dernière, il y avait plusieurs points de tir à gauche et à droite du site, cette année les points de tir étaient plus concentrés face au public, autour de la grande cascade. La façade de tir était donc moins large, mais finalement ce n'était pas plus mal car ça donnait un aspect plus symétrique au feu (j'aime quand c'est bien symétrique !).

Cela dit, il y a eu plusieurs ratés sur la partie droite du feu, on voyait clairement par moments qu'il manquait des produits. Un problème peut-être dû axu trombes d'eau qui s'étaient apparemment abbatues sur Paris la nuit précédente.

Deuxième partie du feu, et 2° tableau avec musique. Encore des bengales sous les arbres, un vrai décor de film fantastique, c'était magnifique !

Alors que l'ensemble du feu était en général joli et travaillé, malgré quelques ratés et l'absence de musique (pendant 1h30, ça fait long quand même), le bouquet final fut quant à lui relativement médiocre. Ca a commencé avec une multitude de bombes multicolores, et ce pendant plus de 2'30, ce qui était trèèèèès long, trop long. Ca aurait été très bien s'il y avait eu une montée en puissance (comme ce fut le cas à Annecy en 2008 par exemple), mais ce n'était pas vraiment le cas, du moins pendant la première minute trente. Ca s'est intensifié durant la minute suivante, mais trop lentement.

Une grosse salve de marrons d'air, quelques secondes de pause accompagnées d'applaudissements du public, et voilà qu'un 2° bouquet commence. Dans le concept, c'était à peu près la même chose que l'année passée : premier bouquet très coloré, puis 2° bouquet dans des tons plus argentés. Mais alors que le 2° bouquet de l'année d'avant était plus imposant que le premier, ici on n'avait pas trop cette impression.

Et alors que tout le monde pensait que c'était bel et bien fini, voilà qu'un 3° bouquet commence, très "sonore", avec beaucoup de marrons d'air notamment, et des produits très bruyants en général. Par contre, visuellement, c'était dé-crescendo par rapport aux 2 précédents bouquets, ce qui faisait un peu bizarre, et va un peu à l'encontre des pratiques habituelles je trouve. Dommage...

Ci-dessous, 2 extraits vidéos : la séquence d'introduction, avec pleins de bengales un peu partout, et le bouquet final.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Liens vidéo : Youtube - Vimeo