NIGHTWISH

Lotto Arena, Anvers - 17/12/2015

DEUX HEURES TRENTE !!!!!! C'est le temps qu'il m'aura fallu pour faire Bruxelles-Anvers (54km de porte à porte). Embouteillage après le tunnel Montgomery à Bruxelles, embouteillage avant la bretelle pour rejoindre le ring, embouteillage sur le ring, circulation en accordéon jusqu'Anvers, embouteillage sur le ring d'Anvers, et circulation quasi à l'arrêt sur les 2 accès menant à la salle. Sans compter qu'une fois arrivé sur place, les 2 parkings situés juste à côté sont pleins, il y a pleins de flics partout mais aucune indication pour dire où on peut aller se garer. Et donc les gens tournent en rond dans les petites rues avoisinantes, et se garent un peu n'importe où sur les trottoirs (ce que j'ai fait aussi, et j'étais à 15 minutes à pied de la salle...). Ce n'est vraiment pas malin d'organiser 2 concerts en même temps, à la fois au Lotto Arena et au Sportpaleis, vu que ça doit faire probablement plus de 20.000 personnes qui convergent au même endroit au même moment, et tout ça en pleine heure de pointe évidemment...

C'était Arch Enemy qui assurait la première partie, et je voulais vraiment les revoir avec leur nouvelle chanteuse. C'est complètement raté du coup, je suis arrivé dans la salle pile au moment où ils terminaient leur set...

Une fois passé le stade de l'énervement extrême, place au groupe pour lequel j'étais quand même venu à la base : Nightwish ! Je n'avais pas encore eu l'occasion de les voir depuis que Floor Jansen avait rejoint le groupe, et étant donné que je la considère comme la meilleure chanteuse parmi tous les groupes métal dans ce style, j'étais assez impatient. D'autant plus que je ne l'avais plus vue en live depuis 2007 (à l'époque où After Forever existait encore...)

Je n'aurai en tout cas pas été déçu, ils ont joué tout ce que je voulais ! Mis à part 2 ou 3 chansons un peu nunuches (c'était inévitable), le reste était excellent, avec notamment leurs 3 plus longs morceaux : Poet and The Pendulum tout d'abord, que j'apprécie beaucoup et qui m'a assez surpris car je ne pensais vraiment pas l'avoir dans la setlist. J'ai d'ailleurs un peu stressé lorsqu'elle a démarré, car j'ai eu peur que ce soit au détriment de la chanson que j'attendais le plus : Ghost Love Score ! Heureusment ils ont fini par la jouer, avec bien évidemment cette finale magistrale et cette put*** de note de Floor à la fin, toute en puissance ! Je m'étais déjà extasié de nombreuses fois devant des vidéos sur Youtube et sur le DVD du Wacken, mais ça y est, je l'ai enfin entendue en vrai ! Je ne vais pas dire que je ne venais que pour ça, mais quand même un peu !

Après The Last Ride Of The Day, que j'attendais beaucoup aussi, le concert s'est achevé avec The Greatest Show on Earth, une masterpiece de plus de 15 minutes, dont le début est très calme, mais la fin est assez puissante, même si elle n'égale pas le côté grandiose de Ghost Love Score.

Au niveau visuel c'était également très spectaculaire, avec de nombreux effets pyro tout au long du show ! Pour moi qui suis fan de métal symphonique et de pyro, c'est le genre de concert parfait ! Vivement que je les revoie au prochain Graspop !