PPM FEST

Lotto Mons Expo - Du 18 au 20/04/2014

> Concerts du vendredi
> Concerts du samedi
> Concerts du dimanche
> Photos "people"

Une semaine après le Durbuy Rock, c'est parti pour le 2° festival de l'année, un peu plus gros : le PPM Fest. Trois jours de festival, de fête et de camping, une bonne petite répétition avant le Hellfest du mois de juin !

On entame les festivités le vendredi en début de soirée avec Kells, que j'avais découvert quelques mois plus tôt au Belvédère à Namur. Musicalement, je n'apprécie toujours que très moyennement, c'est un peu tout le temps la même chose, et le son va horriblement fort, une vraie bouillie sonore. Heureusement que ça ne durait qu'une demi-heure.

On enchaîne avec le tout premier concert d'Epysode, le projet métal de Samuel Arkan, et une brochette de musiciens issus de différents groupes, dont Julien d'Ethernity au clavier. Musicalement c'était sympa, même si ça ne révolutionne pas le style. La présence de 3 chanteurs (dont une chanteuse) était très appréciable, et l'aurait été encore plus s'ils n'avaient pas eu de gros problèmes de son pendant pas moins de 3 morceaux en début de concert, pendant lesquels on n'entendait absolument pas un des chanteurs (mais lui apparemment s'entendait sur scène, le problème était juste en façade).

Et alors il faudra dire à Tom Englund que s'amener au devant de la scène entre 2 morceaux en consultant son GSM (photo à l'appui, voir ci-dessous), ça le fait vraiment pas...

Petit interlude entre 2 groupes, avec une fanfare qui reprenait quelques grands classiques du métal, passant de Metallica à System of a Down. C'était pas mal foutu et assez original !

On enchaîne ensuite avec Pagan's Mind, qui étaient déjà venus lors de la toute première édition en 2010 (et que je n'avais plus revus depuis). J'avais un petit à priori car quand j'écoute les albums, j'ai parfois l'impression d'écouter un de ces nombreux groupes de prog-métal "clones". Ca a un peu tendance à se vérifier sur les passages chantés, même s'ils y a parfois des chouettes arrangements derrière notamment au clavier. Par contre, dès que les musiciens partent dans des solos ou des passages intrumentaux (et il y en avait quand même pas mal), là c'était du pur régal, du métal-prog comme je l'aime ! Un très bon concert au final !

On change radicalement de style avec In Extremo, un groupe que je découvrais pour la toute première fois. Pas moins de 7 musiciens sur scène dont 3 avec une panoplie d'instruments traditionnels. Je n'avais jamais vraiment écouté ce groupe, je savais juste qu'il y avait un côté celtique dans leur musique. Par contre, je ne m'attendais pas du tout à ce côté très carré et très "industriel", très allemand en somme !

Je m'attendais à avoir quelque chose dans le genre d'Eluveitie, mais au final ça ressemblait plus à un mélange the Rammstein et The Black Tartan Clan. Une bonne surprise finalement, et un très bon concert en tout cas !

Quelques photos de Pain, prises de loin depuis le bar. Je n'avais pas du tout aimé ce groupe lorsque je les avais vu la première fois en première partie de Nightwish, et bizarrement j'avais fort bien aimé lorsque je les avais revus en 2012 au Metal Camp. Ca dépend peut-être de l'ambiance et de mon état d'esprit du moment ! Ici, j'ai regardé ça de loin en écoutant d'une demi-oreille, et ça ne m'a fait ni chaud ni froid !

> Concerts du vendredi
> Concerts du samedi
> Concerts du dimanche
> Photos "people"