GRASPOP METAL MEETING

Dessel - Du 19 au 21/06/2015

> Concertsdu vendredi
> Concerts du samedi
> Concerts du dimanche
> Photos "people"

Graspop, 2° jour ! J'avais prévu d'aller voir Orphaned Land qui jouait à midi... raté, c'était à peu près l'heure à laquelle je me suis levé ! Très étonnant d'ailleurs, c'est bien la première fois que je me lève aussi tard en festival, d'habitude je suis toujours debout à 9h grand max !

Je commence donc cette deuxième journée avec Exodus, de loin depuis le stand Proximus (notre habituel QG !). Du bon thrash, toujours sympa en festival.

On est toujours au stand Proximus alors que Godsmack se produit sur une des mainstages. J'étais assez indifférent, jusqu'à ce qu'un morceau attire mon attention, pendant lequel le chanteur s'est mis aux percus, puis à la batterie, en faisant un battle très sympa avec le batteur, et ce pendant 6-7 minutes, ce qui est plutôt long pour un concert de 50' en festival.

LE concert le plus attendu de la journée : Korpiklaanni ! Et pour la première fois, ce sera aussi une grande déception, à notre plus grand regret. Tout ça à cause d'une setlist assez décevante, avec plusieurs morceaux des derniers albums, qui n'étaient pas les plus festifs de leur discographie. Et puis surtout : pas de Beer Beer ni de Happy Little Boozer pour terminer le concert, la goutte de nez qui fait déborder le mouchoir quoi !!

3° gros conflit du week-end : Alice Cooper vs Arch Enemy, que j'avais envie de voir avec leur nouvelle chanteuse. Mais bon étant donné que je savais qu'ils seraient en première partie de Nightwish en décembre, j'ai donc choisi Alice Cooper, d'autant plus qu'on a moins (et qu'on aura probablement de moins en moins) l'occasion de le voir.

Même constat que lorsque je l'avais vu pour la première fois au Hellfest en 2010 : ça à beau être du vieux heavy métal, ça sort du lot par rapport aux autres groupes du même style et de la même époque, c'est très bon musicalement et aussi scéniquement parlant. Je ne comprends d'ailleurs toujours pas pourquoi il était si bas dans l'affiche, c'est bien dommage.

Et accessoirement, de tous les concerts du week-end, c'est le seul qui a présenté tous ses musiciens à la fin. C'est anecdotique mais j'ai trouvé ça très sympa.

Sous-tête d'affiche de la soirée : Judas Priest. Un début de concert un peu déroutant, où on a eu l'impression que Rob Halford était vraiment au bout du rouleau et allait tomber sur scène, mais ce n'était au final qu'une mise en scène, car après quelques minutes, il a démontré qu'il avait encore pas mal d'énergie et surtout de voix en réserve. Quand on compare avec Ozzy, Rob s'en tire infiniment mieux. Même si je ne suis pas fan, c'était un très bon concert (et avec un light-show asses sympa par moments).

Dernier groupe de la soirée : Slipknot. Mais voilà que je reçois un message d'un pote artificier : "Va voir ce qu'il y a eu au Hellfest...". Et c'est là que je tombe sur une photo d'un énorme feu d'artifice, pour les 10 ans du fest. Je savais bien qu'il y en aurait un, mais je n'aurais jamais imaginé que ce serait d'une telle ampleur. La vidéo complète que j'ai visionnée dès mon retour n'a fait que le confirmer : 12 minutes de feu sur plusieurs centaines de mètres de façade, digne des plus grands shows pyro en France. Le genre de feu qui a dû coûté quelques dizaines de milliers d'euros...

Et alors que le Hellfest fêtait ses 10 ans, ici au Graspop, c'était... les 20 ans ! Et qu'est-ce qu'on a eu pour les 20 ans ? RIEN !! Absolument rien ! Pas le moindre feu d'artifice, ou tout autre événement spécial, ni même le moindre petit truc un peu différent des autres années pour marquer le coup. Encore une bonne raison de renforcer mon sentiment pro-Hellfest. Il a peut-être encore des défauts, mais au moins il évolue, il propose des nouveautés, il s'améliore d'année en année (quand je pense qu'en 2007 on avait dit "plus jamais"...). De l'autre côté, le Graspop est peut-être très bien niveau orga, mais il repose sur ses acquis et n'essaye même pas d'améliorer les autres aspects du fest, en particulier l'expérience "immersive" des festivaliers, et c'est bien ce que je regrette.

Bon allez, histoire de compléter ma comparaison GMM/HF entamée sur la page précédente, voici 2 photos qui illustrent très bien comment le GMM fête ses 20 ans, et comment le HF fête ses 10 ans...

Bon allez, revenons à la tête d'affiche : Slipknot. Une fois n'est pas coutume, mais j'étais plus ou moins sobre ! Je pensais ne regarder que quelques chansons, mais au final, je suis resté jusqu'à la fin du concert. C'était mieux que ce que je pensais en fait. Par contre j'ai été un peu déçu des 2 percussionnistes et leurs bidons métalliques, situés sur des plate-formes élévatrices de part et d'autre de la scène. Ils jouent au yoyo pendant tout le concert, et c'est tout en fait. Ils tapent sur leurs bidons, mais on ne les entend absolument pas, ils n'apportent vraiment rien à la musique, et visuellement c'est très redondant, dommage.

> Concertsdu vendredi
> Concerts du samedi
> Concerts du dimanche
> Photos "people"