HANS ZIMMER

Palais 12, Bruxelles - 14/04/2016

Habituellement, les années où j'ai l'occasion de voir Dream Theater, c'est souvent le(s) meilleur(s) concert(s) de l'année. 2016 sera sans doute une exception à la règle pour la première fois ! Non pas que le concert de Dream Theater au mois de mars était mauvais, loin de là, mais celui de Hans Zimmer m'aura vraiment bluffé à un point que je pensais pas !

Je découvre le Palais 12 pour la première fois, la salle est vraiment immense mais malgré ça le concert affiche sold out. Le concert commence avec un quart d'heure de retard, histoire de donner quelques minutes en plus aux gens coincés sur le ring.

Les lumières s'éteignent, Hans Zimmer entre en scène, seul, et s'installe au piano pour y interpréter le thème de "Driving Miss Daisy", en guise d'introduction. Un morceau assez "pop" pour commencer, sur lequel la scène se remplit au fur et à mesure. Un premier musicien arrive, puis 2, puis 3, et très vite, ils sont déjà une bonne dizaine au devant de la scène, ce qui était assez original. Un rideau se lève et laisse ensuite apparaître un batteur et plusieurs autres percussionnistes. Ils sont maintenant une vingtaine sur scène, et enchaînent avec le thème principal du film "Sherlock Holmes", qui me fait toujours un peu penser à une musique un peu décalée d'arts forains, mais que j'aime beaucoup.

La suite devient un peu plus rythmée, mais toujours assez "pop" avec le thème du dessin animé Madagascar, et une surprise de taille : un deuxième rideau se lève au milieu du morceau, et laisse apparaître un orchestre d'environ 25 personnes, ainsi que 25 choristes en arrière-plan. Grosse salve d'applaudissements dans le public, méritée car il est vrai que l'effet de surprise était assez réussi !

On continue avec quelque chose de beaucoup plus symphonique, avec la musique de "Crimson Tide". Le film en lui-même ne me dit rien, mais je suis sûr d'avoir déjà entendu cette musique quelque part, peut-être dans une bande-son de feu d'artifice. Et en parlant de feu d'artifice, je me souviens par contre très bien de celui de l'inauguration de la gare de Liège-Guillemins en 2009, où j'avais découvert le morceau "160 BPM", issu du film "Angels & Demons". Cette BO est particulièrement grandiloquente, notamment ce morceau, et j'espérais vraiment qu'ils le jouent en live, car ce morceau est une vraie tuerie ! Mes voeux ont été exaucés, avec une version légèrement ré-arrangée au niveau rythmique, et avec en prime un vrai solo de batterie et de percussions électroniques au milieu du morceau ! Rien d'exceptionnel techniquement parlant, mais c'était sympa !

On enchaîne ensuite avec un morceau issu de "Da Vinci Code", très calme au début, mais avec une montée en intensité progressive assez prenante. Le concert continue avec un long medley d'une des BO les plus célèbres de Hans Zimmer : "Gladiator", alternant passages calmes et passages beaucoup plus "grandioses" et dramatiques.

On repasse à quelque chose de plus "pop" avec un medley de la BO très populaire "The Lion King". Nouvelle grosse salve d'applaudissements tout au début du morceau, lorsqu'un chanteur a fait soudainement irruption sur la scène en chantant le thème le plus connu du film, d'autant plus qu'il s'agissait de la "vraie" voix ayant enregistré l'album des années auparavant, et qui est assez typique. Ce n'était pas le meilleur morceau du concert, parfois un peu "cucul", mais c'était tout de même sympa, et l'interprétation était parfaite.

Et la première partie du concert se termine avec un long medley d'une autre oeuvre très connue de Hans Zimmer : la trilogie "Pirates of the Carribean", avec plusieurs passages et une finale particulièrement épiques ! Etant fan de cette BO, c'était tout simplement énorme !

La suite du report après les photos. Elles ne sont pas de très grande qualité, mais c'est pris avec un compact, et en plus j'étais assez éloigné de la scène.

La deuxième partie du concert débute avec 2 courts morceaux assez pop, issus des films "True Romance" et "Rainman". On revient à quelque chose de plus symphonique ensuite, avec un morceau du film "The Red Line". Je ne connaissais ni le film ni la BO, mais c'était un peu dans la ligné du morceau de Da Vinci Code un peu plus tôt, avec une montée en intensité progressive.

