GRASPOP METAL MEETING

Dessel - Du 19 au 21/06/2015

> Concertsdu vendredi
> Concerts du samedi
> Concerts du dimanche
> Photos "people"

Dernier jour du Graspop, que j'entame avec Betraying the Martyrs. Je les avais déjà noté plusieurs fois dans les groupes "à aller voir éventuellement" lors de précédents fests, sans jamais l'avoir fait au final. Ce n'est pas le genre de métal que j'apprécie d'habitude (comme tous les styles en -core), mais il y avait quelques nappes mélodiques qui rendaient l'ensemble assez sympa au final.

Deux oiseaux géants sur le site, j'ai pas trop compris d'où ils venaient ni ce qu'ils faisaient là. J'espère que c'était pas ça le "cadeau" de l'orga pour les 20 ans du fest...

Je continue avec Ensiferum, que j'avais découvert ici-même 3 ans plus tôt. Du bon viking metal qui passe toujours très bien !

J'enchaîne avec Equilibrium, qui fera partie de mon top 3 des concerts de ce Graspop 2015 ! C'est rapide, festif, mélodique, ça envoie grave, j'adore ! Et puis la bassiste...

Children of Bodom vs Dragonforce : 4° conflit du week-end, mais qui sera moins difficile à trancher que les autres, étant donné que j'avais déjà vu Dragonforce en première partie d'Epica quelques mois plus tôt, et que je n'avais plus vu Children of Bodom depuis un bout de temps. On reste dans le top de mes concerts du week-end ! Ca n'a pas pris une ride, et tout comme Equilibrium, ça déménage à fond, le concert passe super vite, et on se prend encore une grosse claque !

J'enchaîne avec Cradle of Filth, dont le concert a commencé par l'intro et la première chanson de Midian. J'ai cru qu'ils allaient nous faire l'album en entier pour le 15° anniversaire de sa sortie, mais ce ne fut malheureusement pas le cas. Cela dit le reste de la setlist était assez sympa, avec pas mal de morceaux des anciens albums.

Et on termine avec Faith No More. Je ne connaissais que de nom, mais j'avais jamais écouté. Encore une découverte assez surprenante, ça part vraiment dans tous les sens au niveau musical, et c'est très bon, même si c'est assez difficile à appréhender par moments. Le chanteur est complètement barré et a une vraie tête de psychopathe. Et puis visuellement, c'était très déroutant aussi : un backdrop et un décor tout en blanc, des fleurs partout sur la scène, ressemblant à de grosses gerbes mortuaires, et tous les musiciens habillés avec une sorte de robe blanche également, on aurait dit des membres provenant tout droit d'une secte. Et avec tout ça, un light-show très minimaliste, qui alternait les teintes monochromes parfois très rapidement, il ne fallait pas être épileptique en regardant les écrans géants ! Un concert très original, mais bizarre, encore plus pour terminer un gros festival comme le Graspop.

> Concertsdu vendredi
> Concerts du samedi
> Concerts du dimanche
> Photos "people"