POWER METAL FEST

Hof Ter Lo, Anvers - 27/02/2011

Encore un bon w-e qui s'achève. Après un annif et un concert de la Compagnie, direction Anvers pour clôturer le week-end à un mini-festival de power métal. Symphony X en tête d'affiche, je ne pouvais pas louper ça, c'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de les voir. D'autant plus qu'avec Nevermore sur la même affiche (en co-headline), ça faisait une raison de plus de faire le déplacement.

3 autres groupes étaient présents sur l'affiche. Thaurorod a ouvert le bal. Des solos de gratte super rapides à la Dragonforce, un bon chanteur, mais dans l'ensemble, du power métal très banal, sans aucune originalité, le genre de groupe qu'on a l'impression d'avoir déjà entendu 1000 fois. Allez, suivant !

Mercenary enchaine quelques minutes après. Je ne connaissais pas plus que ça mais c'était plutôt pas mal, malgré un son assez brouillon surtout au début. Par contre, je n'ai pas du tout aimé le 3° groupe, à savoir Psychotic Waltz. On était plus dans un registre "prog" ici, assez lent dans l'ensemble. J'ai détesté le batteur, il avait une façon de jouer lourde de chez lourde, qui faisait dès lors tache d'huile sur l'ensemble.

Passons aux choses sérieuses avec la 1° tête d'affiche : Nevermore. Le son était encore fort brouillon au début, difficile de comprendre quelque chose, d'autant plus que je ne connais toujours qu'un seul album (Godless Endeavor). Faudrait vraiment que je me mette à écouter les autres, parce que c'est quand même un putain de bon groupe ! Chapeau au chanteur qui s'en est plus ou moins bien tiré malgré le fait qu'il semblait avoir bien la crève, il arrêtait pas de tousser entre 2 lignes de chant.

Je n'ai pas pris de photos des 3 premiers groupes, on commence tout de suite avec Nevermore :

Dernier groupe de la soirée, celui que j'attendais le plus : Symphony X, que je n'avais plus vu depuis le Graspop 2008. Bizarrement, aucune intro, le groupe est arrivé sur scène dans le noir et a tout de suite balancé la sauce : Of Sins and Shadows ! Plutôt puissant comme entrée en matière ! A la différence des autres groupes, le son est bien meilleur et ce dès le début, on entend bien les solos Romeo et Pinella. Setlist relativement puissante dans l'ensemble, à l'exception du titre Paradise Lost, un peu plus calme mais néanmoins sublime. Russel Allen est toujours aussi incroyable, autant par sa voix que par sa présence.

On a eu droit à 2 nouveaux titrs du prochain album, à priori ça semble pas mal, assez heavy dans la lignée de Paradise Lost et Odyssey, mais difficile de se faire une vraie opinion comme ça en live. Dommage d'ailleurs d'avoir inclus 2 de ces nouveaux morceaux dans une setlist aussi courte. Le public ne connaissant pas encore, l'ambiance retombe un peu. Un seul titre aurait suffit mais pas 2. Enfin, pas grave, un excellent concert quand même !