SYMPHONY X + DGM

Biebob, Vosselaer - 23/10/2011

Une semaine après le Heidenfest, encore un dimanche qui s'achève par un concert. Pas d'accordéon ni de trolls cette fois, ce soir c'est métal-prog... ou plutôt power-métal en fait. On commence avec DGM, que j'avais déjà vu 2 fois, mais ça ne m'avait pas plus botté que ça à vrai dire, notamment à cause d'un son assez brouillon une des feux fois si je me souviens bien. Ici le son était nickel, et j'ai bien mieux aimé !

Bon, cela dit, je n'écouterais tout de même pas ça chez moi. Ca reste du power métal assez classique finalement, les compos n'ont je trouve rien de vraiment transcendant, c'est le genre de groupe dont j'ai l'impression qu'il existe des centaines de clones. Cela dit, techniquement, ils assurent quand même tous, et ça m'a bien bien plus marqué que les 2 autres fois.

On passe à la tête d'affiche de la soirée : Symphony X, groupe que je voyais pour la 7° fois en 11 ans, mais qui m'a un peu déçu ce soir. Bon, déjà, je ne suis pas super fan du dernier album (Iconoclast). Depuis Odyssey, ils ont vraiment pris un tournant plus "power" et plus aggressif, un peu au détriment du côté prog et mélodique, ce que je regrette. Autant j'avais quand même bien aimé Paradise Lost, autant j'ai plus de mal à apprécier le petit dernier. Je ne l'ai peut-être pas encore écouté assez, mais il ne me donne pas spécialement envie de m'y accrocher.

On est très loin de ce qu'ils ont pu faire à l'époque de Divine Wings of Tragedy ou V, qui sont pour moi leurs 2 meilleurs albums. Les parties prog/néo-classiques, les envolées symphoniques, et même le chant clair ont l'air d'avoir été mis au placard définitivement ou presque. Même les passages un peu plus "calmes" se font très rares.

Pas de bol, ils avaient axé toute leur setlist sur les derniers albums : 1 seul morceau de Divine Wings, 1 de The Odyssey, 3 de Paradise Lost, et... 8 de Iconoclast, çàd l'intégralité du dernier album. C'est quand même plutôt rare les groupes qui jouent leur dernier album en entier peu de temps après leur sortie. Et je ne sais pas si c'est le meilleur plan, car les gens ne connaissent probablement pas encore les nouveaux morceaux à fond (pas autant que les anciens en tout cas). C'est sans doute encore plus vrai pour les gens comme moi qui préfèrent le Symphony X "ancienne génération".

Cela dit, le concert n'était pas mauvais en soi. Techniquement, on ne peut rien leur reprocher, ils sont toujours tous aussi impressionnants dans leur domaine. C'est juste ce côté power/agressif trop sur-exploité qui m'a un peu déçu au final.

Sur ce, voilà les photos. Il n'y en a pas beaucoup, les lights sont vraiment à chier au Biebob pour prendre des photos potables, d'autant plus que c'était quasi tout le temps en rouge, c'est une couleur qui ne passe pas super bien.

La setlist :

Retour en haut de la page