Et puis arrive la partie du concert dédiée aux films de super-héros, avec plusieurs morceaux issues de "Man of Steel", "The Dark Knight", et "Spiderman 2". Beaucoup de passages très symphoniques, de passages très rythmés, et même parfois un peu "hard". Rien à redire, c'était vraiment puissant, je suis fan !

Après cette longue partie très intense, un court morceau ultra-planant, sur lequel Hans Zimmer fera un hommage aux victimes des attentats de Bruxelles. J'aurais préféré qu'il le fasse plutôt entre deux morceaux mais bon. Cette deuxième partie du concert se terminera avec un medley de quelques morceaux de la BO de "Interstellar", assez calme et planante dans l'ensemble, mais de toute beauté, et avec encore une fois une très belle progression dans l'intensité.

Le concert ne pouvait évidemment pas s'achever sans un rappel digne de ce nom, pendant lequel on aura droit à un dernier long medley de la BO d'"Inception", divisé en 3 parties : une première partie très dramatique, avec le thème principal, une deuxième partie très rythmée et très puissante, et enfin pour terminer une dernière partie très minimaliste, pendant laquelle Hans Zimmer terminera seul sur scène au piano.

La petite cerise sur le gateau : la chanson des Monty Python "Always look on the bright side of Life" en guise d'outro pendant que les gens quittaient la salle. La chanson qui met toujours tous les gens de bonne humeur et qui fait un peu oublier la tristesse du fait que le concert soit fini ! Je me serais vraiment cru à la fin d'un concert d'Iron Maiden un dimanche soir au Graspop !

Plus de 2h de concert au total, mais qui sont passées beaucoup trop vite ! Ma seule expérience de concert de musiques de films jusqu'ici se résumait au ciné-concert "The Lord of the Rings", interprété par environ 250 musiciens. C'était très bien évidemment, mais ce concert-ci aura été beaucoup plus impressionnant à tous points de vue, je ne m'attendais vraiment pas à me prendre une claque monumentale comme ça a été le cas ! Ils n'avaient beau être "que" 70 musiciens sur scène, au niveau intensité et originalité, c'était franchement supérieur.

Il faut dire que la musique de Hans Zimmer est aussi très différente de la plupart des autres BO de films, car elle mélange un orchestre classique avec une foule d'autres instruments et des sonorités plus "modernes" : une vraie batterie comme dans un groupe de rock, pas mal de percussions électroniques, de la basse, de la guitare électrique, du clavier, mais aussi de l'accordéon, ainsi que plusieurs violons et violoncelles "solo" au devant de la scène. L'orchestre et les choeurs n'étaient là qu'en complément en fait.

Au contraire d'un concert d'un orchestre seul, où c'est très statique et où il ne passe pas grand chose visuellement, ici c'était tout l'inverse, il y avait toujours des musiciens "frontstage", comme un un groupe de rock, avec différents musiciens mis en valeur tour à tour. Et Hans Zimmer lui-même ne se contente pas de diriger le groupe, il a un rôle à part entière et joue d'ailleurs pas mal d'instruments tout au long du show : piano, guitare, banjo, synthé, et mêmes des timbales à un moment ! Au final, cela donne un ensemble électro-pop-rock-symphonique, le tout accompagné d'un vrai light show, parfois très dynamique lui aussi.

Bref, c'était un concert parfait j'ai envie de dire ! Je me suis vraiment pris une claque en tout cas ! Seul regret : le fait que j'étais loin de la scène. Si j'avais su qu'il y avait autant de musiciens à regarder en fronstage, pour sûr que j'aurais acheté une place plus chère pour être au plus près. J'étais prêt à aller le revoir sur une autre date de la tournée, mais les rares dates qui n'étaient pas sold out ne m'arrangeaient pas (ou étaient trop loin). Autant dire que je guetterai avec beaucoup d'attention une éventuelle prochaine tournée.

J'ai eu les musiques en tête pendant plusieurs jours après le concert, chose qui ne m'était jamais arrivée à part avec Dream Theater. Et en y repensant, je dirais tout simplement que c'était sans doute un des meilleurs concerts que j'ai vu jusqu'ici, toutes catégories confondues ! C'est pas le genre de truc que je dis tous les jours !