LORDI

Trix, Anvers - 30/04/2013

Une petite soirée au Trix pour aller voir "le-groupe-de-hard-rock-qui-avait-gagné-l-eurovision", j'ai nommé Lordi !! A vrai dire je ne connais absolument rien de ce groupe si ce n'est cette fameuse chanson Hard Rock Hallelujah qui jadis leur avait fait gagner ce prestigieux concours de la chanson, carrefour des grands talents de demain, des virtuoses de la musique, des défenseurs du bon goût, ... bon, j'arrête...

Il y avait 2 groupes en première partie : Collateral Damage pour commencer, un groupe italien, assez jeune visiblement, jouant du hard-rock très typé années 80. Pas mauvais en soi, ils faisaient bien leur truc et mettaient bien l'ambiance, mais en même temps ça me faisait parfois un peu rire car c'était tellement cliché à tous points de vue (musique, attitude, fringues, coiffures) qu'on aurait presque cru voir une parodie des Inconnus ! Le chanteur n'arrêtait pas de monter dans les aigus, comme je fais souvent dès que je suis un peu plein ! Bon, il le faisait bien mieux que moi, ok, mais parfois c'était vraiment trop abusé !

La 2° partie était assurée par Reverse Grip, un autre groupe de hard-rock, canadien cette fois, et beaucoup moins bien que le premier (mais vraiment). Bon déjà, le guitariste a eu des problèmes techniques dès le départ, ce qui fait qu'il n'y avait pas du tout de gratte sur le premier morceau, juste basse, batterie et chant. Autant dire que ça ne sonnait pas du tout évidemment, ça faisait super vide, ça ne ressemblait vraiment à rien. Mais même quand la guitare est revenue après, c'était franchement pas folichon par rapport au 1° groupe, ça sonnait beaucoup plus "amateur" selon moi. Bref...

Et puis les monstres ont enfin débarqué sur scène !! Ha ha, on se croirait presque dans une scène du Seigneur des Anneaux face aux méchants Orchs/Ogres/Goblins, appelez ça comme vous voulez ! Je ne sais pas comment ils tiennent le coup là en-dessous, mais respect ! Déjà moi quand je mets mon masque de monstre pendant la Salsa du Démon avec La Compagnie, j'ai déjà l'impression de fondre, alors j'imagine même pas eux avec des costumes pareils, pendant plus d'1h30 !

Visuellement, c'est un véritable show : bras coupés, canon à mousse, confettis, scie sauteuse, bazooka à CO2, bref pleins de petits trucs sympas qui m'ont un peu rappelé le concert de Rammstein, en moins grandiose bien sûr.

Musicalement, je ne connaissais rien, mais c'était pas mal du tout. Du gros hard-rock assez kitsch, avec des bons riffs assez accrocheurs, et de temps en temps des petites touches électro. Je m'attendais plus ou moins à ça et je n'ai pas été déçu.

La clavériste, alias "Scarbie", tout droit sortie d'un film de série Z des années 80 avec ses allures de poupée maléfique ! Il y a eu un passage que j'ai adoré, lorsqu'elle était dans une sorte de grande boîte comme les diseuses de bonne aventure dans les foires. Elle a commencé à jouer un truc complètement glauque et dissonant au clavier, jusqu'à ce qu'un des autres membres ne vienne lui couper la tête et lui en recoller une autre ! ha ha !

Bref, voir Lordi en live, ça , c'est fait ! Ca faisait longtemps que j'avais envie de les voir, au moins pour le côté kitsch ! Seul point négatif : le fait qu'ils jouaient dans le Trix-Club, la "petite" salle à l'étage dans laquelle je n'avais jamais été. C'est très bas de plafond, c'est un peu bizarre. Dommage, car je m'attendais à les voir dans la grande salle, où ils auraient peut-être pu faire plus de trucs sur scène (de la pyro par exemple !). J'irai en tout cas les revoir sur la mainstage au Hellfest en juin, car s'ils sortent la grosse artillerie niveau show, ça peut être génial !