SEPTIC FLESH + FLESHGOD APOCALYPSE

Biebob, Vosselaar - 16/05/2013

Septic Flesh et Fleshgod Apocalypse sur la même affiche, de quoi satisfaire l'amateur de black symphonique que je suis ! On commence avec Fleshgod Apocalypse, un groupe italien que j'avais découvert à peu près un an et demi plutôt via une chronique du Rock Hard. Leur premier album était renseigné comme "black vraiment symphonique", c'était bien parti pour que ça me plaise !

Et effectivement, c'est du black très symphonique. Limite même trop symphonique, les orchestrations étant quasiment plus présentes que la gratte ! Et côté batterie, ça blaste quasi non-stop ! Je ne connaissais que le 2° album, j'adore le style, c'est super puissant, mais j'avoue que se taper tout l'album d'une traite, il faut être bien accroché. Quasi aucune seconde de répit, c'est un peu comme si un train de marchandises vous passait dessus ! Même si j'aime vraiment bien et que je salue la performance, il faut avouer que niveau compos, ça tourne un peu en rond.

Néanmoins, j'étais impatient de découvrir ce que ça allait donner en live, car ce n'est pas spécialement le genre de musique super facile à reproduire. Et à ce niveau-là, je dois dire que j'ai été sur le cul !!! Les gars maîtrisent leur truc à fond, c'est réglé comme du papier à musique, et c'est joué avec beaucoup de précision malgré la vitesse, la complexité des structures, et la "densité" de la musique due à l'abondance des parties symphoniques (samplées évidemment).

Si l'on omet le décor, j'ai eu presque l'impression de voir le clip officiel : les gars sont maquillés et portent des costumes déchirés comme dans la vidéo, les grattes ont l'air d'être en lambeaux, le clavériste joue sur un grand piano qu'on croirait tout droit sorti du mobilier de la famille Addams, le bassiste pousse dans les aigus à l'extrême en chant clair, et il est juste !

Et la cerise sur le gateau pour moi c'était le batteur évidemment ! J'ai déjà vu plusieurs types faisant du blast, mais celui-ci avait la particularité de frapper assez fort, tout en étant ultra-rapide, autant aux mains qu'aux pieds, un truc de cinglé !!! Bon, il était triggé bien sûr, mais n'empêche, niveau vitesse et précision des coups, vu que j'étais à 2m, je suis témoin qu'il n'y avait pas tricherie.

Enorme claque dans la gueule en tout cas !!!!

Bon allez, avant les photos, et pour ceux qui ne connaissent pas, voilà le clip en question, pour que vous voyiez de quoi je parle :

Après un bon 3/4h, l'ouragan s'arrête pour faire place à Septic Flesh. Bon, je ne vais pas dire "le calme après la tempête", car Septic Flesh c'est pas spécialement de la musique d'ambiance non plus. On reste dans un style black/death symphonique, avec une touche de prog. Ca envoie grave aussi, mais rythmiquement et mélodiquement, c'est quand même beaucoup plus varié, il y a des passages un peu plus lents et plus atmosphériques quand même.

Et cette fois j'ai enfin bien pu profiter du concert, pas comme les 2 fois d'avant en 2012 où j'étais chaque fois mort plein (au PPM juste avant Korpiklaani, et au Metal Camp après Korpiklaani !).

Un très bon concert, qui me fait penser qu'il faudrait que j'achète tous leurs albums, car je n'en ai encore aucun, malgré le fait que j'aime beaucoup.